Des étudiants étrangers bien au CEPE !

Capture 2Angoulême attire les étudiants étrangers, venus du monde entier. Les étudiants du CEPE témoignent. Les étudiants viennent de faire leur rentrée universitaire à Angoulême, ils sont une dizaine au Cepe. Ils viennent d’horizons différents, beaucoup sont déjà diplômés et visent un cursus de haut niveau. Ils n’ont pas choisi Angoulême par hasard, ou par défaut, mais parce que les formations retenues correspondaient à ce qu’ils voulaient.

 

Capture 1Karim Nawar, Egyptien, a profité d’une convention entre l’IAE de Poitiers et sa fac de commerce à Alexandrie, pour venir « approfondir ses connaissances en marketing », au Cepe.

Karim Grissa, Tunisien, prépare sa thèse de doctorat au CEPE, « une référence pour les produits de l’enfant ».  L’établissement est très actif pour accueillir des étrangers, explique sa responsable, Inès de la Ville : « On a organisé une visite spéciale pour une dizaine de Chinois. » Elle y a gagné une étudiante, Rui Wang.

Le Vénézuélien Carlos Meneses voulait étudier en France « depuis l’enfance ». « Je suis le premier de mon quartier à arriver à sortir du pays ! » Après une licence pro à l’IUT d’Angoulême, il a poursuivi par le Cepe, pour un master en marketing.

 

Inès de la Ville souligne: « On est sur des marchés mondiaux, nos jeunes sont amenés à travailler pour de grandes multinationales. »

Article Charente Libre 7 octobre 2015

 

 

 

Related posts:

Les commentaires sont fermés.