3 questions à Diego Palmieri, Etudiant Brésilien au CEPE

DiegoFaceDepuis septembre 2015, le CEPE compte dans les effectifs du Master 2 « Marketing Plurimédia et Consommation-Parcours Management des Marques et Produits Jeunesse », le brésilien Diego Palmieri. Diplômé en Journalisme, à l’Universidade Estadual de Londrina (UEL), et spécialisé dans le Marketing des Affaires, à l’Universidade Federal do Paraná (UFPR) – deux universités publiques brésiliennes-, Diego a décidé de tout « plaquer » au Brésil pour poursuivre son programme d’études en France : « C’était une décision très planifiée, et alors je suis ici! Je voulais toujours étudier à l’étranger, notamment en France, qui est un pays culturellement très riche et possède certaines des meilleures universités d’Europe».

Diego a pris cette décision après avoir travaillé pendant cinq ans dans un cabinet brésilien spécialisé dans les problématiques d’image et de la communication d’entreprises, où il coordonnait la communication d’entreprises nationales et étrangères comme InfoWatch, H&R Block, Giroflex, Kauffman Fellows, University of Southern California, Ideal Invest et Fundação Estudar (projet social du milliardaire Jorge Paulo Lemann) : «Ce travail était important pour mieux comprendre la relation entre les secteurs du marketing et de la communication dans les entreprises. De mon point de vue, ce sont des zones extrêmement connexes et c’est pour ça que je me veux spécialiser.»

Diego Palmieri, pourriez-vous nous parler de votre parcours?

Je suis diplômé en Journalisme au Brésil, où j’ai déjà travaillé dans une station de radio, quelques sites internet, journaux et magazines et une agence de presse. Mais j’ai toujours eu un intérêt pour le domaine des affaires. Voilà pourquoi j’ai décidé de travailler dans un cabinet spécialisé dans les problématiques d’image et de la communication d’entreprises et maintenant de retourner à l’université. Lire la suite

Visite de Bruno Siri au CEPE

Jeudi 15 octobre dernier, le CEPE a reçu comme depuis de nombreuses années, la visite du délégué général du Conseil National de l’emballage, Monsieur Bruno Siri.

SIRIAncien responsable développement packaging notamment pour Lactalis, Brossard France mais aussi pendant une dizaine d’années pour Danone Produits Laitiers Frais France, il est venu nous présenter les missions du CNE et nous exposer les enjeux de la sixième édition du concours Emballé 3.0 auquel vont participer les étudiants du Master 2 MPC Parcours Design de Communication et Packaging.

L’industrie de l’emballage est très importante puisqu’elle représente la sixième plus grande part du PIB en France. Le CNE est une association à but non lucratif créée en 1997 qui regroupe les différents acteurs de la chaîne de valeur de l’emballage : des producteurs de matériaux d’emballage, des entreprises du secteur des biens de consommation, des associations de protection de l’environnement mais également des collectivités locales… Ce regroupement a pour principale mission d’élaborer et de diffuser les bonnes pratiques de conception, de production, de diffusion et d’utilisation de l’emballage des produits. Pour cela, les équipes du CNE travaillent afin d’émettre des avis et des recommandations à l’attention des différentes parties prenantes. Leurs publications récentes concernent par exemple, les emballages et l’économie circulaire… Leur objectif premier est de favoriser le dialogue entre les partenaires. Le CNE est ainsi le moteur dans l’élaboration d’une politique responsable d’éco-conception des produits de consommation.

3.0Par la suite, il nous a dévoilé la nouvelle édition du concours organisé par le CNE, Emballé 3.0. Ce concours gratuit est l’occasion pour tous les étudiants (formations post-bac d’écoles spécialisées (design, packaging…), de grandes écoles, d’universités et de formation de technicien supérieur,…) de la France entière d’exposer nos idées d’emballage en terme de lutte contre le gaspillage, de logistique, d’éco-conception mais aussi de traçabilité des produits ou bien de son adaptation sociale (taille des ménages, urbanisation…). A nos crayons puisque nous avons jusqu’au 8 janvier 2016 pour nous pencher sur ce nouveau projet et espérer faire aussi bien que la promotion 2013 qui avait remporté les trois prix du concours.

Nous remercions bien évidemment M. Bruno Siri pour sa venue et nous vous retrouverons très bientôt pour vous permettre de suivre nos aventures au sein du CEPE.

Les étudiants du CEPE prêts à relever le défi de la « Battle »…

battleDans le cadre de la semaine « Université, Entreprise et Territoire », 8 étudiants du CEPE participeront à la première édition de la Battle intitulée « The Choice » organisée par le SAFIRE – Service d’accompagnement à la formation, l’insertion et la réussite étudiante – de l’université de Poitiers.

 

9 filières de formation de l’Université et autant d’entreprises des environs de Poitiers se rencontreront le 1er décembre prochain afin de présenter leurs domaines de compétences grâce à ce format original de communication. En jouant sur la carte de l’humour, l’objectif est de faire découvrir aux entreprises la valeur ajoutée des formations et les spécificités de chaque filière.

Coachés par l’Amicale Des Improvisateurs de la Vienne (groupe de comédiens), les étudiants et entreprises auront entre 5 et 10 minutes pour se mettre en scène et faire valoir les atouts de leur formation. Tous les esprits créatifs et débordants d’imagination sont invités à partager leurs idées avec nous afin de représenter au mieux la pertinence des formations implantées au CEPE. Alors, prêts à relever le défi ? Tous en scène !

Qui sommes-nous ?

Master 1 Marketing et Consommation : Emma Herry et Salvatore Vennettilli

Master 2 Management des Marques et Produits Jeunesse : Adeline Even, Marvin Menou, Nicolas Coste, Marine Beucherie

Doctorants du Laboratoire Cerege : Sofia Mestari Laurent, Karim Grissa

 

Article rédigé par Marine BEUCHERIE et Adeline EVEN, étudiantes en Master 2 « Marketing Plurimédia et Consommation, Parcours Management des Marques et Produits Jeunesse ».

L’éducation à la consommation est plus que jamais nécessaire.

L’univers de la consommation, basé sur la pulsion, obéit à une logique opposée aux objectifs de l’éducation, qui vise à former des citoyens responsables de leurs choix.

GautelierChristian Gautelier, Directeur des publications des Cemea, président du collectif Enjeux e-médias Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active et intervenant au CEPE, témoigne dans le dossier « L’enfance, un marché qui ne connaît pas la crise ».

« L’éducation à la consommation doit être articulée à une approche plus globale de l’éducation. Elle s’inscrit dans un modèle de société plus large, qui inclut le développement durable, le regard sur le gaspillage… Elle touche à la question du développement de l’enfant, des valeurs qu’on veut transmettre. Dans notre approche, nous la couplons aussi avec l’éducation aux médias et à la société numérique, car les stratégies marketing passent souvent par les réseaux sociaux type Facebook, et les plates-formes interactives ».

L’enfance, un marché qui ne connaît pas la crise.

Les secteurs de consommation qui concernent les enfants et les adolescents sont particulièrement florissants. Mais ce marché n’est pas à l’abri de certaines dérives.

Inès de la Ville, témoigne dans le dossier « L’enfance, un marché qui ne connaît pas la crise » :

L'enfance un marché qui ne connaît pas la crise 1et2_Page_1 (002)« Dans les secteurs où ils gardent un peu la main, les parents arbitrent avec le désir impérieux d’être un «bon parent». On voit même se développer«un marché de l’anxiété parentale», constate Valérie-Inès de La Ville, professeur de gestion à l’IAE de Poitiers et directrice du Centre européen des produits de l’enfant (CEPE). Le succès des produits parascolaires, jeux d’éveil ou «éducatifs», en atteste. Tout comme l’explosion du «school business», du soutien scolaire payant (type Acadomia) aux prépas privées ».

 

 

L'enfance 2« De façon plus fondamentale, poursuit Inès de La Ville, la question se pose de la place de l’enfant dans notre société de consommation. «On ne peut pas faire en sorte que l’enfant échappe au monde marchand, estime-t-elle.En revanche, on se doit de l’accompagner.» Ce devrait être, selon elle, l’un des rôles de l’école. «On consomme tous les jours de notre vie, mais on ne nous apprend jamais à consommer, constate-t-elle. Or ce devrait être aussi important que d’apprendre à lire, écrire, et compter.» »

 

Reperes

Ouvrage : « Où va l’éducation à la consommation », Inès de La Ville et Christian Gautellier, Ceméa publications.arton6932

 

 

 

Le secteur du Jeu Vidéo en quête de compétences marketing …

SNJV 2015 Julien et étudiantsJulien Villedieu, Délégué Général du Syndicat National du Jeu Vidéo (SNJV), est intervenu au CEPE le 15 octobre dernier pour présenter ce syndicat professionnel  qu’il a rejoint en 2008 lors de sa création. Le syndicat représente les producteurs de jeux vidéo en France et a pour mission de défendre leurs intérêts auprès des pouvoirs publics ou des médias. Le syndicat est notamment à l’origine de la création du crédit d’impôt pour le jeu vidéo, d’un fonds d’aides à la production, ou encore du référentiel des métiers du jeu vidéo. Il compte actuellement 200 adhérents, soit 90 % du poids économique du jeu vidéo en France.

La présentation avait pour but de nous informer sur le marché du jeu vidéo du point de vue des producteurs. En effet le jeu vidéo est souvent abordé sous l’angle des consommateurs mais rarement sous l’angle des industriels du secteur. Pour cela M. Villedieu a utilisé une partie du « baromètre du jeu vidéo » que le SNJV réalise avec l’IDATE de façon annuelle, qui présente différents indicateurs sur le marché comme le taux de croissance, le taux d’embauche ou encore la structure de financement des entreprises.

La présentation a été très riche en informations, notamment en termes de chiffres sur l’industrie, dont les principales sont les suivantes :

  • 3 pôles du jeu vidéo en France : L’Ile de France, Le Languedoc-Roussillon et la région Rhône-Alpes
  • Plus de 50% des entreprises ont moins de 5 ans
  • Dématérialisation du marché, mais 40% du chiffre d’affaires total réalisé par le secteur provient du marché physique
  • 650 nouveaux jeux ont été mis en production en 2015
  • 80% des jeux génèrent entre 0 et 10 000$ par mois.
  • 45% du chiffre d’affaires du secteur se fait à l’étranger
  • 63% des embauches sont fait en CDI en 2015
  • Des entreprises de petite taille avec une trésorerie très faible
  • Le besoin en compétence marketing est très important dans toutes les petites et moyennes structures

Le marché du jeu vidéo en France est un marché hyper concurrentiel, qui souffre d’un problème majeur de financement. Les grosses entreprises comme Ubisoft, Arkane studios ou Quantic Dream ont des situations financières stables. Mais les petites structures, qui développent des jeux mobiles, avec peu de visibilité, souvent sur un modèle de freemium, ne parviennent pas à maintenir une situation financière viable. Le besoin en savoir-faire marketing de ces entreprises est donc très fort car elles ont besoin de compétences managériales et théoriques pour gérer des équipes de créatifs souvent réticents au marketing. La présentation s’est terminée ensuite par une séance d’échanges avec Julien Villedieu. Il nous a notamment conseillé de cibler pour nos stages de Master 1 ou bien nos recherches d’emplois, ces  petites entreprises, afin d’acquérir une expérience pour pouvoir viser des structures de taille plus importantes par la suite.

_________________________

Article rédigé par Salvatore Vennettilli, étudiant en Master 1 « Marketing Plurimedia et Consommation ».

Le Global Kids Media Congress (GKMC) 2015

Le Pôle Image Magelis, en partenariat avec le CEPE, invite annuellement l’ensemble des chaînes jeunesse afin d’échanger et réfléchir aux questions sur l’enfant et les médias.

GKMC

 

Le CEPE a abordé et débattu avec les responsables des chaînes participantes les questions des évolutions des contenus, nouveaux médias et habitudes de consommation, interactivité et rôle à venir des jeux, globalisation et localisation, psychologie des enfants face aux médias, changements des financements , différents partenariats et concurrences à venir.

 

 

 

 

La prochaine édition de cet événement convivial aura lieu en mars 2016 !

 

 

Les enfants et les médias, un thème d’actualité ?

Global Kids Media 19032014 003Lors du Global Kids Media Congress les 19 et 20 mars derniers, Avril Blondelot (International Research Manager chez Eurodata) a présenté le secteur de la télévision enfantine, par le biais du Kids TV Rapport. Il faut savoir que Eurodata est spécialisée dans l’étude des audiences et la veille du marché de la télévision au niveau international. Cet organisme est en partenariat avec la société Médiamétrie spécialisée dans les études et mesures de l’audience audiovisuelle française ainsi que, dans l’analyse des comportements des spectateurs. Ensemble, ils  sont chargés notamment de définir les tendances à venir du marché et de la société. Les analyses couvrent une centaine de territoires et plus de trois milliards de téléspectateurs. Lire la suite

Les liens du pack – sitographie sélective

Admirable Design | Le site de tous les Design
http://www.admirabledesign.com/

Packaging UQAM | Recherche et innovation en design d’emballages
http://packaginguqam.blogspot.fr/

INfluencia | Le magazine interactif défricheur de tendances.
http://www.influencia.net/fr/

Packaging-France | L’information parue sur le secteur de l’emballage
http://www.packaging-france.com/

Tendances & Emballages | Actualités techniques et pratiques de l’emballage imprimé http://www.tendancesetemballages.fr

Emballages magazine | Centre de ressources de l’emballage en ligne
http://www.industrie.com/emballage/

Lovely Package | Curating the very best packaging design
http://lovelypackage.com

Packaging of the world | Showcase and discover creative packaging
http://www.packagingoftheworld.com/

Packaging design served | Curated work leading creatives on behance
http://www.packagingserved.com/

Designspiration | A resource to help you discover and share great design.
http://designspiration.net/    http://designspiration.net/search/saves/?q=packaging

Trendnow | Future Trend magazine
http://www.trendsnow.net/packaging

Pentaward | Worldwide packaging design awards competition
http://www.pentawards.org/

The Dieline
http://www.thedielineawards.com