Portrait de Anastasia GARROS, étudiante de la promotion 2015-2016

A peine diplômée du CEPE en septembre 2016, j’ai reçu une opportunité en or de Planeta Junior, l’entreprise dans laquelle j’avais réalisé mon stage de fin d’études, celle d’intégrer le siège social à Barcelone en tant que Marketing Executive dans le cadre d’un Volontariat International en Entreprise (VIE).

Planeta Junior est un agent de licences implanté dans 6 pays à travers l’Europe, dont la France, l’Espagne et le Portugal. En Ibérie, nous gérons les droits de diverses marques telles que les propriétés DreamWorks, Miraculous Ladybug, Zak Storm, Heidi, Maya l’Abeille, etc. A la fois agent, producteur et co-producteur de séries, Planeta Junior appartient à Grupo Planeta, premier groupe éditorial en Espagne et en Amérique Latine, et propriétaire depuis 2004 d’Editis, deuxième groupe éditorial en France.

 Ma principale mission en tant que Marketing Executive est d’apporter de la visibilité aux marques que nous représentons à travers les supports les plus plébiscités par le jeune public: télévision, magazines, sites web, … Je me charge par exemple d’organiser des jeux-concours mais également différents événements sur lesquels je travaille en étroite collaboration avec ma collègue du Retail. Le but est de multiplier les contacts entre nos marques et le jeune public, car sans visibilité, il devient moins aisé d’établir de nouveaux partenariats. Parallèlement et toujours dans la même optique, je travaille à la mise en place de nouvelles collaborations.

Je remercie sincèrement le CEPE de m’avoir formé et de m’avoir donné la chance de profiter de son solide réseau ! Durant les deux années que j’ai passées au CEPE, j’ai développé des connaissances et compétences dans divers secteurs, notamment dans le licensing, qui me sont très utiles au quotidien. Aujourd’hui, j’ai non seulement la chance d’occuper un très bon poste au sein d’un groupe aussi prestigieux que Grupo Planeta, mais aussi de vivre à Barcelone, une ville formidable !

Portrait de Marvin MENOU, étudiant de la promotion 2015-2016

Avant d’entrer au CEPE, j’ai fait une licence LEA anglais-espagnol qui m’a permis de partir à deux reprises en Angleterre (Erasmus + Stage). Après cette licence, j’ai souhaité poursuivre mes études dans le marketing, et j’ai estimé qu’il était plus intéressant de se spécialiser dans un domaine. Dans ce sens, ce que proposait le CEPE m’a tout de suite attiré. J’ai rapidement su que parmi tous les secteurs en lien avec l’enfant, c’est dans celui du jouet que je souhaitais travailler.

J’ai fait mon stage mon stage de M1 chez Heller-Joustra (maquettes en plastique et loisirs créatifs), une PME française qui a fait le pari gagnant de rapatrier sa production en France. En M2, j’ai pu rejoindre une structure plus importante, la filiale française de Spin Master (10ème acteur du jouet en France) qui a fait l’actualité à Noël avec Hatchimals et Bunchems.

Le jouet est un univers merveilleux et magique ! Ce que j’apprécie, c’est le défi permanent de se réinventer pour proposer des jeux et jouets qui puissent plaire aux enfants car leurs goûts évoluent rapidement, en témoigne par exemple le succès des Looms ou plus récemment des Hand Spinners.

Après mon diplôme obtenu en septembre 2016, je suis en parti en janvier au Nicaragua dans le cadre d’un volontariat. Pour l’association La Esperanza Granada (http://www.la-esperanza-granada.org/) je travaillais dans une école primaire située dans un quartier pauvre avec des enfants de 6 à 9 ans. Une super expérience dans un pays où les enfants ne sont pas gâtés comme c’est le cas chez nous, au contraire ils travaillent en aidant leurs parents au quotidien.

Depuis peu, j’ai rejoint NPD, institut d’études qui fournit les chiffres du marché du jouet. En tant que « Account Specialist » au département Toys, je suis spécialisé dans l’univers de la fille. Mon travail consiste à étudier et analyser les chiffres des différentes catégories en vue de faire des recommandations à des clients selon leurs questions stratégiques.

Grâce au CEPE, j’ai su développer de nombreuses compétences transversales. J’ai apprécié les différentes interventions des professionnels qui permettent une compréhension globale du marché de la jeunesse. Je remercie l’équipe pédagogique qui sait être au plus près de ses étudiants pour les préparer à entrer dans la vie professionnelle de la meilleure des façons.

 

 

Des stages variés dans toute la France pour les étudiants du CEPE

Chaque année les étudiants du CEPE partent en stage de fin d’année (3 mois en master 1 et 6 mois en master 2).

Le CEPE enseigne à ses étudiants les enjeux d’un marketing responsable envers la jeunesse. Du comportement de l’enfant utilisateur au e-marketing, en passant par la gestion de projets soumis par les entreprises partenaires, les étudiants sont amenés à réfléchir à la responsabilité des marques envers la jeunesse et à faire preuve de prudence pour choisir les meilleures modalités de valorisation de la marque qu’ils sont appelés à gérer.

C’est pourquoi la formation bénéficie d’une solide réputation auprès des employeurs. Les étudiants de master 2 se voient ouvrir les portes d’entreprises dans toute la France ou à l’étranger telles que Famosa, Mattel, Kazachok, Quick, Hasbro France, Millimages, Mako Créations, Puériculture BVBA (Bruxelles), Scutella Editions, Candia, Carrefour, Cartoon Design, Moët Hennessy pour leurs stages de pré insertion professionnelle de 6 mois, avec des missions de stage très variées comme : gestion des licences internationales, assistant chef de projet éveil artistique, assistant marketing et social média, assistant licences et produits dérivés, assistant marketing et communication, assistant chef de projet packaging, assistant coordinateur graphique…

Quant aux M1, ils sont aussi accueillis par de belles entreprises comme VTech, Harris-Briochin, Wesco, Baby Love, Noyoco, Burger King, Diadeis, avec des missions telles que : assistant chef de projet médias, campagnes marketing direct, développement et élaboration d’une ou plusieurs gammes de produits, développement marketing et commercial, category manager, …

Les soutenances de stage de Master 2 auront lieu les 21 et 28 septembre 2017. Elles sont publiques afin de permettre à la promotion entrante de découvrir les missions effectuées par les futurs diplômés.

Le CEPE lance ses recrutements 2017

Rejoignez le MASTER MARKETING PLURIMEDIA et CONSOMMATION – 1ère et 2ème année

Le MASTER Marketing Plurimédia et Consommation, permet d’approfondir ses connaissances en gestion, en stratégie marketing et en communication et de se spécialiser en management des marques et produits jeunesse ou en design de communication et packaging.

♦ Formulaire de candidature en ligne : Inscription Master 1ère année
Date limite de dépôt des candidatures : 15 mai 2017

♦ Formulaire de candidature en ligne : Inscription Master 2ème année – Management Marques et Produits Jeunesse
Date limite de dépôt des candidatures : 23 avril 2017 (Session 1)

♦ Formulaire de candidature en ligne : Inscription Master 2ème année – Design Communication et Packaging
Date limite de dépôt des candidatures : 23 avril 2017 (Session 1)

Contact :

Sandrine DA CONCEICAO : daconceicao@poitiers.iae-france.fr / 05 45 21 00 11

 

Intervention du groupe LUDENDO – 14 février 2017

                  Jean-Michel GRUNBERG               

L’équipe pédagogique et les étudiants du CEPE se réjouissent d’accueillir le 14 février prochain Monsieur Jean-Michel GRUNBERG, Président Directeur Général du Groupe LUDENDO pour une journée d’échanges.

Dans le cadre du cours « Manœuvres stratégiques et marchés mondiaux », les étudiants de Master 1 présenteront leur analyse du développement du Groupe Ludendo et des défis stratégiques qu’il doit instruire dans un contexte où les ventes en ligne progressent rapidement.

Au-delà de la découverte des valeurs du Groupe Ludendo et de sa dimension internationale, cette journée sera l’occasion de mieux comprendre les enjeux de l’omnicanalité dans le domaine de la distribution de jouets, de reconsidérer l’importance des marques propres pour le développement de la distribution spécialisée, d’envisager des voies d’enrichissement de l’expérience que les distributeurs spécialistes peuvent proposer à l’enfant et ses parents, etc.

Une journée d’échanges et de débats qui promet d’être passionnante !

Intervention Laure Deschamps – La Souris Grise

Laure Deschamps

Fondatrice de Screenkids – La souris Grise

Laure Deschamps détient une licence de Lettres Modernes de l’Université Paris Sorbonne (Paris IV), une maîtrise de Lettres Modernes à l’Université Aix Marseille I et a suivi une formation de journalisme au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes CFPJ.

Laure Deschamps est la fondatrice de Screenkids (décembre 2012) et du magazine online La Souris Grise (septembre 2010) http://www.souris-grise.fr/

La Souris Grise se présente comme le guide des meilleures applications pour enfants. Ce média indépendant repère et critique les applications et fait une veille permanente sur les usages numériques des enfants qui évoluent très rapidement. Laure Deschamps est à l’origine de la création du magazine online, de son site, de sa stratégie éditoriale et de son développement online.

Laure Deschamps assure également la direction et développement de Screenkids, société qui propose un programme de formations et de conférences destiné aux professionnels de l’enfance désirant comprendre et appréhender les usages et réalités numériques des enfants. La société développe une activité de service et de conseil auprès des professionnels sur ces mêmes problématiques. Elle propose également des animations à destination des enfants et participe à des évènements tel que la Paris Games Week ou en encore la Gamers Assembly. Enfin, elle est présidente du Crak, Cercle des éditeurs d’application pour les Kids http://www.crak.biz/, une association loi 1901 qui rassemble les acteurs des marchés numériques Jeunesse, œuvrant pour la qualité et l’innovation.

Elle est également responsable dans une association française de l’école de Jacaranda au Malawi. http://www.jacarandafoundation.com/France.html L’école permet une éducation entièrement gratuite du primaire jusqu’au lycée, et un soutien médical et alimentaire pour des centaines d’orphelins.

Nous avons partagé avec Laure Deschamps une journée passionnante pour décrypter les innovations significatives dans le secteur pléthorique des applications jeunesse… Nous avons pu utiliser et tester de nombreuses applications et également aborder des questions éthiques sur la façon de s’adresser aux enfants et d’établir un lien avec eux.

Par Baptiste Hibon, étudiant en Master 2 MMPJ

Intervention Patricia Foucher – Institut National de la Consommation

 

Portrait de Patricia FOUCHER

Le Centre Européen des Produits de l’Enfant (CEPE) a accueilli une nouvelle fois Mme Patricia Foucher, Chef du Service juridique de l’Institut National de la Consommation (INC).

Mme Foucher, est une experte dans toutes les questions relatives aux aspects juridiques liés à la consommation et au droit de la consommation.

Toute son expérience au sein de l’INC en tant que chef du service juridique lui permet d’avoir une expertise sur les sujets suivants :

  • Mission et Rôle de l’INC
  • Droit européen
  • Mission des associations de consommateurs
  • La loi Hamon
  • Actions de Groupe – Class Actions

 

Patricia Foucher a collaboré à de nombreuses occasions avec CEPE. Elle a fait une intervention dans la conférence sur « Les enfants connectés – Eduquer à l’ère Numérique » que le CEPE a organisée en Octobre 2014 en apportant le point de vue de l’INC sur l’importance de la responsabilité collective et sur l’impact des objets connectés sur notre vie quotidienne et celle des enfants.

Madame Patricia Foucher est une professionnelle engagée dans son travail, passionnée pour transmettre ses connaissances aux étudiants et très ouverte pour donner son point de vue sur les questions juridiques qui concernent les enfants et la consommation dans un cadre législatif et règlementaire en pleine évolution au plan européen.

Par Carlos Meneses, étudiant en Master 2 MMPJ

Intervention Jorge Gomes Parein – France Télévisions Distribution

Portrait de Jorge Gomes Parein

Senior Business Affairs chez France Télévisions Distribution

Nous avons le plaisir d’accueillir une nouvelle fois cette semaine au CEPE M. Jorge Gomes Parein, senior business affaires chez France Télévisions Distribution.

France Télévision Distribution est la filiale commerciale du groupe France télévisions. Elle est en charge de la commercialisation et de l’exploitation des droits connexes aux droits de diffusion achetés par les chaines du groupe (France 2, France 3, France 5, France 4, France Ô.…).

Actuellement, il est en charge de la négociation des contrats avec les ayants droit : mandats de vente à l’international, contrats d’édition vidéographique, contrats d’achat de droits (AFMA et autres), coproductions, préventes, apport d’affaires, partenariats internationaux sur tous types de programmes (cinéma, fiction, documentaires, stock, jeux, flux) exploitées par France Télévisions distribution.

Après un premier cours dispensé au CEPE au mois de décembre 2016 où l’on a appréhendé le métier de distributeur, la négociation avec les ayant-droit, les différents types de producteurs…nous allons voir dans un second cours le droit Anglo-Saxon, la conclusion d’une vente, les différents types de recettes et la négociation d’un contrat AFMA… qui se terminera par un contrôle de connaissances composé de divers calculs (droit de reproduction, minimum garanti, % de recettes).

Conseils avisés et pertinents, mise en situation professionnelle et initiation au métier de distributeur, le tout avec humour et bienveillance, c’est avec enthousiasme que nous, étudiants en Master 2 Management des Marques et Produits Jeunesse, allons accueillir de nouveau au CEPE M. Jorge Gomes Parein au sein du CEPE pour une seconde journée d’intervention qui s’annonce déjà passionnante et enrichissante sur le métier de distributeur.

Parcours Professionnel (profil LinkedIn)[1]:

    • Depuis 1999 :  Senior Legal Affairs chez France Télévisions Distribution

Distribution internationale :

  • rédaction et mises à jour des contrats type de vente de droits de télédiffusion et vidéographiques auprès des diffuseurs français et étrangers.
  • négociation des contrats de distribution internationale tous droits sur films cinéma,
  • contrats de fourniture d’images d’actualité aux chaînes françaises,
  • contrats distribution salles en France de films étrangers.
  • Validation des contrats de cession de droits
  • Conseil et assistance aux commerciaux pour des clauses hors contrat type

 

Edition vidéo, phono, musicale, littéraire :

 

  • Négociation des contrats cadre de distribution avec nos partenaires
  • Négociation des contrats d’achat d’espace publicitaire,
  • Négociation et libération de droits pour les bonus DVD,
  • Conseil et assistance aux chefs de produit
  • libération des droits, mise en place d’éditions et/ou de coéditions,

 

Licensing et merchandising :

  • négociation des contrats avec les ayants droits essentiellement anglo-saxons,
  • rédaction et mises à jour des contrats type de licence.
  • recherche et conseil en droit des marques et rédaction de contrats de licence.
  • négociation de contrats d’événementiel (Nuit de la Glisse), droits dérivés.

 

Autres activités du service juridique :

  • traitement de dossiers précontentieux ou contentieux,
  • contrats télématique et Internet,
  • aspects juridiques relatifs à l’activité du département : droit à l’image, rapports avec les diffuseurs, relations avec les sociétés de gestion collective…
  • mise en place de la stratégie juridique face à l’arrivée de nouveaux médias (Video-on-demande, téléphonie)

[1] Source : https://fr.linkedin.com/in/jorge-gomes-parein-4b98212/fr

Intervention Nathalie Chouraqui – Kazachok

Saviez-vous que Georges Lucas a gagné plus d’argent avec sa licence Star Wars qu’avec ses films Star Wars ?

Nathalie Chouraqui

Propriétaire, Directrice Marketing et Communication de Kazachok

 

Nous avons eu la chance de recevoir Nathalie Chouraqui pour une journée consacrée aux licences.

