Ma mondialisation



J’ai reçu un message il y a quelques temps m’informant de la sortie d’un film sur la vallée de l’Arve, haut lieu de la mécanique de précision en Haute-Savoie, figure exemplaire de ce que certains qualifient de districts industriels.

Le film est particulièrement intéressant. Il permet de comprendre l’histoire de ce territoire, l’évolution des relations donneurs d’ordre / sous-traitants, le caractère structurant des relations financières, l’évolution du rapport salarial dans différents pays, la rationalité des acteurs, notamment des chefs d’entreprises de ces PME, la façon dont sont pensées et mises en oeuvre les délocalisations, etc.

"Conseiller spécial", Frédéric Lordon, auteur notamment de ce livre et de celui-ci. D’où une tendance à faire du poids croissant des fonds de pension l’alpha et l’omega de l’évolution de ce bassin industriel. Il est clair que le rachat de certaines des entreprises analysées a été totalement déterminant dans leur évolution. Je ne suis pas sûr que toute l’histoire de ce bassin se réduise à cela (je ne suis pas sûr du contraire non plus, il conviendrait d’approfondir l’analyse et de s’interroger sur le rôle d’autres déterminants). Ceci n’enlève absolument rien à la qualité de ce documentaire, à consommer sans modération.

Related posts:

9 commentaires sur “Ma mondialisation

  1. Apparement F. Lordon est un economiste, mais tout ce que j’ai lu de lui me semble encombré d’idéologie.  Toutefois, malgre mon scepticisme total sur le complot ultra-libéral des fonds de pension, ce film peut apporter un angle interessant.  Le seul probleme c’est ou le voir?

  2. Adam.S, tes commentaires sont tellement peu "encombrés d\\\’idéologie"…C\\\’est vraiment l"hopital qui se moque de la charité.(Désolé, fallait que ca sorte, marre de lire tes commentaires plus stupides les uns que les autres à chaque nouveau post sur ce blog).

  3. J’essaye pourtant de ne pas trop me lacher et de dire l’imbecillite absolu des ces raras anti liberaux, anti capitalistes etc. de cures de campagnes qui n’ont rien d’autre a mettre en place, ou en tout cas rien qui ne puisse se mettre en place dans la clarte d’un debat democratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *