Charte d’accueil

En séance du Conseil de Paris du 5 avril 2004, le maire annonce une charte parisienne de l’accueil du public. Ce projet, piloté par la Délégation générale à la modernisation, concerne, dans un 1er temps, les piscines, les mairies d’arrondissements, le 39 75, l’immeuble Morland et les bibliothèques de prêt. Après auto diagnostic et mise en place sur sites pilotes, la charte d’accueil est élargie à l’ensemble des bibliothèques de prêt début 2007. Des ajustements ponctuels ont été faits en 2008 et 2009 pour accompagner les restructurations d’établissements. En 2010, une mise à jour complète a pu être effectuée ; les bibliothèques patrimoniales ont également intégré le dispositif. L’ensemble du réseau des bibliothèques applique désormais les principes de la charte d’accueil et dans chaque établissement est affiché un document qui formalise les engagements vis-à-vis du public. Ce document doit être réactualisé régulièrement afin de prendre en compte les évolutions, par exemple les services par courrier électronique

Accueil

1. L’accueil est la réponse donnée par un organisme public à une demande d’information, d’écoute, de service ou d’assistance d’un usager. En bibliothèque, l’accueil se conçoit principalement en terme de contact et de relation humaine (directement, par téléphone ou avec une messagerie électronique).

2. Par extension, l’accueil est le poste situé à proximité de l’entrée où les personnels sont chargés de renseigner, d’informer, d’orienter et d’inscrire les lecteurs.