Interactivité et choix de l’outil

Le choix du type de logiciel est détetoolsrminant dans l’interaction souhaitée avec l’auditoire.

Si le diaporama linéaire est tout à fait adapté au cours magistral (défilement chronologique), c’est loin d’être le cas pour un brainstorming. On préfèrera dans ce cas un outil permettant de collaborer à la construction d’une carte mentale par exemple.
Les présentation dites « conceptuelles » permettent de concilier les avantages du diaporama linéaire (par un cheminement prévu à l’avance par l’orateur) et de la carte mentale en disposant les éléments dans un plan, permettant ainsi une navigation plus facile.
Il n’y a pas à mon sens d’outil meilleurs qu’un autre. Je crois nécessaire d’en connaitre de plusieurs types, de savoir les utiliser dans leurs fonctions minimales afin de faire le choix d’utiliser l’un plutôt que l’autre dans un contexte pédagogique identifié.

diaporama choix de l’outil

Ressource

Quelques outils sélectionnés sur cette page : http://blogs.univ-poitiers.fr/t-roy/atelier-supports-visuels-de-presentation/

Activité

Tester 3 outils, un de chaque type. Procéder aux installations nécessaires des logiciels ou  aux inscriptions pour les services en ligne.
Il s’agit d’une activité de découverte. La maîtrise nécessitera un temps d’investissement supplémentaire en dehors de cette animation de 3h.
Durée prévue : 45 min.


Cette formation se compose de 5 parties alternants apports théoriques et activités pratiques :

  1. La première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise
  2. Des éléments de fond
  3. Repères pratiques de conception
  4. Interactivité et choix de l’outil
  5. Animation : rôle de l’orateur