Yves Soulabail, conférencier invité du master 2

http://www.soulabail.fr/wp-content/uploads/2015/04/Fond-YSnlarge.jpg

Expert retail pour de nombreuses entreprises de la grande distribution, consultant de commerçants et artisans de centre-ville et secrétaire général de l’Association pour l’Histoire du commerce, Monsieur Soulabail est invité au CEPE ce mercredi 24 octobre 2018.
Auteur de l’ouvrage « Carrefour : Un combat pour la liberté », Yves Soulabail décrypte la naissance du Groupe Carrefour, sa confrontation avec Edouard Leclerc et la stratégie du Groupe Carrefour entre 1973 et 1985. En effet, Yves Soulabail participe à la sauvegarde des archives de l’histoire de la grande distribution. Rappelons que la distribution est l’ensemble des opérations mettant le produit fabriqué à disposition de l’acheteur ou du consommateur.
Monsieur Soulabail est venu nous présenter au CEPE ses recherches sur l’histoire de la
distribution, des premières traces du commerce (commerce silencieux, exceptionnel ou
périodique) à la naissance des grands magasins (commerce permanent et sédentaire). Après une présentation du commerce moderne, le commerce d’après-guerre occupe le cœur du sujet.
En 1948, le premier magasin libre-service est ouvert à Paris et en 1949, E. Leclerc ouvre le « centre-distributeur » à Landernau. Edouard Leclerc y propose des produits d’épicerie
présentés en quantités et en libre-service à prix « discount ». Ceci est considéré comme le point de départ du développement des magasins à prix discount en France.
Par ailleurs, en 1976, Carrefour réinvente la MDD à travers ses « produits libres ». A
l’origine Carrefour s’est démarqué par la simplicité de ses produits, Auchan par la diversité de son offre, Leclerc par ses prix et Intermarché par les promotions.
L’émergence du « hard discount », du e-commerce et des nouvelles tendances viennent
clôturer cette intervention riche en informations et anecdotes. Monsieur Soulabail finit cette
présentation sur une simple phrase mais très représentative de l’histoire de la distribution :
« La seule chose permanente dans le commerce, c’est le changement ! ».

Related posts:

Les commentaires sont fermés.