Jeu de l’été (1)


larocheposay.jpg
Bon, je propose à mon tour un petit jeu. Ta mission, si tu l’acceptes, consiste à expliquer la décision de l’Oréal, en argumentant un
minimum, il va sans dire…

 

 La Roche-Posay est la principale station thermale européenne en matière de dermatologie.
Elle accueille chaque année de 25000 à 30000 personnes liées au thermalisme, dont 9400 curistes. En 1975, pour diversifier son activité, la commune a créé les laboratoires La Roche-Posay, pour fabriquer des produits relevant de la pharmacie et de la parapharmacie, qui sont basés sur les
qualités particulières de l’eau des sources.

En 1989, le groupe L’Oréal a racheté les laboratoires, ce qui a permis de diffuser les
produits dans le monde entier. Au début de l’année 2004, L’Oréal a décidé de racheter également les sources thermales. D’après les responsables du groupe, ce dernier rachat ne relève pas d’une
volonté de mieux gérer la « matière première »…

 

 

Pour info, il s’agit du sujet proposé à la deuxième session d’examen du cours « Economie de l’entreprise » (Licence 2ème année) que je dispense à la Faculté de Sciences Economiques de Poitiers (j’ai cependant supprimé un bout de phrase, histoire de ne pas vous mettre trop vite sur la piste, je
posterai un indice si besoin…). Les étudiants devaient présenter dans une première partie les grandes lignes de la théorie adaptée (qui est présentée dans cet ouvrage
incontournable
), puis mobiliser cette théorie, dans une deuxième partie, pour expliquer la décision de l’Oréal.

11 commentaires sur “Jeu de l’été (1)

  1. Bonjour,Mon plan serait:1) Théorie des Coûts de TransactionParticulièrement adaptée en ce qui concerne les décisions d’intégration d’actifs spécifiques.- Définition d’une transaction: transfert de droits entre des entités technologiquement séparablesDétails des attributs d’une transaction….2) «  La jurisprudence Fisher-Body »Décision d’intégration pour parer à un risque de « hold-up »: s’exposer a un risque d’augmentation des prix de l’eau de source servant à fabriquer ses produits…Il ne s’agit pas en effet de mieux contôler la matière première, mais bien de mieux contrôler le comportement de ceux qui possèdent cette matière première (gouvernance de la ressource). Pour la petite histoire, il me semble que lors de ce rachat, L’Oréal a laissé la gestion à la famille propriétaire des établissements…Mais je ne suis pas sûr que tu utiliserais la même théorie?

  2. D’après les responsables du groupe, ce dernier rachat ne relève pas d’une volonté de mieux gérer la « matière première »…Ceci est un mensonge déguisé.Il ne s’agit effectivement pas de "gérer" mais de "contrôler".N’assiste-t-on pas depuis quelques temps aux remontrances des grands groupes à l’encontre de leurs fournisseurs de matières premières quand à l’envolée desdites matières (Nestlé,…). Voyez aussi les métaux,…Le soucis de ces grands groupes est de se retrouver ne tirant que peu de bénéfice de l’envolée des prix des matières premières. Malgrès l’augmentation répercutée sur le produit fini, leur marge devra inévitablement en soufrir.Sachant que dans la chaîne de valeur "matière première-producteur-transformateur-distributeur", c’est l’acteur le plus aval qui en profite le plus, et sachant que ce profit est intimement lié au "couple" croissance-inflation, l’augmentation de la valeur de la matière première ne peut être que partiellement répercutée sur l’acheteur qui déjà dénonce l’exhorbité des prix.Cet achat s’inscrit donc dans la stratégie de conserver et même d’augmenter les marges de "Madame l’Oréal" 

  3. "Faire" ou "faire faire" ? Pour répondre à cette question, je pense en effet qu’il faut faire appel à l’ami Williamson (avec une petite into sur Coase en prime)…  On va parler des déterminants de l’arbitrage : spécificité des actifs, incertitude et fréquence des transactions !En conclusion j’imagine bien une petite ouverture sur la bonne idée qu’aurait été d’envisager un partenariat (faire avec) pour limiter les coûts d’intégration…

  4. J’essaye : délocaliser la production d’eau de source en Chine ? :oDMieux : faire du wall-to-wall avec les compagnies gérant des abattoirs. Dans un futur proche, les vieux seront plus nombreux que le bétail, et le problème des retraites pourra donc être subtilement réglé tout en réalisant des bénéfices conséquents….je retourne à mes bouquins de SF… :o)Respectueusement,AJC

  5. Il y a t-il un droit exclusif de l’Oréal  sur l’utilisation de la source la Roche Posaypour fabriquer des produits pharma ou parapharma ?Si c’est pas le cas l’Oréal pourrai juste chercher à monopoliser la matière première ou à s’assurer l’accès sans passer par des contrats.

  6. L’eau de source de La Roche Posay n’est en rien nécessaire à la production des produits dermatologiques éponymes… Cependant, les consommateurs sont convaincus du contraire et cela rend nécessaire l’achat de la source par L’Oréal. En effet, si L’Oréal ne s’appropriait pas l’utilisation exclusive de la source d’autres fabricants de cosmétiques pourraient commercialiser des produits élaborés soi-disant avec cette eau de source et s’octroyer ainsi une réputation d’efficacité dermatologique à peu de frais et concurrencer L’Oréal.

  7. Je ne suis pas MDC comme le redacteur du blog, mais en tant qu’Assistant Professeur en Physique dans une Universite Etrangere, je trouve assez pertinent le commentaire de Nanotruc. Je n’ai pas encore trouvé de publication scientique credible mentionnant la quelconque superiorite de l’eau de source dans les produits cosmetiques (et autres). A part l’eau de Lourde et l’eau bénite, dont l’utilitée n’est clamée que par l’eglise catholique, je n’ai pas touve d’autre exemple. En tout cas, si un de mes etudiants avait suggere dans sa copie que l’eau de source etait avant tout un argument commercial, au moins il aurait marque des point pour son sens critique. A moins que l’Oreal et la Roche Posay ne publient (ou n’aient publié) un article scientifiquement viable sur le sujet. Quelqu’un en sait plus ?

  8. MR JE SUIS EN M2 MARKETING SPE COSMETO ET CHERCHE LDES RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LHISTORIQUE ET LEVOLUTION DE LA MARQUE LA ROCHE POSAY. AURIEZ VOUS CES INFORMATIONS OU SAURRIEZ VOUS VERS QUELS ARTICLES ME TOURNER POUR SATISFAIRE MON BESOIN? MERCI BIEN

Répondre à olyvyer Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *