Petite expérience culturelle amusante

La lecture d’image, c’est plus simple que la lecture de texte. La preuve ? Il suffit d’observer la place relative des activités d’apprentissage de l’une et de l’autre à l’Ecole pour s’en convaincre 🙂

Dès les premières années de l’introduction (modeste) de l’audiovisuel dans le système éducatif français, à l’occasion de l’expérience du collège de Marly-le-Roi, Geneviève Jacquinot-Delaunay a pourtant mis en évidence combien l’image posait problème à l’École. Elle a montré que les difficultés insoupçonnées rencontrées par les élèves quant à la compréhension des images provenaient du fait que « l’image n’est pas plus concrète que le discours. Elle procède seulement d’autres règles d’abstraction ».

Quarante ans plus tard, internet et les technologies numériques se sont substitués à la télévision qui motivait le travail de Geneviève Jacquinot en 1974. Alors que la télévision cède le pas aux « nouveaux écrans », la difficulté demeure.

Vous qui êtes sans doute bon lecteur, que voyez-vous dans cette image ?

Source BNF, http://classes.bnf.fr/idrisi/explo/index.htm

C’est une image que je présente à mes étudiants de master, chaque année, depuis une dizaine d’années, soit environ 250 étudiants originaires de différentes disciplines et pays.Tous peinent face à cette image ! Vous également ?

Il s’agit du facsimilé numérique d’un document réalisé par le géographe arabe du 14ème siècle Al-Idrîsî. Même sans en indiquer la nature, la plupart des étudiants formulent l’hypothèse (vraie) qu’il s’agit d’une carte géographique. En revanche, aucun des 250 étudiants n’a su identifier la région du monde cartographiée et vous éprouvez peut-être la même difficulté.

Si vous n’avez trouvé, il suffira de retourner le document (de lui appliquer une rotation de 180°) pour voir apparaître une carte de l’Europe centrée sur la bassin méditerranéen. L’orientation des cartes est là l’un des codes qui ouvre la voie à la compréhension de l’image proposée. Ce code est culturel et s’inscrit dans un espace (culture arabe) et un temps (moyen-âge européen) définis. Aujourd’hui, dit-on, « le nord est en haut ». Cette assertion vaut pour toutes les cartes et elle s’est imposée à tous.

Mais qui a dit que la lecture d’image était facile ? 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...