La Boîte à Outils de la sécurité économique

Mercredi matin 8h30 au siège du MEDEF régional. Les chefs d’entreprise commencent à arriver et à discuter autour d’un café. L’équipe de l’antenne Intelligence Economique de la Gendarmerie Nationale est au grand complet. La séance de sensibilisation à la sécurité économique va pouvoir commencer devant une trentaine de patrons de PME et une poignée d’institutionnels. Après quelques mots d’introduction du Délégué Général du MEDEF, Xavier, l’officier responsable de l’équipe de conférenciers entre dans le vif du sujet : « Désormais, les attaques contre les entreprises se multiplient et aucune n’est à l’abri, explique-t-il. Toutes les entreprises sont concernées, grandes ou petites, et toutes les activités sont visées. Sachez qu’une entreprise française sur quatre en a été victime. Bien entendu, ces attaques sont le plus souvent réalisées à distance par voie informatique, mais les moyens plus classiques ont encore de beaux jours devant eux : intrusion physique, écoutes, vols de mallettes et d’ordinateurs portables, etc. C’est pourquoi il est essentiel que vous ayez connaissance de l’ensemble des menaces existantes et des parades possibles. Tel est l’objectif de cette séance qui pourra ensuite se poursuivre par un diagnostic de sécurité économique qui peut être réalisé par nos services ou ceux de la DGSI avec qui nous travaillons main dans la main. » Le ton est donné.

Coffre

Lire la suite

100 missions d’intelligence économique

J’ai le plaisir de vous annoncer la sortie d’un ouvrage innovant : 100 missions d’intelligence économique (aux Editions L’Harmattan). Ce recueil a été coordonné avec Inès Elhias (nom d’emprunt) dont la véritable identité reste à deviner… Pourquoi innovant ? Dans la préface qu’elle a bien voulu rédiger à cette occasion, Claude Revel, Déléguée Interministérielle à l’Intelligence Economique note :

« L’une des richesses des 100 missions d’intelligence économique est notamment de présenter des cas pratiques dans tous les domaines de l’entreprise et en illustrant la pratique de la matière par des cas dans lesquels l’intelligence économique a permis la résolution d’une situation, l’accompagnement d’une opportunité ou le développement efficient d’une structure. Cela permet de mesurer efficacement l’utilité de cette discipline pour tous les acteurs de l’économie, quelle que soit leur taille ou leur domaine d’activité. »

Couv 100 missions IE

Lire la suite

De Gemplus à Gemalto : la guerre secrète continue…

« Tout gouvernement, comme tout stratège, a deux manières d’aborder l’action.
L’action ouverte connue par tout le monde et que tout le monde peut apprécier.
L’action secrète faite d’action clandestine.
Tout stratège comme tout gouvernement se doit de pratiquer les deux méthodes,
mais la deuxième voie est plus sûre et est indispensable à tout ce qui est décisif. »

Sun Tzu

 

L’information vient de faire la une du quotidien Le Monde : Les services secrets américains et britanniques ont volé les clés de chiffrement de Gemalto, le leader mondial de cartes SIM. L’affaire a été révélée par le site The Intercept à partir des documents fournis par Edward Snowden. De quoi s’agit-il ? L’entreprise française de carte à puce côtée au CAC 40 (juridiquement de droit néerlandais !)  fabrique les fameuses cartes SIM qui se trouvent dans tous les téléphones portables, permettant à l’opérateur de faire le lien entre un appareil, un numéro et toutes les données échangées (appel, SMS). La sécurité et la possibilité d’authentifier l’identité des téléphones passent par des clés de chiffrement propres à chaque carte et liés à d’autres clés détenues par l’opérateur lui-même. Cette combinaison étant très difficile à casser sans la clé, cette dernière est donc vitale pour tout service de renseignement qui intercepte des communications mais se trouve dans l’impossibilité (ou du moins la difficulté) d’en extraire le contenu facilement (il faut alors casser le code, ce qui demande d’importantes ressources informatiques). C’est pourquoi la NSA américaine et le GCHQ britannique auraient piraté Gemalto pour dérober un nombre considérable de clés de chiffrement. Outre les aspects politiques, le modus operandi est intéressant et démontre toute la pertinence des mises en garde proférées quotidiennement par les experts de la DGSI ou de la Gendarmerie Nationale : après avoir identifié les employés de Gemalto au moyens d’outils de surveillance spécifiques mais aussi des réseaux sociaux (informations dites ouvertes), la NSA et le GCHQ auraient piraté leurs boites mails et comptes Facebook afin de trouver des traces d’envois de clés de chiffrement. Le réseau interne et d’entreprise autait même pu être pénétré !

Mais, de même que Prism n’était que la suite logique d’Echelon, l’affaire Gemalto, n’est que la suite logique de l’affaire Gemplus, l’ancien nom de la société française devenue leader mondial mondial de la carte à puce avant sa fusion avec Axalto. Car il y a plus de 10 ans, l’énigme Gemplus avait révélé au grand jour une bataille secrète qui avait opposé la France aux Etats-Unis.

Alors, voici un petit rappel des faits…

Batailles Gemplus Lire la suite

Le futur c’est maintenant ! Détecter les signaux faibles d’aujourd’hui pour créer les marchés de demain…

A vos agendas !

Le 12 janvier 2015, l’IAE de Poitiers organise sa journée de l’intelligence économique dans le cadre de la semaine du Marketing. Nous aurons le plaisir d’accueillir Claude Revel, Déléguée Interministérielle à l’Intelligence Economique, et d’enchaîner avec deux conférenciers de qualité – Philippe Cahen et André-Yves Portnoff – sur un sujet ô combien stratégique : Comment déceler les signaux faibles d’aujourd’hui pour créer les marchés de demain… Ouvert à tous sur inscription.

Semaine du Marketing 2015

Le Master IECS en formation à distance : Demandez le programme !

A partir de ce mois d’octobre, le Master Intelligence Economique & Communication Stratégique de l’IAE de Poitiers ouvre en Formation à Distance (s’inscrire ici).

Il s’agit d’une première en France et, de ce point de vue, l’Université de Poitiers continue de soutenir la dynamique de l’intelligence économique. Pour rappel, elle ouvrait dès 1996 le premier troisième cycle en intelligence économique (le DESS Intelligence Economique & Développement des Entreprises devenu Master IECS en 2004). Alors que la 19ème promotion de Master 2 et la 20ème de Master 1 faisaient leur rentrée, l’équipe pédagogique du Master 2 IECS en FAD mettait une dernière touche à son programme pédagogique.

L'équipe pédagogique du Master IECS en FAD

Voici son programme en avant-première :

Lire la suite

Du sabordage à l’abordage : à propos de l’ouvrage de Christian Harbulot

Pas de stratégie. Tel est le titre on ne peut plus direct de l’introduction de l’ouvrage de Christian Harbulot : « Sabordage : Comment la France détruit sa puissance » (François Bourin, 2014). Et la suite l’est tout autant : «  Que va devenir la France ? Au-delà des polémiques stériles sur le déclin français, comment pouvons-nous sortir de cette spirale infernale qui réduit chaque jour un peu plus notre marge de manœuvre dans tous les domaines (diplomatique, militaire, économique, culturel) ? » Pour répondre à cette question, le fondateur de l’Ecole de Guerre Economique nous propose une grille de lecture d’une grande profondeur historique, fruit de plusieurs décennies d’expérience à la fois personnelle et collective, de rencontres et de confrontations. Car la ligne développée par Christian Harbulot ne laisse pas indifférent, dérangeant les pierres et bougeant les lignes.

couverture Sabordage

Lire la suite

L’apport des pré-déterminants tendanciels de la décision à la politique publique d’intelligence économique territoriale

Le 17 décembre 2013, Olivier Chardavoine, officier dans la Gendarmerie Nationale, a soutenu sa thèse de Doctorat en sciences de l’information et de la communication à l’IAE de Poitiers sur  « La prise de décision dans le cadre de la politique publique d’intelligence économique territoriale : apports des pré-déterminants tendanciels de la décision. »

Recherche scientifique

Malgré les nombreuses recherches effectuées à ce jour, il n’est pas toujours aisé de bien comprendre les mécanismes en œuvre dans une prise de décision. Ceux-ci empruntent à différentes disciplines : sciences de l’information et de la communication, sciences de gestion, psychologie, sociologie…. Si chacune a pu se développer indépendamment des autres, il ne peut être fait l’économie aujourd’hui de passerelles entre elles au risque de ne pouvoir jamais percevoir dans leur globalité les processus de prise de décision. Ce n’est pas tant la reconnaissance des liens existants entre ces disciplines que la méthode permettant de quantifier les valeurs de cette relation qui fait défaut aujourd’hui.

Lire la suite

L’influence des réseaux d’alliances sur l’attribution des marchés publics

Jeudi 5 décembre 2013 à l’IAE de Poitiers, Olivier Mamavi a soutenu une thèse en sciences de gestion sur le thème de « L’influence des réseaux d’alliances sur l’attribution des marchés publics ».

Avec plus de 100.000 transactions chaque année, les marchés publics représentent près de 10 % du PIB français. Pourtant, peu de travaux en sciences de gestion ont tenté de comprendre les manœuvres stratégiques qui facilitent l’accès des entreprises à la commande publique. En s’appuyant sur la théorie des réseaux, le but de cette thèse est, justement, d’étudier l’impact de l’environnement relationnel des entreprises. Olivier Mamavi propose, ainsi, un modèle qui décrit comment les réseaux d’alliances influencent l’attribution des marchés publics.

Pour réaliser ce travail de recherche, 4.242 transactions de marchés publics ont été observées dans lesquelles sont impliquées des alliances stratégiques.

cartographie des réseaux d'alliance pour l'attribution des marchés publics

Une analyse structurale des données permet, alors, de détecter les réseaux d’alliances. Lire la suite

Intelligence économique et influence

Jeudi 28 novembre 2013, Alain Juillet a ouvert le colloque Les sciences de l’information… et leurs implications géopolitiques en traitant le thème « Intelligence économique et influence » devant une quarantaine d’experts internationaux.

Colloque Corse

Selon Alain Juillet, ancien Haut Responsable à l’Intelligence Economique et actuel Président de l’Académie de l’IE, « le développement de programmes nationaux d’intelligence économique et la mise en pratique de méthodes et d’outils de plus en plus performants ont permis d’atteindre un  niveau très performant d’expertise et d’efficacité aussi bien dans le domaine de la veille que de l’analyse ou la synthèse des données. » Une bonne nouvelle que ce fin connaisseur du domaine relativise alors dans la foulée : « La contrepartie de cette maîtrise du concept par un nombre croissant d’utilisateurs dans le monde est la réduction progressive de l’avantage concurrentiel de tous ceux qui le pratiquent. Face à ce constat qui concerne aussi bien les capacités offensives que défensives, les professionnels ont été amenés à s’intéresser à une autre dimension jusque là sous estimée : l’influence. »

Mais qu’est-ce que l’influence s’interroge alors Alain Juillet ? Lire la suite

Vers une intelligence économique et stratégique à l’italienne

Depuis plus de deux ans, le Cestudec développe en Italie une véritable réflexion stratégique sur l’intelligence économique et stratégique. S’inspirant de pratiques et de théories françaises, Giuseppe Gagliano, son Président, est devenu l’expert italien le plus en pointe sur ces questions. Son dernier ouvrage en est une nouvelle fois la preuve grâce à l’appui des écrits de plusieurs auteurs français, au premier rand desquels on trouve Christian Harbulot, le directeur de l’Ecole de Guerre Economique.

Ouvrage de Giuseppe Gagliano

Lire la suite