«

»

Oct 17

Sortie de l’ouvrage : Divertissements mathématiques et informatiques

L’ouvrage : Divertissements mathématiques et informatiques  (éditions H&K) vient de sortir. Il est disponible chez tous les bons libraires 🙂

Divertissements mathématiques et informatiques

Vous pouvez vous faire une idée plus précise de son contenu  en consultant le site web associé :  http://www.div-math.fr (il y a des pages d’exemple à télécharger).

Sommaire de l’ouvrage

Partie I : Avec des nombres
1. Problème de Josèphe
2. Suite de Collatz
3. Suites aliquotes
Partie II : Avec des lettres
4. Cryptographie : substitutions monoalphabétiques
5. Cryptanalyse : analyse fréqentielle
Partie III : Avec des images
6. Spirale d’Ulam
7. Fractales de Julia
8. Stéganographie

Quatrième de couverture

Les divertissements proposés dans ces pages sont à la rencontre des jeux et des problèmes. Simples à comprendre, n’utilisant que des mathématiques élémentaires, mais difficiles à résoudre, ils réjouiront les esprits curieux. De l’aventure de Flavius Josèphe à la stéganographie, vous découvrirez un panorama vivant de grands thèmes mathématiques. Vous apprendrez notamment à :

  • chiffrer et déchiffrer des messages ;
  • dessiner des fractales ;
  • rechercher des nombres aux propriétés étonnantes.

Tout au long de l’ouvrage, la pratique est alliée à la théorie grâce à l’ordinateur. Des codes complets vous sont fournis afin d’expérimenter vous-même à travers la machine. Aucune connaissance en programmation n’est requise pour aborder ce livre, tout y est expliqué pas à pas.

 

(2 commentaires)

  1. Éric Lewin

    Les exemples de ce site sont en Python, ce par quoi je suis arrivé ici. Bien. Mais pour le livre, vous avez choisi Ruby. Pourquoi ? Me faut-il apprendre un n+1ième langage pour les jeux mathématiques ? Parce que je ne suis pas informaticien… Finalement, que pensez-vous de l’idée de faire une version Python de votre ouvrage ? Merci d’avance.

    1. Laurent Signac

      Python et Ruby se ressemblent beaucoup. Sur ce blog j’utilise Python car actuellement il me sert dans le cadre de mon travail d’enseignement (et il a un plus gros succès que Ruby). À mon avis, Ruby est plus propre que Python et encore plus facile à comprendre. C’est pour cette raison qu’il avait été choisi dans mon ouvrage. Quand à la possibilité d’adapter ce dernier pour Python… pourquoi pas.

Les commentaires sont désactivés.