Voir grand et beau…!

« Il est temps de vivre la vie que tu t‘es imaginée. » Henry JAMES (1843-1916).

Crédit Photo Flickr mtchm-339375958 CC

 

Janvier n’est pas terminé, et il est encore temps de formuler des Vœux pour cette Nouvelle Année qui s’ouvre devant nous ! « Santé, bonheur, prospérité, inspiration, sérénité, paix… », autant de vœux sincèrement exprimés « pour tous ceux qui nous sont chers ». Et autant de formidables attentes pour nous-mêmes en premier lieu… !

 

Or, il est un levier bien plus puissant que l’attente, bien plus accessible et formidablement efficace : c’est la représentation que chacun se fait de ce qu’il va faire de cette Nouvelle Année. Ainsi, il y a fort à parier que 2013 sera belle, douce, propice et fructueuse pour ceux qui en auront décidé ainsi. Et ce en dépit de l’adversité du quotidien, des aléas de la vie et des revers que chacun d’entre nous est irrémédiablement invité à vivre…

En d’autres termes, ce que chacun trouve dans sa vie, c’est ce qu’il y met, la somme des petites et grandes choses qu’il a choisi d’y investir, pour enfin « vivre la vie qu’il s’est imaginée », selon la formule limpide de Henry JAMES. BERNANOS l’exprimait lui aussi de manière encore plus poétique, affirmant : « Si je devais recommencer ma vie, je tâcherais de faire mes rêves encore plus grands, parce que la vie est infiniment plus belle et plus grande que je ne l’avais imaginé, même en rêve… ».

Pour apprivoiser cette idée, …j’ai choisi de vous faire partager un texte de Marie-Pier CHARON, coach canadienne qui développe ce mode de pensée et d’action avec foi et conviction, pour booster ses clients dans leurs transitions de vie professionnelles ou personnelles. Si le concept n’est probablement pas irréfutable scientifiquement, il n’en constitue pas moins une croyance redoutablement « aidante » à qui souhaite s’engager sur la voie du changement, pour appréhender différemment les choses les plus modestes de son quotidien, ou encore pour transformer sa vie, professionnelle ou personnelle…

Nul doute que 2013 sera grande et belle à qui en décide ainsi…!

 

 

« Sur le plan physique, il y a de grandes choses et de petites choses. Et on sait que les grandes choses requièrent un plus grand investissement d’énergie que les petites. Une grosse voiture est plus dispendieuse qu’une petite voiture, par exemple… Ou bâtir une multinationale prend plus de temps que lancer un petit commerce local. Ainsi, certains objectifs sont loin, d’autres sont tout proches…

Or, sur le plan énergétique, par contre, il n’y a rien de grand ni de petit : il n’y a aucune distance, il n’y a que des fréquences. Et toutes les fréquences sont également accessibles… Elles sont toutes dans l’air en tout temps, et on peut toutes les capter aussi facilement. Syntoniser une station de radio plutôt qu’une autre n’est pas plus difficile, c’est simplement différent. De la même façon, créer une vie professionnelle grande et belle n’est pas plus difficile que d’en créer une qui ne nous satisfait pas tout à fait…

 

Si les grandes et belles choses nous semblent moins accessibles que d’autres, ce n’est pas parce qu’elles sont effectivement moins accessibles… c’est plutôt parce qu’on s’aligne généralement vers les petites, celles qui nous semblent possibles. On ne se permet pas de les laisser venir à nous, alors elles semblent effectivement inaccessibles…

Or, dans les faits, la plus majestueuse version de notre but n’est pas plus éloignée que le compromis. Obtenir un navire n’est pas plus difficile qu’obtenir un radeau. Et si on n’obtient pas le navire, c’est parce qu’on ne pense qu’au radeau, parce qu’on ne peut s’imaginer qu’avec le radeau, parce qu’on s’attend au radeau… En d’autres temps, Sénèque l’exprimait déjà en affirmant : « ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles… ».

Lorsqu’il est question d’un rêve majestueux que l’on aimerait réaliser, on se dit souvent : «Quelle belle idée… ! J’aimerais bien la concrétiser… Mais elle n’est pas accessible.». Ou « Quel beau rêve ! Peut-être un jour si je travaille très fort…». C’est la seule raison pour laquelle il ne se réalise pas dans notre vie, maintenant. Tout part de nous… Si l’on dit « un jour », ce sera « un jour », et ce pendant longtemps… Si l’on dit « une grande montagne à escalader », ce sera probablement une grande montagne à escalader, effectivement. Et à l’inverse, si l’on décide de commencer à voir notre beau et grand rêve comme une chose naturelle et normale, il le deviendra graduellement… A nous d’établir les règles !

 

Oui, mais me direz-vous, quid des moyens nécessaires pour réaliser ce beau projet… ? Où trouverai-je le budget nécessaire ? Et comment faire si mon projet m’emmène au bout du monde ? Puis-je évacuer d’un revers de main les contraintes matérielles, pratiques, logistiques, comme de menus obstacles dont on pourrait faire fi… ? Non, bien sûr… Les aspects pratiques sont loin d’être accessoires. Mais une chose est certaine : plus je serai habité par mon projet, plus mon intention me portera vers sa concrétisation, et plus il me sera aisé de trouver les ressources nécessaires. « Il y a des solutions à tout », n’est-ce pas ? Mettre du rêve dans nos projets, c’est laisser parler notre imagination créative, c’est laisser s’épanouir nos talents de bâtisseurs de solutions.

 

Alors comment faire… ? Porter attention à ce qui nous habite pendant que nous considérons nos différents rêves et projets.., non pas seulement aux sujets auxquels nous pensons, mais à la manière dont nous y pensons. Le sentez-vous près, ou loin devant ? Ramenez le tout près de vous, en vous, maintenant. Osez syntoniser maintenant la fréquence que vous voulez, sans compromis, sans tenir compte de la distance physique qui semble vous en séparer. Imaginez la plus belle version que vous pouvez imaginer, voyez-vous l’obtenir, déclarez que vous y avez droit, donnez-vous y accès intérieurement.

La force de vie qui a créé les mondes est à votre disposition, imaginez… Chaque fois que vous pensez petit, vous l’insultez… !

 

Ainsi, le navire ou le radeau…? »

 

D’après Marie-Pier CHARON, coach de vie canadienne : http://www.implosions.net/

Related posts:

Un commentaire sur “Voir grand et beau…!

  1. « Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles… » Cette citaion résume tout! Il me semble que nos actions sont toujours à la mesure de la confiance que nous mettons à les faire. Plus j’ose, plus je fais, plus je fais, plus j’ose. OSEZ : un mot qui devrait être le leitmotiv à l’école et que les enfants devraient entendre chaque jour dès le plus jeune âge :-)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *