Parcours

budl_1362750246106Professeur des universités en études anglophones à l’UFR Lettres et Langues, Université de Poitiers depuis 2008, ayant exercé les fonctions de Maître de conférences de 1999 à 2008. dans cette même université, je suis aujourd’hui Directrice du  MIMMOC (EA 3812), directrice de la revue en ligne Mémoire(s), Identité(s), Marginalisation dans le Monde Occidental Contemporainet directrice de la Fédération pour les études de civilisations contemporaines (FR 4227) qui réunit des chercheurs en cultures étrangères des universités de Poitiers, La Rochelle et Limoges. J’ai été élue Fellow de la Royal Historical Society en 2014.

 

J’ai soutenu l’Habilitation à diriger les recherches à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux III en 2006, devant un jury composé de Messieurs les professeurs Michael Parsons, François Poirier, Jean-Paul Revauger, et Richard Tholoniat : Histoire et politique sociales: gouvernance, identité et cohésion sociales. Institutions, acteurs et modèles sociaux au Royaume-Uni au XXe siècle.

Mon parcours scientifique personnel m’a amené à infléchir mes recherches et à glisser d’une discipline (l’histoire) à une autre (études anglaises), et à passer d’une approche historique et sociologique à une approche politique et contemporaine. Je suis restée néanmoins fidèle à une thématique générale et à une méthodologie, qui, quoique variées, sont constantes depuis 1980, année de mes premières recherches à la Bibliothèque Nationale et aux Archives Nationales à Paris, et 2005, où j’ai passé un mois au Modern Records Office, Warwick, à l’Institute of Education, et à la British Library à Londres, et que je poursuis dans l’ensemble de mes travaux. En 2013 à la International Institute of Social History (Amsterdam), en 2014 à l’Université de Yale (New Haven, Connecticut) comme professeur invité, et à la Huntington Library (San Marino, Californie) comme William Reese Fellow en 2017, je poursuis des recherches dans le cadre d’un programme de valorisation de patrimoine intellectuel (Patrimoine-Dubois).

Ayant suivi un parcours de licence, maîtrise et doctorat britanniques à l’Université de Sussex, j’obtiens par la suite des diplômes français (Maîtrise et DEA) à l’Université de Poitiers et Victor Segalen Bordeaux II, et devins agrégée d’anglais en 1993.

Master of Arts 1980 Université de Sussex, Royaume Uni : « The French ‘Instituteurs’ and the Popular Front 1934-1939 » Sous la direction de H. R. Kedward.

Maîtrise d’histoire 1988 Université de Poitiers, Mention Très Bien, « Les œuvres post-scolaires de l’enseignement primaire public 1914-1936. Outil pédagogique ou instrument de propagande ? »  Sous la direction de M. Jacques Valette et Mme. Michèle Cointet.

Doctor of Philosophy 1988 Université de Sussex, Royaume Uni, “French State Primary Teachers during the 1st World War and the 1920s : their evolving role in the Third Republic”  ( 464p.) dirigé par H. R. Kedward, Université de Sussex, et soutenue le 27 mai 1987 à St. Anthony’s College, Université d’Oxford, devant W.D. Halls, Université d’Oxford, et Sîan Reynolds, Université de Sterling.

DEA Langue anglaise des spécialités scientifiques et techniques 1992, Mention Bien, Universités de Bordeaux II, Toulouse et Montpellier, Directeur de mémoire : Prof. J-P. Narcy.

Nommé chargée de cours dès 1987 à l’Université de Poitiers, je me suis tout naturellement tournée vers la civilisation britannique. En raison de ma formation d’historienne, je fus chargée de travaux dirigés de civilisation pour les étudiants de la filière Lettres et Civilisations étrangères – anglais, mais aussi des étudiants des Facultés d’histoire et de droit.  Agrégée, j’obtins un poste de PRAG à la Faculté des Sciences économiques, tout en continuant d’assurer des cours de civilisation en LCE et à poursuivre mes activités de recherche.

Membre de jury de concours CAPES EXTERNE et CAFEP d’anglais, 2001 – 2004, Agrégation interne d’anglais 2008-2011, et chargée de cours à Sciences Politiques, 1er cycle ibéro-américain, Poitiers, Cours d’histoire et de politique sociale britanniques,t de relations internationales de 2001 à 2006, et 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *