Intervention Nathalie Chouraqui – Kazachok

Saviez-vous que Georges Lucas a gagné plus d’argent avec sa licence Star Wars qu’avec ses films Star Wars ?

Nathalie Chouraqui

Propriétaire, Directrice Marketing et Communication de Kazachok

 

Nous avons eu la chance de recevoir Nathalie Chouraqui pour une journée consacrée aux licences.

Après 16 ans en tant que manager Marketing chez Mattel France, elle créé Kazachok en 2001, une agence dédiée au marché de la licence afin d’informer et de conseiller les professionnels. Elle rédige le Licensing Mag’, des guides et newsletters afin de tenir informés les professionnels et accompagner les nouveaux entrants en donnant des informations fiables et factuelles sur les licences avec des données du marché et des contacts. Elle s’occupe également d’organiser des évènements tels que le Kazachok Licensing Forum ou les Keynotes pour réunir les professionnels de la licence.

Nathalie Chouraqui manage cette agence depuis plus de 15 ans et est devenue une experte reconnue dans le domaine des licences et du marketing, sollicitée par de nombreux magazines afin de donner de précieuses informations et conseils.

Grâce à elle, nous avons eu une journée complète en commençant par une brève histoire des licences… Nathalie Chouraqui nous a ensuite montré l’importance des licences comme levier marketing en l’illustrant avec beaucoup d’exemples passés et actuels. Elle nous a également démontré qu’une bonne licence, si elle n’est pas réfléchie, cohérente et logique pour la marque, ne sera pas une solution miracle… En l’achetant pour espérer développer ses ventes, le licencié peut prendre un gros risque. Nous avons pu en apprendre plus sur les différents types de licences et cela nous a donné un très bon aperçu de ce marché qui touche beaucoup des sujets qui nous intéressent, à savoir : les jouets, les jeux vidéo, les films… Nous avons ensuite eu des éléments concernant l’aspect juridique, qui sont très importants pour comprendre ce marché et surtout le maîtriser.

Cette journée a été très enrichissante car elle nous a montré des éléments très concrets pour notre futur professionnel très proche. Nous avons aussi reçu de nombreux conseils tels que comment choisir une licence, les questions à se poser en fonction du type de licence, mais également comment les négocier. Nous avons ensuite eu la chance que Nathalie Chouraqui partage avec nous ses prévisions pour le futur des licences !

Par Mathilde Verron, étudiante en Master 2 MMPJ

Intervention Julien Villedieu – SNJV

En 2016, le secteur du Jeu Vidéo a embauché 800 personnes, dont plus de la moitié en CDI…

Après une intervention au Centre européen des produits de l’enfant (CEPE) l’année dernière, où il avait souligné l’importance du marketing pour la conception des jeux vidéo, Julien Villedieu est revenu prendre le pouls de promotion 2017 !

Les élèves de M2 Management des Marques et Produits Jeunesse ont souhaité le questionner sur le marché porteur du jeu vidéo où la fonction marketing devient un domaine de compétence clé.

Pour rappel, Julien Villedieu est Délégué Général du Syndicat du Jeu Vidéo (SNJV : http://www.snjv.org/), syndicat qu’il a rejoint en 2008 dès sa création, mais également membre de la French Tech. Etudiant à l’université Jean Moulin (Lyon 3), il travaillait depuis 2003 en tant que directeur management pour Lyon Games avant de rejoindre le SNJV.

En 2016, le SNJV compte 200 adhérents. En tant que Délégué Général du SNJV, son rôle est de représenter les intérêts des producteurs de jeux vidéo en France. C’est dans ce sens que le SNJV s’est lourdement engagé pour la création d’un fonds d’aides à la production de jeux vidéo (CNC), la mise en place du crédit d’impôt pour le jeu vidéo et la constitution d’un référentiel des métiers du jeu vidéo. En effet, le syndicat intervient dans tous les domaines permettant la préservation ou le développement de la compétitivité des entreprises de production de jeu vidéo en France. Il contribue à la définition des politiques publiques pour garantir la compétitivité des entreprises de création de jeux vidéo, la mise en oeuvre de dispositifs réglementaires et législatifs pour le développement de la filière, la formation professionnelle, et la promotion du jeu vidéo en France et à l’international.

Pour les étudiants, l’intervention de Julien Villedieu a été l’occasion d’avoir un véritable échange sur la place grandissante du marketing dans ce secteur, des nouvelles pratiques à mettre en place et des différents profils d’utilisateurs du jeu vidéo, tout en abordant les nouveaux besoins liés au marketing mobile.

Par Manon Lopez, étudiante en Master 2 MMPJ

Intervention Julien Villedieu Octobre 2015

Témoignage de Julien Villedieu

Témoignage d’une étudiante diplômée en Septembre 2016

12754931_10153026006712255_1376234516_o

Me voilà désormais diplômée, évoluant et m’épanouissant dans une startup Dr. ALLERGEN spécialisée dans mon domaine de prédilection, l’enfance… http://docteurallergn.com/

J’ai eu une chance inouïe d’avoir pu faire partie d’une des promotions du CEPE-IAE de Poitiers !

Cela m’a permis de trouver ma voie, mon métier, et d’être directement intégrée dans l’entreprises après mon stage de Master 2. Le CEPE m’a permis de m’insérer dans un réseau professionnel qui est très actif ! Nous sommes en contact régulier avec Maryke Hanneman qui a cru en notre projet… Et le 8 décembre dernier, nous venons de faire une intervention lors de la matinée de l’Observatoire organisée par Rénald Lafarge au pôle Nova Child de Cholet… Tous ces contacts pour développer notre start-up Dr. ALLERGEN se sont construits à travers les rencontres entre professionnels et étudiants que le CEPE organise tout au long de l’année.

Je tiens sincèrement à remercier toute l’équipe administrative et pédagogique du CEPE pour vos enseignements, vos conseils et le partage de votre expérience et de vos contacts professionnels.

Témoignage de Adeline EVEN, diplômée en septembre 2016 

 

Intervention David Popineau – The Walt Disney Company France

davidpopineau

mickey

Le Vendredi 2 décembre, nous avons eu la chance d’accueillir David Popineau actuel Directeur Digital Experience chez The Walt Disney Company France. Afin de comprendre un peu mieux qui s’est trouvé devant nous faisons un petit tour de son parcours. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire, David Popineau a fait des études de français/anglais à l’Université François Rabelais de Tours avant de rejoindre le CEPE pour intégrer le M2 Management des Marques et Produits Jeunesse (IAE de Poitiers).

Fraîchement diplômé du CEPE, David Popineau rejoint le géant de l’entertainement : The Walt Disney Company. Chargé de s’occuper de la gestion du marketing internet et de la gestion des sites des chaines Disney pendant ses six premières années, il est devenu en Avril 2010, Digital Marketing Senior Manager. Il était alors en charge du marketing et de la communication online : réseaux sociaux, achats média, partenariats éditoriaux, relation journalistes internet et bloggeurs.

Après presque cinq ans à ce poste, David Popineau est devenu Senior Digital Experience Manager, poste qu’il occupera pendant quasiment un an et où il sera en charge des activités de marketing digital et de l’écosystème digital pour TWDC France à savoir : Marketing digital des activités cinéma, vidéo, TV, jeux et franchises ; Réseaux sociaux ; CRM et Disney Privilèges (programme de fidélité)

Depuis le début de l’année 2016, il occupe le poste de Directeur Digital Experience. Si ces missions sont sensiblement les mêmes que celle de son poste précédent il a néanmoins plus de responsabilités.

