Repères pratiques de conception

Quelques règles pratiques

polices

Préférez les polices sans sérif pour le texte à lire à l’écran (verdadna, arial par ex.) plus lisible que les polices à empattements (l’inverse s’applique en revanche à la lecture sur papier).
N’ECRIVEZ PAS EN MAJUSCULES : C’est plus long à lire.
N’utilisez jamais la police « Comic »
Utilisez la combinaison de touches « shift + Entrée » pour aller à la ligne sans sauter de ligne. Limitez les attributs des caractères : évitez l’italique et banissez le soulignement.
N’utilisez pas plus de 3 polices différentes dans tout votre diaporama.
Uniformisez les tailles des caractères par niveau hierarchique.

couleurs

Conservez la même palette de couleurs sur toute votre présentation, Utilisez de préférence un fond clair,
Renforcez les contrastes : ils sont toujours moins importants avec un vidéo- projecteur,

Évitez l’effet perroquet : choisissez une couleur tonique, une couleur pâle en contraste et toutes les teintes de gris que vous souhaitez entre le blanc et le noir.

animations et transitions

Limitez les effets pour ne pas créer de surcharge, préférez les effets simples comme l’apparition.

Les transitions doivent permettre de visualiser un changement de contenu et signifier le passage vers un élément futur.
Les transitions à privilégier sont celles qui montrent un élément du futur (donc à droite) arriver dans le présent. Il s’agit donc de transitions de la droite vers la gauche.
La même transition sera conservée tout au long de la présentation pour toutes les pages.

alignements

Ce sont des repères qui vont stabiliser la page et rassurer le lecteur. Pensez à aligner les blocs sur une ligne de base afin d’éviter de les voir « flotter » dans la page.

listes à puces

Les listes à puces conduisent à une réduction de la qualité de l’information transmise. Quatre à 5 éléments semblent être en outre le maximum à placer sur un écran pour conserver l’accroche de l’auditoire.

hiérarchie

Les logiciels de conception de diaporamas ont la fâcheuse tendance à redimensionner la taille des caractères dans un bloc lorsque celui-ci est « plein ». Or le plus important pour un lecteur c’est de hiérarchiser visuellement l’information en adoptant des styles constants : conserver la même typographique (police, taille, couleur) pour les informations d’égale importance.

graphiques

Si nous connaissons tous les « camemberts » pour représenter les portions d’un tout, il n’est pas toujours facile d’utiliser les histogrammes. L’axe naturel de déroulement du temps est l’axe horizontal. Si je représente des barres verticales les unes à côté de autres, je suggère une évolution dans le temps. Si le temps n’est pas la variable, alors je dois utiliser des barres horizontales que je vais superposer.

qualité iconographique

La qualité des images est reliée par l’auditoire à la qualité de la présentation et de la prestation. Il convient donc de soigner le choix des images comme la qualité. On choisira des images de 1000 pixels minimum et sans arterfact. Les images au format .png seront utiles pour gérer un fond transparent.
Ressources :
sur Mac OS Aperçu convient bien
sur PC : photofiltre ou paint.net
sur le web : https://www.sumopaint.com/home/#app

Activité

Réaliser une présentation en 3 écrans sur un sujet simple de votre choix en respectant au mieux les repères pratiques.
durée prévue : 15 min

Complément : le modèle Powerpoint Université de Poitiers

Dans le cadre d’une communication officielle représentant l’université de icone powerpointPoitiers, la cellule communication propose d’adopter un modèle respectant la charte graphique de notre établissement.

1. Modèle conçu par la cellule com

Elle a conçu un modèle avec des masques, téléchargeable à cette adresse sur l’intranet : http://intranet.univ-poitiers.fr/vos-ressources-et-outils-metier/communication/charte-graphique/documents-types-usage-bureau/modele-de-powerpoint-1076101.kjsp?RH=1385657578181

Les explications sont au format pdf EXPLICATION_PPT(3)  : EXPLICATION_PPT(3)

2. Un modèle allégé et plus facile à utiliser

Le modèle précédent me semCapture d’écran 2016-04-17 à 22.12.26ble personnellement lourd graphiquement et lourd à utiliser car il nécessite de faire des copier-coller à partir des diapos déjà présentes. C’est pour ces raisons que j’ai modifié et allégé ce modèle. Les symboles graphiques ont été reproduits à l’identique (couleurs, formes, homothétie).
Il est téléchargeable ici : modele-ppt-leger_tr

Les explications au format pdf ici : utilisation_modele_simple_tr


Cette formation se compose de 5 parties alternants apports théoriques et activités pratiques :

  1. La première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise
  2. Des éléments de fond
  3. Repères pratiques de conception
  4. Interactivité et choix de l’outil
  5. Animation : rôle de l’orateur