Une lettre d’Alexandre Grothendieck du 03 janvier 2010

Je viens de trouver un texte sur le site de la « Commission citoyenne de la recherche scientifique du Québec » (www.commissionrecherche.com/2011/01/alexandre-grothendieck-mathematicien.html : à voir sur le site la rubrique « Qui sommes nous ? ») sur lequel figure de nombreux liens en rapport avec les écrits d’Alexandre Grothendieck. Le  texte que je vous propose a été envoyé à un de ses anciens étudiants le 3 janvier 2010 :

« Je n’ai pas l’intention de publier, ou de republier,  aucune oeuvre ou texte dont je suis l’auteur, sous quelque forme que ce soit, imprimée ou électronique, que ce soit sous forme intégrale ou en extraits, textes de nature scientifique, personnelle ou autres, ou lettres adressées à quiconque – ainsi que toute traduction de textes dont je suis l’auteur. Toute édition ou diffusion de tels textes qui aurait été faits par le passé sans mon accord, ou qui serait faite à l’avenir et de mon vivant, à l’encontre de ma volonté expresse précisée ici, est illicite à mes yeux. Dans la mesure où j’en aurai connaissance, je demanderai aux responsables de telles éditions – pirates, ou de toute autre publication contenant sans mon accord des textes de ma main ( au delà de citations éventuelles, de quelques lignes chacune), de retirer du commerce ces ouvrages; et aux responsables des bibliothèques en possessions de tels ouvrages, de retirer ces ouvrages des dites bibliothèques.

Si mes intentions d’auteur, clairement exprimés ici devaient rester lettre morte, que la honte de ce mépris retombe sur les responsables des éditions illicites, et sur les responsables des bibliothèques concernées, dès lors que les uns et les autres ont été informés de mes intentions.

Fait à mon domicile les 3 janvier 2010« 

Il ne veut plus que les humains aient accès à son travail … probablement pour ce qu’ils en font !

 

 

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *