L’essence des spiritueux sont les individus

Sebastien dathane 2015Le monde des spiritueux est attractif pour un large nombre de personnes grâce à son caractère social, à son univers luxueux et ses expériences de consommation uniques, affirmait Sébastien Dathané, fondateur de l’agence DatHa Network et spécialiste dans le secteur. Sébastien Dathané a participé comme intervenant dans la classe de Master 2 parcours Design de Communication et Packaging pour expliquer la complexité de l’offre et la demande des spiritueux.

Il nous a signalé l’importance de s’orienter toujours vers le client. Il a cité l’exemple du cognac, dont son exportation est entre 95 et 99 % du total de sa production.  Dès sa naissance, le cognac a su s’adapter aux consommateurs internationaux parce que grâce aux considérations logistiques de transport ses créateurs ont transformé un alcool commun dans un produit remarquable.

Sébastien Dathané a indiqué aussi que la consommation d’alcool est une besoin alimentaire, psychologique et social. Dans ce dernier cas, les spiritueux servent à rendre les relations sociales plus facilement et comme produit de la consommation, les personnes font partie d’un groupe social. Un exemple du rituel social autour les boissons est le Jaëgermeister. La liqueur allemande à base de plantes a gardé l’apparence de son ancien packaging et son produit, mais a créé un rituel social parmi les plus jeunes qui mesurent leur audace par shooters de Jaëgermeister.

Le concept du marketing mix s’applique dans le secteur de spiritueux, mais le centre de toutes les actions (promotion, place, prix et produit) est le client. Sébastien Dathané a insisté sur le rôle central des gens parce que souvent, les consommateurs ne savent pas ce qu’ils veulent et les outils marketing peuvent les guider à un choix qui attend leurs besoins.

Pour ce propos, il est aussi important de travailler avec le réseau de distribution (place). Le spécialiste indiquait que le lieu de vente est essentiel pour transmettre au consommateur les sensations autour du produit et de lui donner une expérience unique de vente. Il a mentionné le cas de Bernard Arnauld, PDG du groupe Louis Vuitton, qui a l’habitude de visiter ses magasines pour « voir la réalité ». Les détails font la différence.

Un autre point à souligner est que lorsque les consommateurs achètent une marque ils attendent être rassurés de leur choix. Les clients des spiritueux veulent des marques stables, avec des produits qui préservent ces couleurs selon ses gammes et avec une qualité qui se maintien, peu importe le temps passé et le pays d’achat. L’uniformité de la qualité est primordiale pour les consommateurs.

Sébastien dathane - bouteille 2015Par ailleurs, le packaging est aussi important comme le goût d’un produit. Cette affirmation est valide dans le milieu de la grande consommation comme dans le luxe, selon Sébastien Dathané. Pour illustrer ce concept il nous a montré des extraordinaires bouteilles de cognac, une d’entre eux dont son prix était de 2 million de dollars.

En conclusion, les clients cherchent des expériences uniques qui se reflètent en rituels sociales et en détails que doivent garantir le équipe marketing d’une entreprise.

Article rédigé par Diana León, étudiante en « Master 2 Marketing, Plurimédia et Consommation, Parcours Design de Communication et Packaging ».

 

Félicitations aux étudiants du CEPE ! Ils remportent le 2ème prix au Concours FreePack 2015

Jeudi 3 décembre, à Cognac, l’Institut National du Design Packaging (INDP) a primé les projets de jeunes étudiants designers et graphistes. Le concours Freepack Spirit était organisé en marge du 8e salon VS Pack, le rendez-vous des professionnels de l’emballage et du packaging du secteur des vins et spiritueux. Les étudiants des écoles de design, d’arts graphiques ou des beaux-arts devaient plancher sur le thème de l’écologie et du luxe.

Concours Freepack 2015 3Diana Leon, Lydie Gentric et Jérémy Elias, étudiants en Master 2 « Marketing Plurimédia et Consommation – Parcours Design de Communication et Packaging » , au CEPE Angoulême, ont remporté le 2ème prix du concours avec leur projet « Q’INTI PISCO Osez le goût de l’aventure ».

 

Quinti PIsco 2ème prix CEPEQ’INTI Pisco est plus qu’un voyage gustatif intégrant tradition et modernité, c’est aussi une aventure écoresponsable engagée pour la protection de la planète. Le Pisco est un alcool de 40° originaire du Pérou devenu incontournable pour fêter des événements importants. En Quechua, Q’INTI signifie colibri.

 

Concours Freepack 2015 2Préservez la planète en consommant Q’INTI Pisco. Comment ?

– je déguste Q’INTI Pisco

– je choisis la nouvelle vie de ma bouteille en sélectionnant mon bouchon sur le site www.quintipisco.com (bec verseur, spray, pinceau, plateau, pomme d’arrosoir, embout à bulles, haltères, …)

– je télécharge le fichier pour une impression 3D

– j’imprime mon bouchon à la maison ou dans un FabLab

– je profite de mon nouvel objet !

Devenez vous-même créateur en designant vos propres bouchons et venez le partager sur notre plateforme collaborative.

Pour en Savoir plus sur ce concours : Article Sud-Ouest 3.12.2015