Territoires zéro chômeur : mise au point suite à la tribune de Pierre Cahuc

Etant donné que je préside le Comité Scientifique de l’expérimentation territoire zéro chômeur de longue durée, je me permets de réagir brièvement à la tribune de Pierre Cahuc publiée par les Echos vendredi dernier.

Je tiens à préciser que cette tribune n’engage en rien le Comité Scientifique, même si Pierre Cahuc en fait partie. J’ai indiqué à l’ensemble des collègues du Comité que sa publication me posait problème : si chacun des chercheurs impliqués communique dans les médias pour faire part de son sentiment personnel, à quelques jours de la publication de notre rapport intermédiaire, le travail collectif réalisé est mis à mal.

J’en profite pour faire une autre mise au point sur le fait que, jusqu’à présent, le Comité Scientifique ne s’est pas exprimé : c’est volontaire. J’ai été sollicité à plusieurs reprises par les médias et par des personnes impliquées dans l’expérimentation, qui s’interrogeaient légitimement sur les conclusions de nos travaux. Jusqu’à présent, j’ai toujours refusé de répondre, en indiquant que nos travaux étaient en cours et que nous ne communiquerions que lorsque nous disposerions de résultats suffisamment solides.

3 commentaires sur “Territoires zéro chômeur : mise au point suite à la tribune de Pierre Cahuc

  1. La position de Pierre CAHUC, éminent économiste, défend l’idée que tout est mesurable, équationable pour approuver ou non une pratique nouvelle (TZCLD).
    Bien évidemment comme beaucoup de ses confrères, la dimension sociale du travail ne se résume pas en coût, en rentabilité, il y a des notions de bien-être, d’apaisement des personnes exclues qui ne se met pas en équation mais qui se vit. J’ai cette chance de mesurer cela dans le milieu de l’Insertion, aussi j’invite Pierre CAHUC à venir le découvrir sur le terrain.

  2. Merci Olivier pour ton attitude et expression suite aux déclarations de Pierre Cahuc ! En effet, comme d’autres personnes intéressées au développement de ce projet dans la communauté urbaine de Poitiers, j’attends de lire le rapport du comité scientifique et ses préconisations . Dommage qu’il faille attendre une expression de Pierre Cahuc pour qu’un coup de projecteur ou qu’une expression publique de l’Etat remette en valeur cette expérimentation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *