Angoulême en tête du palmarès des villes où partir vivre et travailler au vert

Angoulême a été classée première ville de France où il fait bon vivre et travailler au vert, devant Poitiers et Quimper, dans un sondage réalisé par Cadremploi, un site de recrutement dédié aux cadres.

Pour établir ce palmarès, plusieurs critères d’évaluation ont été retenus notamment, le prix de l’immobilier, le taux de chômage, l’évolution du nombre d’emplois, l’indice du climat (soit l’ensoleillement), la pollution (qualité de l’air source INERIS) ainsi que le temps de trajet vers Paris, la couverture numérique et le niveau des écoles.

Avec le confinement, de nombreux cadres se sont questionnés sur leur rapport avec le travail et sur leur logement.

Très attractive en matière du prix d’achat d’immobilier (1230 euros/m2), un bassin d’emploi dynamique et des infrastructures, proximité avec Paris (moins de 2 heures en train), niché au milieu de nombreux espaces verts et avec un air pur et peu pollué, Angoulême s’avère très séduisante pour les cadres parisiens en mal de grands espaces.

Grâce à tous ces atouts, la ville d’Angoulême, une fois de plus propose aux étudiants comme aux cadres une bonne qualité de vie et un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

Sylvain Bouju, Directeur Business Unit et VP Direction Sport Beauty Kids chez VeePee.com

Sylvain Bouju est Directeur Business Unit et VP Direction Sport Beauty Kids chez VeePee.com (nouveau nom de Vente Privée.com) depuis 7 ans. Auparavant, il a exercé la fonction de Directeur Commercial South Europe chez MATTEL pendant plus de 10 ans. Sylvain Bouju est venu partager avec les étudiants du Master Marques et Produits Jeunesse son expérience de ces différents marchés et faire découvrir le fonctionnement du business modèle unique au succès fulgurant ainsi que la stratégie marketing 360° de Veepee (voir l’article du blog : Vente Privée : découvrez le secret de ce business modèle à succès).

Christopher GEORGES, Coordinateur régional du réseau des « Promeneurs du Net Charente »

Les promeneurs du net sont des professionnels de la jeunesse (animateurs, éducateurs, écoutants…) utilisent les réseaux sociaux pour faire du lien avec leurs différents publics, répondre à leurs questions, monter des projets, faire de la prévention. Christopher Georges est également Chargé du numérique et de la communication à la Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture (FRMJC) de la Nouvelle-Aquitaine.

Nelly GROSS, Chef de projet et « Business Insights » chez NPD Group

En tant que Responsable du marché des Jouets pour la France et le Bénélux, Nelly Gross supervise un portefeuille clients de 2 Millions d’euros, dynamisant la croissance à travers des accords locaux et européens. Pour les grands comptes tels que Playmobil, Vtech ou Mattel, son travail consiste à comprendre le comportement de leurs consommateurs, à analyser leurs tendances de marché et à identifier les opportunités de croissance à saisir pour augmenter leurs revenus et leur rentabilité.

Depuis 22 ans, Nelly Gross a acquis une expérience de marketing stratégique en développant son expertise professionnelle dans différents secteurs – jouets, jeux vidéo, mobilier, crèche, textile – auprès de différentes structures – détaillants, société d’études de marché, organismes institutionnels.

 

 

Christophe ERBES, CEO Media Consulting

Christophe Erbes, a fait des étudies de mathématiques, télécommunications, et économie (MBA). Il a également étudié à la German Kids Media Academy. Après quelques recherches scientifiques au Canada, il a travaillé successivement chez Canal + International (Paris) puis comme responsable des programmes enfants et des courts métrages chez PREMIERE (Hambourg), responsable des programmes chez Super RTL / Disney (Cologne), directeur général adjoint chez NICKELODEON (Düsseldorf) et directeur général de Jetix à Madrid, Londres et Munich. Depuis 2006, Christophe est un consultant indépendant de renommée mondiale dans le domaine des médias et de l’animation pour enfants, pour Orange, Ubisoft, EBU, MFG Baden-Württemberg et quelques studios. Il est également conférencier sur des événements professionnels comme le MIP / le MIPCOM, le Festival d’Annecy, ITFS / APD et Cartoon.

Sous le pseudonyme de Theo de Marcousin, Christophe est un auteur à succès de livres pour enfants. Avec Michael Dudok de Wit (Oscar Winner), il a publié le best-seller international OSCAR AND HOO. Il travaille comme scénariste et développeur de projets free lance pour Technicolor, Mago, Kool Productions, Studio100, E1.

Profil LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/christophe-erbes-09380717

Philippe GUINAUDEAU

Fondateur et Président-directeur général de Kidz Global, Philippe Guinaudeau est un professionnel expérimenté dans les études de marché pour des marques mondiales ciblant la jeunesse, spécialiste du « business development », du marketing international et du « retail ». Il intervient au CEPE-IAE de Poitiers dans le cours « Politiques de Licensing »

Kidz Global est un institut d’études spécialisée dans le comportement des enfants, proposant des analyses mais aussi des recommandations marketing pour leurs clients. Présent dans plus de 43 pays, cet institut observe en direct les différences culturelles qui existent dans le marché de la jeunesse. Kidz Global est spécialiste des questions relatives à la cible jeunesse et met en lumière ses comportements et attitudes particulières. Kidz Global est donc un acteur reconnu pour son expertise de la consommation enfantine, notamment à l’international.

Plus d’info sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/philippeguinaudeau

Anthony COMBEAU

Diplômé du CEPE-IAE de Poitiers en 2005, Anthony Combeau est directeur du studio d’animation « 2 Minutes » à Angoulême, qui développe, produit, co-produit et assure l’entière fabrication de programmes d’animation – séries TV et longs métrages -, en 2D et en 3D. Le studio a participé à de beaux succès comme YAKARI, ZOMBILLENIUM ou encore TOTALLY SPIES…

Basée dans le centre de Paris, le groupe 2 Minutes est également implanté à Montréal (Canada), à Nanjing (Chine) et à La Réunion. Ses équipes, soit environ 120 personnes réparties sur les différents sites, ont réalisé ces 15 dernières années une quarantaine de séries et participé à cinq longs métrages d’animation.

Plus d’info sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/anthony-combeau-1abaa18/

 

Etudier à Angoulême, une ville créative reconnue par l’UNESCO !

Située à moins de 2 heures de Paris et à 35 minutes de Bordeaux par train, Angoulême présente les qualités d’une ancienne cité médiévale, à taille humaine, où le coût de la vie reste raisonnable… Voici trois arguments qui font d’Angoulême une ville qui offre un environnement paisible où il fait bon vivre et étudier !
Angoulême propose tous les avantages d’une ville culturelle et artistique. En octobre 2019, elle a fait son entrée dans le réseau des Villes créatives de l’UNESCO au titre de la littérature. Cette reconnaissance lui permet non seulement de mettre en lumière la longue tradition industrielle de fabrication de papier, d’imprimerie et d’édition qui s’est développée depuis le XIX° siècle. La Ville d’Angoulême est aujourd’hui mondialement connue pour son Festival International de la Bande Dessinée, créé en 1974 par un groupe de passionnés et qui accueille chaque année plus de 200 000 visiteurs fin Janvier. La Ville d’Angoulême apportera dorénavant son expérience en matière de Bande Dessinée aux autres villes créatives du réseau de l’UNESCO !

Faire famille au musée : un défi que les étudiants du CEPE ont relevé avec brio !

Le Musée du Papier d’Angoulême est un établissement municipal qui a vu le jour en 1988. Depuis, le musée s’efforce de proposer à ses visiteurs des dispositifs de visites innovants pour conquérir de nouveaux publics. Aujourd’hui, les institutions muséales se doivent de répondre aux évolutions de la société et s’engagent dans des politiques culturelles tournées vers le numérique.

En partenariat avec le « Fab®Icc, centre d’expertise sur les Industries Culturelles et Créatives de l’Université de Poitiers implanté à Angoulême, le musée développe un projet d’application dont l’objectif est d’offrir aux familles, un dispositif de visite numérique interactive pour la visite libre de notre exposition permanente. L’enjeu ne consiste pas uniquement à s’initier, à s’ouvrir ensemble à un univers nouveau, mais bien à partager une expérience sensible, enrichissante et divertissante, entre parents et enfants. À travers une activité conjointe d’enquête et de découverte au cœur du musée, il s’agit d’actualiser et de revaloriser la structure des liens familiaux, c’est à dire d’apporter un bénéfice performatif, de donner l’occasion de « faire famille ».

L’application en cours de développement a été testée auprès d’une quarantaine de familles entre novembre et décembre 2018. Pour mener à bien l’enquête des publics, nous avons sollicité l’expertise des étudiants de Master 2 Marques et Produits Jeunesse du CEPE (Centre Européen des produits de l’enfance).

Un protocole d’enquête a été mise en place avec pour objectif de tirer un maximum d’enseignements sur les forces et faiblesses du « produit ». Sont abordés dans le dispositif d’enquête, les conditions des visites, le fonctionnement de l’application, le ressenti des visiteurs, la perception de l’application, de ses personnages, de ses visuels, la pertinence des contenus proposés dans l’application, la pertinence de la visite pour des familles avec enfants, les interactions suscitées par le dispositif, l’intuitivité et l’ergonomie de la visite interactive… afin d’en percevoir les qualités mais aussi les points à revoir pour proposer, à terme, une expérience à la fois marquante pour les parents et les enfants.

À l’issue de l’enquête et après analyse des résultats, les étudiants nous ont fait un rapport exhaustif sur les forces et les écueils de l’application. Riche des enseignements tirés de l’enquête, l’équipe du musée et du Fab®Icc ont pu poursuivre le projet en prenant en compte les résultats de l’enquête pour améliorer l’application afin de répondre au mieux aux attentes des familles.

La version finale de l’application sera mise à la disposition du public au début de l’été 2019.

Un grand merci aux étudiants du CEPE pour leurs apports créatifs lors de la conception d’une visite adaptée à un public familial et pour la rigueur avec laquelle ils ont conduit ce test de l’application « Visite familiale interactive » pour le Musée du Papier de la Ville d’Angoulême.

David Garandeau – « Médiateur Culturel et Éducatif Musée du Papier ».