Dossier spécial arnaques

Le sujet est tellement vaste que tout n’a pas pu être abordé au cours du TICE Déj’ du 29 mars 2012. Retrouvez dans ce dossier quelques exemples d’arnaques et moyens de les dénoncer.

Le spam :

Le spam consiste à envoyer massivement des emails non sollicités à des fins marchandes (vente de médicaments par exemple) ou malveillantes (récupération d’adresses emails valides, propagation de virus). Ce type de courrier électronique n’est généralement pas ciblé mais envoyé à une multitude de destinataires par l’intermédiaire de serveurs automatisés.

Signaler un Spam : https://www.signal-spam.fr/

Le phishing :

Le phishing ou hameçonnage est l’association d’un email non sollicité (spam) avec un lien vers un site internet illégal reproduisant l’allure visuelle d’un site commercial et incitant l’internaute à y inscrire des informations personnelles. Ce type de spam, très construit et ciblé, est utilisé par des personnes malveillantes dans le but d’obtenir notamment des informations bancaires et d’effectuer des paiements frauduleux.

Un exemple de phishing bien fait et de phishing mal fait

Certains phishings se détectent très facilement : fautes d’orthographe et de syntaxe, phrases sans queue ni tête, etc. D’autres sont particulièrement bien faits et peuvent piéger les internautes. Voici donc un document contenant deux phishings (l’un mal fait et l’autre bien fait) :

Deux exemples de phishing

Principes de fonctionnement du phishing

Un exemple complet de phishing, par Freddy Légé, responsable informatique de la faculté de Droit et Sciences Sociales, montrant ce qui se passe lorsque l’on rentre des informations sur un site de phishing. A ne pas reproduire chez vous évidemment ! ;)

A quoi ça ressemble du phishing

Pour signaler un phishing :

Au travers de votre navigateur :

- Firefox : menu « ? » -> Signaler un site contrefait

- IE 9 : icône roue crantée à droite -> Sécurité -> Signaler un site web d’hameçonnage

- Opera : menu Opera à gauche -> Help -> Report a Site Problem…

Sur la plateforme nationale PHAROS (plateforme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements) : www.internet-signalement.gouv.fr.

Les logiciels publicitaires :

Un autre document réalisé par Freddy Légé (à l’occasion de la formation « Naviguer sur internet en toute sécurité ») montre comment un logiciel va tenter à plusieurs reprises, au cours de l’installation, de vous faire installer des logiciels dont la seule vraie finalité sera de collecter (légalement) des informations sur vous.

Un logiciel qui vous veut vraiment du bien !

Les arnaques de location de biens :

L’escroc publie une annonce concernant la location d’un bien (maison ou appartement donc il a récupéré les photos sur internet). Le bien existe réellement mais n’est pas du tout à louer et encore moins à la personne qui prétend en être le propriétaire. Si vous êtes intéressé par la location du bien, le prétendu propriétaire vous expliquera alors qu’il habite loin de la maison ou de l’appartement en vente et que suite à de nombreuses déconvenues avec des éventuels locataires qui ne sont pas venus au rdv fixé, il n’accepte dorénavant de se déplacer que moyennant finance. Il vous parle alors généralement d’une caution Western Union ou Mandat Cash (ou tout type de transaction monétaire qui ne laisse pas de traces pour le bénéficiaire) qui ne sera débitée que si le bien vous convient et que vous en acceptez la location.

Comme toujours, il ne s’agit absolument pas d’une caution et une fois le paiement effectué, vous ne verrez jamais le bien ni même votre argent…

Consultez un exemple de cette arnaque :

L’arnaque du bon coin.

Les arnaques à la loterie :

Les escrocs diffusent des messages électroniques vous avisant que vous avez gagné le gros lot d’une loterie, généralement par tirage au sort parmi des adresses électroniques. Le gros lot peut être une voiture ou de l’argent.

L’objectif consiste, soit à demander le paiement des frais préliminaires de notaire, des frais de dossiers ou des frais de transport du véhicule vers la France, soit à vous faire déplacer en Afrique pour ensuite vous dépouiller sur place.

