Archives de la Catégorie : SCIENCES ET SOCIETE

Mar 29 2019

Jean-Marc Lévy-Leblond : physique et épistémologie

La revue Zilsel. Science, technique, société, revue d’histoire, de sociologie et de philosophie des sciences, proposait dans son numéro 3, vol.1 (2018) un long et passionnant entretien avec Jean-Marc Lévy-Leblond. Physicien de formation, professeur émérite à l’Université de Nice, Jean-Marc Lévy-Leblond s’est également fait connaître par son activité de philosophe des sciences et d’épistémologue critique, …

Continuer à lire »

Mar 15 2017

Les perturbateurs endocriniens : un tour d’horizon

Le 28 février dernier, la Commission européenne renonçait pour la troisième fois à présenter devant le Parlement européen son projet de régulation des perturbateurs endocriniens, faute d’une majorité disposée à soutenir son texte. Quelques jours plus tôt, l’ONG Générations futures révélait que des traces de perturbateurs endocriniens étaient présentes dans les cheveux de sept personnalités …

Continuer à lire »

Fév 08 2017

Quand la science imite le vivant

Dans le cadre des Amphis du savoir, l’UFR Sciences fondamentales et appliquées (SFA) et l’Espace Mendès France accueilleront mercredi 15 février à 14h (amphi 400 Droit bât. A1 sur le campus) les chercheurs Agnès Guillot et Jean-Arcady Meyer pour une conférence intitulée « Quand la nature inspire notre futur ».  Cette conférence vise à présenter …

Continuer à lire »

Mar 10 2016

Pour une approche critique des sciences et des techniques

L’historien François Jarrige a récemment eu les honneurs du Journal du CNRS pour un entretien autour des mouvements dits « techno-critiques » [en ligne, consulté le 07/03/2016]. Des luddites briseurs de machines au XIXe siècle aux actuels faucheurs de cultures OGM en passant par les opposants à l’utilisation de l’énergie nucléaire, de nombreux mouvements n’ont cessé de …

Continuer à lire »

Mar 02 2016

Biohistoire I – « Si l’Homme a un devoir de mémoire envers la biosphère, alors où sont les biohistoriens ? » (Christian Perrein)

Hors l’homme, le vivant ne peut plaider sa propre cause. L’impossibilité à se prendre lui-même en charge face à l’anthropisation trouve dans la sensibilité des écologistes/naturalistes la seule possibilité de discours et de recours. Des voix se lèvent contre l’artificialisation des milieux, les produits phytosanitaires dans l’air et le sol, les pollutions diverses ou le …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer