Naufrage du TK Bremen

Echouage d’un cargo sur la côte du Morbihan

Alors que la tempête Joachim, annoncée avec anticipation par Météo France avait commencé à lever la mer sur l’ensemble la côte Atlantique française, le cargo maltais TK Bremen (vraquier agroalimentaire) décidait néanmoins de quitter le port de Lorient. Victime peu après d’une avarie totale de son système de propulsion, il s’échouait le 16 décembre 2011 sur la plage d’Erdeven (Morbihan).

Ce nouvel accident de navire dans un espace marin protégé, et bien que ses conséquences soient sans commune mesure avec les catastrophes écologiques engendrées naguère par les naufrages des pétroliers Prestige et Erika, a cependant et de façon bien compréhensible, réveiller les inquiétudes sur le comportement de certains
capitaines et armateurs dont les navires fréquentent nos approches maritimes. Cela a conduit la ministre de l’Ecologie et du Développement durable,Mme Nathalie Kosciusko-Morizet a évoquer la possibilité pour la France de renforcer les pouvoirs des capitaineries (commandement des ports) pour leur permettre d’interdire le cas échéant à un navire de quitter le domaine portuaire en cas de mauvaises conditions de mer. Une telle suggestion n’a cependant pas été bien accueillie par le monde maritime qui souhaite que les capitaines des navires puissent conserver le pouvoir d’apprécier en conscience s’ils peuvent ou non prendre la mer, même en cas de très gros temps.

La remise à flot du navire étant impossible, sa déconstruction sur place a été décidée après que le cargo a été débarrassé de ses éléments les plus polluants (restes de carburant, parties amiantées, etc.) ce qui ne veut pas dire qu’il n’en reste pas et que des résidus ne se répandront pas de manière invisible sur la plage (particules d’amiante, de plomb, de pesticides). Après sécurisation du site la déconstruction a commencé le 7 janvier 2012 et devrait durer trois semaines.

La région Bretagne a porté plainte et souligne l’urgence de disposer d’un remorqueur de haute mer du type Abeille Bourbon dans le golfe de Gascogne.

14 janvier 2012