Présidentielle 2012 : le poids des mots

Article très intéressant de François Guillem (trouvé via un tweet de Baptiste Coulmont).

Prenez les discours des candidats à l’élection présidentielle 2012. Faites une analyse statistique des mots qu’ils utilisent. Classez alors les candidats par groupe, en fonction de leur proximité. Vous obtiendrez cela :

Cette classification résulte de la proximité entre candidats que l’on retrouve dans cet espace à deux dimensions :

Notez la proximité entre François, François et Eva… et celle entre Marine et Nicolas… Pourquoi cette proximité? Comme dit initialement, ce sont les mots qu’ils utilisent qui explique cela :

L’axe horizontal oppose des termes plutôt de gauche à des termes plutôt de droite. L’axe vertical des termes relevant plutôt du registre de l’émotion à des termes relevant d’un registre plus technique.

2 commentaires sur “Présidentielle 2012 : le poids des mots

  1. Bonjour,
    C’est très bien vu, et semble bien correspondre aux différences de lignes politiques.
    Une question cependant: quels discours ont été pris en compte? tous depuis le début de la campagne? Les interviews ou émissions télé y compris? Car certains candidats ont fait des discours « à thème » donc le choix du corpus de discours peut avoir un effet sur le résultat, non?

    • vous avez l’essentiel de l’info dans le billet que je cite au départ. Les discours mobilisés sont d’ailleurs téléchargeables au format txt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *