Taxonomie de Bloom et roue padagogique

bloom2La taxonomie de Bloom (1950), bien connue des enseignants, aide à encourager les élèves dans l’acquisition de connaissances et de compétences en formulant des objectifs précis. Elle peut être résumée par le schéma ci-contre en six étapes constituant les bases de la pédagogie par objectifs.

bloom1Cette pyramide a été revisitée  en 1991, entre autre par Lorin Anderson, pour tenir compte du manque de lien entre chaque étape.

Quel rapport avec le numérique ?

Allan Carrignton a créé la « Roue Padagogique » qui recense 62 applications tablettes utilisables pour placer son activité de classe dans les objectifs de la taxonomie de Bloom (d’après ce modèle circulaire CC K. Aainsqatsi derivative work: PatrickHetu) . la roue padagogique d'Allan CarringtonCette « roue padagogique »  propose 62 applications iPad. Chaque application n’est pas forcément parfaite mais ouvre la voie à de nouvelles pratiques. Souvenons-nous que que l’essentiel n’est pas l’outil ni l’application mais bien l’élève ou l’étudiant qui apprend. C’est bien de là que part l’intention pédagogique.
CC attribute – The Padagogy Wheel by Allan Carrington is licensed under a Creative Commons Attribution 3.0 Unported License. Based on a work at http://tinyurl.com/bloomsblog.

Related posts:

6 commentaires sur “Taxonomie de Bloom et roue padagogique

  1. Ping : Le modèle SAMR | Numérique Educatif

  2. Ping : Laurence Jean (laurence66) | Pearltrees

  3. Ping : Le numérique éducatif et la Taxonomie de Bloom | Ghenadie Râbacov

  4. Ping : Taxonomie de Bloom et roue padagogique | Num&ea...

  5. Ping : Think Learn... | Pearltrees

  6. Ping : THINK Numérique 2 | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *