Des étudiants du CEPE présents au salon Kidexpo

Le samedi 17 octobre 2015, 3 étudiants en Master 2 parcours Management des Marques et Produits Jeunesse  se sont rendus à Paris pour aller visiter le Salon Kidexpo
Kidexpo est le grand rendez-vous des familles où petits et grands découvrent les nouveautés de Noël proposées par les fabricants. A l’initiative d’Harmonie Lobjois, fraîchement diplômée du CEPE dont la mission principale de stage de fin d’études était l’organisation de Kidexpo, nous avons eu l’occasion de visiter le salon. Nous avons passé la journée à arpenter les allées du salon pour découvrir et venir à la rencontre des différentes entreprises présentes. En tant qu’étudiants, notre objectif était de nous familiariser avec les tendances de Noël dans le secteur de la jeunesse car nous serons amenés à travailler dans ce domaine.

Les plus grandes marques étaient présentes pour le plus grand bonheur des enfants ravis de pouvoir tester des jeux en avant-première. Les nouvelles technologies étaient également à l’honneur avec  les objets connectés destinés aux enfants et les applications.

Nous avons eu la chance de discuter avec les responsables de petites entreprises. Parmi ces petites entreprises, des start-up en plein développement qui profitent de ce salon pour gagner en notoriété. Nous avons été séduits par plusieurs concepts. Nous vous présentons nos coups de cœur.

marvinMémotep de Topi Games : Un jeu de société innovant qui permet d’apprendre l’anglais en famille tout en s’amusant. Les joueurs peuvent découvrir 5000 mots et 500 phrases du quotidien. La méthode d’apprentissage basée sur deux niveaux de difficulté est très bien conçue et adaptée aux enfants. Il est possible de mémoriser près de 100 mots par partie. Cerise sur le gâteau, une application propose même de s’entrainer à la prononciation. Plus d’informations sur le site : http://www.memotep.fr

Marvin

 

ADELINEA Kid Expo, on ne trouve pas uniquement des jeux et jouets. Mon coup de cœur de ce salon se porte pour Docteur Allerg’n, le docteur des enfants allergiques. L’idée ? Permettre à un maximum d’enfants de pouvoir rappeler de façon simple, claire et efficace son allergie de façon amusante. Découvrez les 3 gammes de produits du Docteur Allerg’n sur leur site : http://docteurallergn.com/

Adeline.

 

nicoLe surf à la maison c’est maintenant possible. Toyboard propose une planche de surf en mousse  et sans aucun danger pour l’enfant afin de  surfer les plus belles vagues du salon. Sa forme arrondie sur le dessous, maintient l’enfant en position d’équilibre et fait travailler son système psychomoteur. De plus, l’enfant commencera par se bercer à 4 pattes dessus puis surfera  ou l’utilisera comme canapé de lecture. Alors, si vous voulez une belle planche de surf design dans votre salon dirigez-vous sur le site : https://boutique.surf-tb.com .

Nicolas

 

Article rédigé par Adeline Even, Marvin Menou et Nicolas Coste, étudiants en « Master 2 Marketing Plurimédia et Consommation, parcours Management des Marques et Produits Jeunesse ».

 

Quand le cepe s’associe à NPD Group et la Revue du Jouet, ça donne : « Le reflet du quotidien »

Le CEPE s’est associé à NPD Group et La Revue du Jouet pour encourager la réflexion, l’étude et l’analyse du marché du jouet par les étudiants.

NPD Group, est une société d’études marketing, qui accompagne ses clients pour comprendre et tirer parti des tendances de consommation et de vente. Leurs données leur indiquent qui achète quoi, où, et pourquoi, dans quels magasins ; au niveau national et international.

Candice Barbeau, Maude Gruyer, Naila Hafsia, Maeva Poignant et Anne Segura, diplômées du Master 2 Marketing Plurimédia et Consommation, parcours Management des Marques et Produits Jeunesse, sont les lauréates de cette compétition dans la catégorie « Poupées ». Elles ont été parrainées, au cours de leur travail d’analyses,  par Mouhamath Ndiaye, Senior Analyst chez NPD Group.

Lire l’article paru dans la Revue du jouet : Le reflet du quotidien

Ce partenariat est reconduit cette année, mais il vous faudra encore attendre un peu pour découvrir la réflexion des étudiants du CEPE.

 

La tyrannie des modes de vie : sur le paradoxe moral de notre temps de Mark Hunyadi

Citation

La tyrannie des modes de vie : sur le paradoxe moral de notre tempsRésumé

Les modes de vie sont ce qui nous affectent le plus, et pourtant ils sont hors de notre contrôle. Il y a là un paradoxe : nous, individus réputés libres et démocratiques, sommes dans les fers des modes de vie. Ceux-ci nous imposent en effet des attentes de comportement durables (avoir un travail, être consommateur, s’intégrer au monde technologique, au monde administratif, au monde économique…) auxquels nous devons globalement nous adapter.
Ce paradoxe démocratique est renforcé par un paradoxe éthique : c’est au moment où l’on assiste à une véritable inflation éthique, par la multiplication des comités, chartes, conseils, règlements, labels éthiques en tout genre, tous censés protéger les droits individuels, que les modes de vie de plus en plus contraignants étendent comme jamais leur emprise sur les individus…

La lecture d’Olivier Cléach

[…] « Finalement, à la lecture de cet essai, il demeure un fait indéniable : il faut multiplier ce type d’ouvrages accessibles à des non-initiés permettant l’amorce d’un dialogue interdisciplinaire autour d’un objet commun. En effet, même s’ils ne sont pas mobilisés par l’auteur, certains travaux sociologiques (par exemple, ceux de la sociologie de la gestion autour des conséquences de la gestionnarisation de la société à travers la prolifération des dispositifs de gestion pour ne citer qu’eux) aboutissent à des diagnostics similaires à celui que pose l’auteur dans son ouvrage. La discussion pourrait alors porter sur les solutions que ce dernier propose« . https://lectures.revues.org/18010#authors

Lire la suite

Rencontres : Kids, Gamins et Chenapans

2015_Foucault_1000Du 4 au 8 novembre 2015, 4e édition des Rencontres Michel Foucault, organisées par le TAP et l’Université de Poitiers, consacrées cette année au thème de l’enfance,

Entrée libre pour les conférences, tables rondes et expositions (sauf Musée Sainte-Croix),

 

Télécharger le programme complet des Rencontres Michel Foucault

 

 

CaptureLe 6 novembre, Inès de la Ville, Directrice du CEPE et Professeur des Universités en sciences de gestion,  animera, aux côtés de Christian Gautellier (Directeur de publication des CEMEA) et Rénald Lafarge (Ancien diplômé du CEPE et Directeur de l’Observatoire du Pôle Nova Child), une table ronde sur le thème : « Qui est cet enfant consommateur ? »

 

Pour cette quatrième édition, deux nouveautés sont à signaler. D’une part, quel que soit le thème annuel, nous leur avons assigné un titre générique, Rencontres Michel Foucault, en hommage au philosophe d’origine poitevine et par fidélité au premier sujet Michel Foucault, philosophe et militant. C’est pourquoi le TAP et l’Université de Poitiers ont créé ce temps fort, scientifique et artistique, dès mars 2013.
D’autre part, ce nouvel opus sur la question de l’enfance verra la réalisation d’une exposition sans précédent au TAP, réunissant d’importantes pièces contemporaines issues des trois FRAC (Fonds régionaux d’art contemporain) des régions Poitou-Charentes, Aquitaine et Limousin, préfigurant peut-être les nouvelles collaborations offertes par ces frontières régionales élargies…
Et, bien entendu, pour cette édition dédiée à l’enfant, Kids, gamins & chenapans, quatre « entrées » successives, une par jour, permettent de vous guider parmi les conférences et les tables rondes : La Construction de l’enfant, La Famille et l’enfant, La Société et l’enfant, L’Enfant (dés)enchanté. Enfin, d’autres expositions, des films et Next Day, le fameux spectacle de Philippe Quesne uniquement joué par des enfants, viennent nourrir — et non pas illustrer — la réflexion engagée par la pensée et le débat.

 

Contact : TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers

Dans les coulisses du Studio 2 minutes …

DSC_0273 (002)C’est avec passion qu’Anthony Combeau, ancien étudiant du CEPE et aujourd’hui directeur du Studio 2minutes à Angoulême, nous a fait découvrir l’univers du dessin animé.

Au plan mondial, le marché de l’animation est dominé par 5 pays dont la France. A lui seul, l’Hexagone représente 40 % de la production européenne ce qui en fait donc le N°1 en Europe. Son savoir-faire créatif et technique dans la production d’animation est très convoité au sein des studios européens mais aussi d’outre-atlantique…

La production d’une série d’animation se réalise le plus souvent en collaboration avec les diffuseurs qui subventionnent la majeure partie de la production (27.2% en 2013). En effet, l’industrie de l’animation est très subventionnée en France : plusieurs acteurs interviennent en parallèle des diffuseurs afin de financer les productions comme par exemple le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (anciennement CNC), les coproducteurs et les préventes à l’étranger. Aujourd’hui, face à des difficultés de financement récurrentes, la majorité des productions émane de la demande des diffuseurs et rares sont les projets de créations issus des studios de production.

Lire la suite