22 mai 2014 à La Rochelle : « Les travaux des étudiants rédigés dans les règles de l’art »

La prochaine journée TICE & Pédagogie organisée par l’Université de La Rochelle aura lieu le 22 mai 2014 prochain sur le thème :

« Les travaux des étudiants rédigés dans les règles de l’art » – Le copier-coller des étudiants interroge l’institution dans son ensemble.

Michelle Bergadaà, de l’université de Genève qui s’intéresse depuis longtemps à la question du plagiat (voir son site : http://responsable.unige.ch/) donnera une conférence sur le sujet puis nous accompagnera dans notre réflexion tout au long de la journée.

Au travers de témoignages, d’expérimentations, de tables rondes, nous discuterons du problème du plagiat dans les productions des étudiants et de la démarche à mettre en oeuvre pour guider vers des productions « dans les règles de l’art ».

Venez nombreux !

TICE Déj’ n°18 : Droit d’auteur, exception pédagogique et antiplagiat, le 21 février 2013

Philippe Gauvin, responsable de la division des affaires juridiques du CNDP, viendra nous éclairer sur les questions juridiques liées aux activités d’enseignement. Nous discuterons donc de la notion de droit d’auteur, de l’exception pédagogique et nous en profiterons pour vous présenter rapidement la solution d’antiplagiat en place à l’université et ses enjeux.

Le TICE Déj’ représente la première étape d’une réflexion plus globale sur cette question au sein de notre établissement. N’hésitez donc pas à nous faire parvenir vos questions en amont afin qu’elles soient traitées lors du TICE Déj’ ou par la suite.

INSCRIPTION :

https://ent.univ-poitiers.fr/studs//studs.php?sondage=qp9npe8dwaj385d8

DATE ET HEURE :

le jeudi 21 février 2013 de 9h à 10h15.

LIEU :

I-médias (Service Commun Informatique et Multimédia)

salle de conférences (Louis Lumière),

bâtiment B21

7 rue Shirin Ebadi

86000 Poitiers

Voir le plan d’accès

Le récit d’un enseignant qui a piégé ses élèves plagiaires

Une enseignant de Lettres au lycée a parsemé le web d’informations éronées et de faux commentaires sur un poème baroque du XVIIe siècle, introuvable ou presque sur le web. L’auteur en est Charles de Vion d’Alibray. » Il va jusqu’à écrire différentes contributions véridiques sur Wikipédia pour ensuite modifier la notice concernant l’auteur. Il glisse que « son amour célèbre et malheureux pour Mademoiselle de Beaunais donne à sa poésie, à partir de 1636, une tournure plus lyrique et plus sombre. » « 

Lire la suite