Après 16 ans en tant que manager Marketing chez Mattel France, elle créé Kazachok en 2001, une agence dédiée au marché de la licence afin d’informer et de conseiller les professionnels. Elle rédige le Licensing Mag’, des guides et newsletters afin de tenir informés les professionnels et accompagner les nouveaux entrants en donnant des informations fiables et factuelles sur les licences avec des données du marché et des contacts. Elle s’occupe également d’organiser des évènements tels que le Kazachok Licensing Forum ou les Keynotes pour réunir les professionnels de la licence.

Nathalie Chouraqui manage cette agence depuis plus de 15 ans et est devenue une experte reconnue dans le domaine des licences et du marketing, sollicitée par de nombreux magazines afin de donner de précieuses informations et conseils.

Grâce à elle, nous avons eu une journée complète en commençant par une brève histoire des licences… Nathalie Chouraqui nous a ensuite montré l’importance des licences comme levier marketing en l’illustrant avec beaucoup d’exemples passés et actuels. Elle nous a également démontré qu’une bonne licence, si elle n’est pas réfléchie, cohérente et logique pour la marque, ne sera pas une solution miracle… En l’achetant pour espérer développer ses ventes, le licencié peut prendre un gros risque. Nous avons pu en apprendre plus sur les différents types de licences et cela nous a donné un très bon aperçu de ce marché qui touche beaucoup des sujets qui nous intéressent, à savoir : les jouets, les jeux vidéo, les films… Nous avons ensuite eu des éléments concernant l’aspect juridique, qui sont très importants pour comprendre ce marché et surtout le maîtriser.

Cette journée a été très enrichissante car elle nous a montré des éléments très concrets pour notre futur professionnel très proche. Nous avons aussi reçu de nombreux conseils tels que comment choisir une licence, les questions à se poser en fonction du type de licence, mais également comment les négocier. Nous avons ensuite eu la chance que Nathalie Chouraqui partage avec nous ses prévisions pour le futur des licences !

Par Mathilde Verron, étudiante en Master 2 MMPJ

Intervention Julien Villedieu – SNJV

En 2016, le secteur du Jeu Vidéo a embauché 800 personnes, dont plus de la moitié en CDI…

Après une intervention au Centre européen des produits de l’enfant (CEPE) l’année dernière, où il avait souligné l’importance du marketing pour la conception des jeux vidéo, Julien Villedieu est revenu prendre le pouls de promotion 2017 !

Les élèves de M2 Management des Marques et Produits Jeunesse ont souhaité le questionner sur le marché porteur du jeu vidéo où la fonction marketing devient un domaine de compétence clé.

Pour rappel, Julien Villedieu est Délégué Général du Syndicat du Jeu Vidéo (SNJV : http://www.snjv.org/), syndicat qu’il a rejoint en 2008 dès sa création, mais également membre de la French Tech. Etudiant à l’université Jean Moulin (Lyon 3), il travaillait depuis 2003 en tant que directeur management pour Lyon Games avant de rejoindre le SNJV.

En 2016, le SNJV compte 200 adhérents. En tant que Délégué Général du SNJV, son rôle est de représenter les intérêts des producteurs de jeux vidéo en France. C’est dans ce sens que le SNJV s’est lourdement engagé pour la création d’un fonds d’aides à la production de jeux vidéo (CNC), la mise en place du crédit d’impôt pour le jeu vidéo et la constitution d’un référentiel des métiers du jeu vidéo. En effet, le syndicat intervient dans tous les domaines permettant la préservation ou le développement de la compétitivité des entreprises de production de jeu vidéo en France. Il contribue à la définition des politiques publiques pour garantir la compétitivité des entreprises de création de jeux vidéo, la mise en oeuvre de dispositifs réglementaires et législatifs pour le développement de la filière, la formation professionnelle, et la promotion du jeu vidéo en France et à l’international.

Pour les étudiants, l’intervention de Julien Villedieu a été l’occasion d’avoir un véritable échange sur la place grandissante du marketing dans ce secteur, des nouvelles pratiques à mettre en place et des différents profils d’utilisateurs du jeu vidéo, tout en abordant les nouveaux besoins liés au marketing mobile.

Par Manon Lopez, étudiante en Master 2 MMPJ

Intervention Julien Villedieu Octobre 2015

Témoignage de Julien Villedieu