Je vous invite également à lire ces deux articles postés sur son profil Linkedin :

https://www.linkedin.com/pulse/le-digital-au-service-de-la-relation-entre-disney-et-ses-popineau?trk=prof-post

https://www.linkedin.com/pulse/le-no%C3%ABl-digital-de-disney-entretenir-la-magie-tout-en-david-popineau?trk=prof-post

Ce que l’on peut retenir de ce portrait c’est que même dans des grands groupes il y a de belles opportunités de carrière pour évoluer et que comme l’a dit un jour Walt Disney lui-même : « If you can dream it, you can do it. »

Par Alexandre Lasserre, étudiant en Master 2 MMPJ

Intervention de Nelly Gross Bitton NPD

Portrait de Nelly Gross Bitton

Co-directeur département jouets France-Benelux chez NPD Group

nelly

Nous avons le plaisir d’accueillir cette semaine au CEPE Mme Nelly Gross Bitton, co-directeur département jouet France-Benelux chez NPD Group.

 Avec 18 années d’expériences en marketing stratégique dans différentes structures (détaillants, panelistes, institutions) et dans un large domaine d’activités (jouets, jeux, fournitures, puériculture, textile…), Nelly Gross Bitton est une spécialiste dans l’analyse approfondie du comportement des consommateurs.

Par son expertise, elle a su assurer le développement commercial d’entreprises spécialisées dans un environnement internationalisé et fortement concurrencé, piloter et implanter des projets stratégiques transversaux et européens, de la création à l’exécution, exploiter un panel de consommateurs et un panel de distributeurs, analyser le marché du jouet en France et en Belgique et ainsi produire des recommandations d’aide à la prise de décision à destination des dirigeants…

Ses objectifs au sein de NPD Group ont régulièrement été dépassés (+160% en croissance additionnelle en 2011) et elle a notamment été récompensée en 2012 pour avoir réalisé ses objectifs annuels en 6 mois !

Conseils avisés, mise en situation professionnelle et initiation à la réalisation d’« insights » pour faciliter la prise de décision des dirigeants à partir d’analyses quantitatives et qualitatives, c’est avec enthousiasme que nous, étudiants en Master 2 Management des Marques et Produits Jeunesse, allons accueillir Nelly Gross Bitton au sein du CEPE pour une journée d’intervention qui s’annonce passionnante et enrichissante sur les tendances actuelles et futures sur le marché du jouet.

Parcours Professionnel (profil LinkedIn)[1]:

 

  • Co-directeur département jouets France-Benelux chez NPD Group  (depuis Novembre 2015) 
    • Accroître le portefeuille clients (2,5 M €), y compris les offres européennes, en développant le pipeline de vente et en identifiant de nouveaux partenaires
    • Pilotage de projets transversaux européens et mise en place de nouvelles opportunités d’affaires (panel en ligne // modélisation de l’évaluation du marché mondial des jouets, aperçu dynamique des consommateurs et des distributeurs // Groupes de magasins / Solutions analytiques)
    • Gérer avec succès les études de consommation et d’analyse afin de mieux comprendre le comportement
    • Établir des études ad hoc, assurer la livraison et les présenter
    • Améliorer la satisfaction des clients et mettre en œuvre le plan éducatif

 

  • Responsable grands comptes (France & Benelux) au sein de NPD Group (parcours depuis Février 2007)
    • Analyste d’affaires (2007-2008)
    • Gestionnaire de compte principal (2008-2009)
    • Gestionnaire de panels de consommateurs et gestionnaire de comptes clés (2009-2012)
    • Groupe de consommateurs, Groupe de magasins & Chef de compte (2012 -…)
    • Responsable des comptes clés européens (2014 -…)
  • Responsabilités et réalisations les plus notables (récompensée 2 fois pour la meilleure analyse du marché)
    • Développer le portefeuille clients (+1M €) : Identifier, développer et mettre en œuvre de nouvelles opportunités commerciales / négocier des contrats européens avec des contrats pluriannuels
    • Dépasser les objectifs commerciaux
    • Analyser, interpréter, présenter des données et des recommandations au client (Conseil, Directeurs, Comité Stratégique)
    • Piloter les projets transversaux et européens et mettre en œuvre de nouveaux produits (perceptions dynamiques des consommateurs et des détaillants , modélisation de l’évaluation des marchés mondiaux des jouets, groupe magasins , membre de l’équipe européenne de satisfaction des clients, transfert du panel des consommateurs en ligne avec les nouveaux outils internes)

 

Principaux clients
   lego disney vtech hasbro    mattel bandai playmobil chicco leapfrog tomy

 

Ci-dessous : Résumé de son parcours, personnalité et QR Code Profil LinkedIn :

parcours-nelly-gross-bitton

 

 

 

 

 

 

 

 

[1] Source : https://www.linkedin.com/in/nelly-gross-bitton-52a53a3

Par Djamel Ouaicha, étudiant en Master 2 MMPJ

 

3 questions à Jia Yingxue, ancienne étudiante au CEPE

jia

Pourriez-vous nous parler de votre parcours ?

Née à Jinan, la capitale de la province de Shandong, je suis restée dans cette ville jusqu’à l’obtention de mon diplôme de licence. Après le bac, j’ai choisi de faire des études spécialisées en langue anglaise. J’ai ainsi découvert l’Europe et décidé, après ma licence, d’y continuer mes études dans le domaine du marketing et de l’économie qui sont mes spécialités préférées. J’ai choisi de poursuivre mes études en France car c’est un pays puissant économiquement et riche d’expériences diverses.

 

Pourquoi avez-vous choisi le CEPE ?

Le CEPE est un centre d’expertise spécialisé sur le marché des enfants. On fait aujourd’hui de plus en plus attention aux besoins des enfants car ils jouent un rôle important dans notre société. Surtout en Chine, une nouvelle politique permet aux familles chinoises d’avoir un deuxième enfant. Le marché des enfants a donc un grand potentiel de développement en Chine. Puisque j’étais très intéressée par les produits destinés aux enfants, j’ai donc choisi le CEPE pour pouvoir travailler dans le domaine du licensing après mon Master.

 

Quel choix avez-vous fait pour votre stage longue durée de 6 mois ?

J’ai fait mon stage chez 2d3D Animations qui est un studio d’animation situé à Angoulême. Le thème de mon stage était de contribuer à la conception et à la diffusion d’un produit transmedia pour apprendre aux enfants à protéger les océans. Grâce à mon stage, j’ai pu allier les connaissances théoriques à la pratique et ainsi mettre directement en œuvre sur un projet concret les outils qui m’ont été enseignés.

 

Et pouvez-vous préciser quelles sont vos missions sur votre poste actuel chez

Dargaud ?

Je travaille chez Dargaud depuis Avril 2016 au sein de l‘antenne implantée à Shanghai. Ma mission principale est de présenter les bandes dessinées publiées par Dargaud, Dupuis et Le Lombard aux maisons d’édition chinoises. Je rédige également des contrats. D’ailleurs, afin de faire connaitre les Bandes Dessinées franco-belges, nous invitons chaque année plusieurs dessinateurs français ou belges à venir faire des séances de dédicace en Chine. Je suis chargée de contacter les dessinateurs et co-organisateurs (par exemple, l’Alliance française et l’Ambassade de Wallonnie Bruxelles) pour élaborer les déplacements et je participe également aux salons professionnels dédiés aux livres pour rencontrer des clients.

Le CEPE au Festival du Film Francophone d’Angoulême

Crée en 2008 à l’initiative de Marie-France Brière et Dominique Besnehard, le Festival du Film Francophone d’Angoulême est un festival international qui résonne dans le monde entier. Chaque année 10 films sont sélectionnés pour tenter de remporter les précieux Valois.

En 2015 pour la 7ème édition ce ne sont pas moins de 25 000 spectateurs qui se sont réunis pour visionner les films. En 2016, 35 000 personnes sont venues assistés à un festival d’une très grande qualité. Et de nombreuses stars étaient présentes cette année comme Lambert Wilson, Sophie Marceau, Julie Gayet, Romain Duris ou encore Michel Blanc.

En compagnie du jury professionnel constitué de personnalité comme Virginie Efira, se tenait un jury étudiant composé d’un élève de chaque école de l’image :

  • Cynthia Calvi – EMCA, Ecole des Métiers du cinéma d’Animation
  • Alice Sarraustre – EESI, Ecole Européenne Supérieure de l’image
  • Florent Chardevel –  CNAM/ENJMIN, Ecole Nationale du jeu et des Médias Interactifs Numériques
  • Vivienne Chim – L’Atelier, école de cinéma d’animation
  • Victor Chassel – Institut Universitaire de technologie d’Angoulême
  • Tristan Groult – LISA, Lycée de l’Image et du Son d’Angoulême
  • Hugo Philippon – CREADOC, Filière documentaire de Création
  • Salvatore Vennettilli – CEPE, Centre Européen des Produits de l’Enfant
  • Thomas Saulnier – HUMAN ACADEMY, Formation au Manga, à l’animé et au jeu vidéo

Ce jury était présidé par Anne Richard, actrice principale dans la série Boulevard du Palais depuis 15 ans. Les dix films en compétition étaient les suivants :

  • « Cigarettes et Chocolat Chaud » de Sophie Reine
  • « Voir du Pays » de Delphine et Muriel Coulin
  • « Souvenir » de Bravo Defurne
  • « Noces » de Sophie Reine
  • « Hédi » de Mohamed Ben Attia
  • « Les mauvaises herbes » de Louis Bélanger
  • « Wulu » de Daouda Coulibaly
  • « 1 : 54 » de Yan England
  • « Ma vie de Courgette » de Claude Barras
  • « Mercenaire » de Sacha Wolff

Chacun de ces films étaient d’une grande qualité mais il n’a pas été difficile d’en sélectionner un pour remettre le Valois Magelis. Celui qui nous a le plus touché et qui a marqué nos esprits est un film québécois, «1 : 54 » de Yan England. Le film aborde plusieurs sujets notamment l’intimidation à l’école et l’homosexualité. En plus de sa réalisation et d’un scénario originale, nous avons choisi ce film pour son message. C’est un film qui doit être vu par la jeunesse, mais aussi par les parents pour faire prendre conscience des conséquences que peuvent avoir les brimades et l’intimidation à l’intérieur comme à l’extérieur de l’école.

J’ai été très heureux et honoré de participer à ce festival en tant que membre du Jury. L’équipe du festival et de Magelis qui s’est occupé de nous a été formidable. J’ai pu découvrir un monde auquel nous n’avons que rarement accès et être un privilégié pendant toute une semaine. Les rencontres avec les acteurs et les réalisateurs ont été des moments très forts qui resteront longtemps gravé dans ma mémoire. J’ai aussi profiter d’une cuvée de film exceptionnel et fait de très belles rencontres au sein du jury. Même si la semaine n’a pas été de tout repos, le jeu en valait largement la chandelle et j’espère que les étudiants qui seront Jury en 2017 vivront des moments aussi inoubliables que ceux que j’ai vécu.

Par Salvatore Vennettilli, étudiant en Master 2 MMPJ

 

Intervention de Vincent Berry

Vincent Berry est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paris 13 et membre de l’équipe de recherche « Loisirs, jeu et objets culturels de l’enfance » au sein du laboratoire EXPERICE. Il est enseignant-chercheur au master « Sciences du jeu », ses travaux portent sur l’analyse du jeu (vidéo), des (nouveaux) médias et des produits culturels de masse en s’attachant plus particulièrement à comprendre la place qu’occupent aujourd’hui les loisirs dans la vie sociale et leurs effets en termes d’apprentissage(s).

Au sein de son analyse du jeu (vidéo), il s’intéresse plus particulièrement au développement le plus récent de ce secteur : les mondes virtuels et les jeux en ligne sur Internet. Sa thèse analyse ainsi la pratique des jeux de rôles en ligne massivement multi-joueurs, tels que World of Warcraft, dans une approche ethnographique et sociologique, analysant les industries, les publics, les usages et l’impact des mondes virtuels dans l’espace social, familial, culturel des joueurs.

 

Axes de recherche :

  • Jeux vidéo et loisirs : usages, pratiques et industries du jeu
  • Internet : analyse des pratiques et des communautés virtuelles
  • Théories de l’apprentissage situé et des communautés de pratiques
  • Théories du jeu

Il est l’auteur d’une enquête sociologique sur la pratique des MMORPG, publiée en 2012 aux Presses Universitaire de Rennes : L’expérience Virtuelle : jouer, vivre, apprendre dans un jeu vidéo.

« En s’affranchissant d’un certain nombre de paniques morales au profil d’une analyse empirique des pratiques, cet ouvrage propose une ethnographie des mondes virtuels et des habitants qui fréquentent ces jeux vidéo. Il analyse la notion d’expérience virtuelle entendue comme ce que ces mondes numériques « font et font » à leurs habitants, comment ils sont vécus, quelles significations ils produisent, quels savoirs et compétences ils mobilisent. La relation entre jeu et apprentissages informels est ainsi interrogée. »

 

Principales publications

– Berry Vincent, L’expérience virtuelle : jouer, vivre, apprendre dans un jeu vidéo, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2012

– Berry Vincent, « Sociologies des MMORPG et profils de joueurs : pour une théorie sociale de l’activité (vidéo) ludique », Revue des Sciences Sociales, n°45, 2011

– Berry Vincent, « Du jouet au jeu vidéo et réciproquement », in Dorothée Charles et Bruno Girveau, Paris, éditions de la RMN-Grand Palais, 2011

– Berry Vincent, « Loisirs numériques et communautés virtuelles : des espaces d’apprentissage ? », in Brougère Gilles, Ulmann Anne-Lise (dir.), Apprendre de la vie quotidienne, Paris : Presses Universitaires de France, 2009, pp. 143-153.

– Berry Vincent (dir.), « Les communautés de pratiques », Pratiques de formation : Analyses, n°54, mai 2008

Sources :

http://www.observatoire-omic.org/fr/aut/46/vincent-berry.html

http://ichsl7.paragraphe.info/vincent-berry

https://experice.univ-paris13.fr/membres/enseignants-chercheurs/vincent-berry/

 

Par Anaël Maublanc, étudiante en Master 2 MMPJ

Les Objets Connectés

Les étudiants du Cepe ont assisté à la conférence « Les objets connectés » le Vendredi 23 septembre 2016.

Cette conférence s’est déroulée dans le cadre du Colloque 30 ans du Magistère en Droit des T.I.C.

aaeaaqaaaaaaaaf9aaaajgyxnzq4mgewltyyotqtngzkzs1hn2e2lwfhzjy1mjq1zmi4mq

Matinée : Approche sectorielle des objets connectés
sous la présidence d’Alexandre ZOLLINGER
Maître de conférences à la Faculté de Droit et des Sciences sociales de Poitiers
Directeur du Magistère en Droit des T.I.C., CECOJI-UP

 

09h30 – Les véhicules connectés                                                                            Michèle GUILBOT, Directrice de recherche, IFSTTAR

09h55 – Les usines connectées                                                                                        Nathalie NEVEJANS, Maître de conférences à la Faculté de Droit de Douai, CRDEP

10h20 – La santé connectée                                                                                    Pauline MARTIN, Doctorante à la Faculté de Droit de Douai, CRDEP

 

10h45 – Echanges avec le public et pause

 

11h10 – Objets connectés et assurances                                                                  Agnès PIMBERT, Maître de conférences à l’IUT de Poitiers, ERDP

11h35 – L’enfance face aux objets connectés                                                              Inés de LA VILLE, Professeur à l’IAE de Poitiers, CEREGE                                              Maryke HANNEMAN, Consultante en Droit Européen, Bruxelles

 

12h10 – Echanges avec le public / Déjeuner libre

 

Après-midi : Approche transversale des objets connectés
sous la présidence de Florence CHERIGNY
Maître de conférences à la Faculté de Droit et des Sciences sociales de Poitiers, CECOJI-UP

 

14h15 – Objets connectés et données personnelles                                            Stéphane GREGOIRE, Responsable de la gestion des données personnelles, MAIF

14h40 – Les objets connectés, nouveau domaine de la régulation ?                   Françoise BENHAMOU, Professeur à l’Université de Paris XIII, membre de l’ARCEP

15h05 – Sous les objets connectés, l’internormativité                                             Stéphanie LACOUR, Directrice de recherche CNRS, ISP, ENS Cachan, Université Paris Saclay, UPON

 

15h30 – Echanges avec le public et pause

 

15h50 – Sécurité technique et juridique des objets connectés                                  Thierry PIETTE-COUDOL, Avocat au barreau de Paris

16h05 – Objets connectés et cybercriminalité                                                                Jérôme BOSSAN, Maître de conférences à la Faculté de Droit de Poitiers, EPRED

16h30 – Objets connectés et surveillance du salarié                                                 Yannick PAGNERRE, Professeur à la Faculté de Droit de Poitiers, ERDP

16h55 – Objets connectés et environnement                                                                    Simon JOLIVET, Maître de conférences à la Faculté de Droit de Poitiers, CERETE

 

17h20 – Echanges avec le public et clôture de la journée

3 questions à Marie Bureau, ancienne étudiante au CEPE

marie-photo

Pourriez-vous nous parler de votre parcours ? Vous a-t-il préparé à votre métier actuel (en précisant votre fonction) ?

Apres un Bac ES, je suis entrée en DUT Techniques de Commercialisation à Caen, puis en Licence Marketing Vente à Lille. Bien que satisfaite de la formation, je souhaitais me spécialiser. C’est alors que j’ai découvert la formation Master 2 « Marketing Plurimédia et Consommation-Parcours Management des Marques et Produits Jeunesse » au Centre Européen des Produits de l’Enfant à Angoulême. Mes deux années de Master au sein du CEPE  furent passionnantes ; une balance parfaite entre challenges et bons souvenirs. Elles m’ont permis d’acquérir les connaissances nécessaires pour affronter le marché du travail et l’industrie du jouet aussi bien en français qu’en anglais. Mon niveau étant mauvais a l’époque, j’ai trouvé les cours adaptés, ils m’ont permis de gagner en assurance et d’oser me lancer a l’étranger. Est ce que mon parcours m’a préparé à mon métier actuel ? Je crois qu’il n’y a pas de meilleure école que celle de la vie, mais mon parcours en général et plus précisément le Master au CEPE m’ont définitivement préparé à relever le challenge de l’international dans l’industrie du jouet.

Pourquoi avez-vous choisi le CEPE ?

Pour la spécificité du diplôme et des matières enseignées. Le CEPE est le seul centre de formation proposant ce type de Master. Le CEPE est un centre de formation « à taille humaine » avec une qualité d’enseignement et un contenu de formation comparables aux écoles de commerce privées, si ce n’est supérieur du fait de sa spécificité. Au cours de mes deux années de Master, j’ai eu l’occasion de rencontrer des professionnels tels que le directeur marketing France de LEGO® ; rencontre très enrichissante. Aussi, le Master est très bien perçu par les employeurs notamment à l’étranger. Le programme enseigné au CEPE – MMPJ est complet, riche et varié. Il m’a enseigné les principes fondamentaux de sujets tels que le « comportement de l’enfant consommateur » aussi bien en français qu’en anglais.  Je le conseillerais à toutes les personnes intéressées par l’industrie de la jeunesse.

 

Pouvez-vous nous parler de la réussite de votre insertion professionnelle ? (comment s’est passé votre intégration en Angleterre, importance de l’anglais au sein de votre formation au Cepe…)

Grâce à l’option “Alternance” de la formation, j’ai pu exécuter ma seconde année en alternance avec Le Toy Van, société de jouets en bois traditionnels basée en Angleterre. Suite au stage de 6 mois exécuté au siège de l’entreprise, je me suis vue offrir un poste au sein de la société en tant que “Sales & Marketing Executive”. Commencer au bas de l’échelle, m’a offert une vision globale de l’entreprise qui m’est chaque jour utile dans le cadre de mon poste actuel. Après un an, je suis passée “Marketing Manager” puis en mai 2016 “Marketing and Product Development Manager”. Comme on dit ici “a dream comes true”.