Consultez un exemple de cette arnaque :

L’arnaque à la loterie

Les transferts de fonds :

Il en existe principalement trois versions…

Un banquier a découvert une somme dormante appartenant à un défunt et vous propose généreusement de vous l’offrir…

Un parfait inconnu vous contacte et vous déclare qu’il est mourant et qu’il a décidé de vous léguer sa fortune car votre nom lui a été désigné comme celui d’une personne de confiance.

Un ou une orpheline vous contacte pour vous dire que son père lui a légué une somme astronomique mais qu’il/elle est jeune et a besoin que vous récupériez les fonds et que vous soyez le gardien de cette somme d’argent.

Dans tous les cas, on vous promet qu’une somme importante vous sera versée moyennant quelques frais à votre charge pour débloquer les comptes et rapatrier l’argent…

A retenir !

Vous avez été victime d’une arnaque et souhaitez porter plainte ?

Que dit la loi ? Article L313-1 du Code Pénal

http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/votre_securite/internet/cybercriminalite/escroqueries-internet

Pour obtenir des informations

Contactez l’OCLCTIC (l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication.)

Tél. 01 49 27 49 27

Pour obtenir de l’assistance

Appelez Info-Escroquerie au 0811.02.02.17 (prix d’un appel local – du Lundi au Vendredi de 9 heures à 18 heures) :

- assistance en terme d’information sur les démarches à effectuer pour déposer plainte.

- information et prévention sur les pratiques délictueuses les plus courantes.

- renseignement sur le caractère légal ou non de démarches commerciales.

- conseils pratiques.

- orientation des appelants vers les organismes de l’Etat en mesure de recevoir des informations ou de les renseigner.

Affaires de Phishing :

« Brigade d’enquêtes sur les Fraudes aux Technologies de l’Information. » (BEFTI)

Tél. 01 55 75 26 19

Fraudes liées au commerce électronique :

- contactez le Centre de Surveillance de Commerce Electronique (CSCE) qui est une branche de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) ;

- remplissez le formulaire de réclamation du CSCE.

http://www.minefi.gouv.fr/courrierPHP4/formulaire.php?form=litige.htm&ptheme=322

Avant de porter plainte pour arnaque pensez à vous munir…

- des références du ou des transferts d’argent que vous auriez pu effectuer au profit de l’escroc ;

- des références de l’escroc : adresse de messagerie ou adresse postale, pseudos utilisés, numéros de téléphone, numéros de fax, copie des courriels ou courriers échangés avant, pendant et après la transaction frauduleuse ;

- et bien sûr de tout renseignement que vous pourriez fournir permettant de localiser ou d’identifier l’escroc.

Si vous avez subi un préjudice financier : portez plainte auprès du commissariat dont dépend votre domicile.

Vous pouvez aussi vous adresser au service régional de police judiciaire qui dispose d’au moins un enquêteur spécialisé en criminalité informatique (ESCI).

Bonus :

Evoquée par Guillaume Brossard lors du TICE Déj’, l’application Take this Lollipop vous fait vivre une expérience interactive unique en réutilisant dans une vidéo les données de votre compte facebook…

http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/take-lollipop

Mieux vaut en rire…

Voici un petit best-of de phrases d’escrocs :

  • Je suis mariée , au Feu , c’est-a-dire au defunt CARLOS Mc WILLER de
    nationalite Canadienne , de mémoire glorieuse et benie qui était un
    ingénieur consultant en république du Benin pendant neuf ans .
  • De nos jours, les prieres valent du temps ; beaucoup plus precieux que
    l’or et le diamant .
  • Dans la crainte de trouver des personnes de bonnes moralités qui puissent user de cet argent a de bonnes fin,je vous ai choisi parmi ceux que Dieu a voulu benir et
    c’est pourquoi j’ai decide de vous léguer ma fortune de (€1.500.000.00) qui se trouve dans une mallette noire dans mon coffre.
  • J’ai prié et après des jours de jeûne j’ai choisi votre nom entre d’autres noms qui m’a été donnée par ma sœur comme quelqu’un honorable et je vous fais confiance que je peux faire des affaires avec vous.
  • je te quitte du clavier mais pas du Coeur.

Sur le même thème :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>