Contrôle d’un ordinateur par le mouvement

Une nouvelle boîte a été présentée dernièrement intitulée Leap Motion. Cette boîte noire et argentée permet de contrôler un ordinateur avec de simples mouvements. Le Leap permet, selon les spécifications du fabriquant, de contrôler l’ordinateur avec une précision d’un dixième de millimètres. Malgré le faible nombre de détails sur les composants du système, on peut penser, sans trop d’erreur, qu’une caméra ou un dispositif similaire se trouve à l’intérieur de la boîte et que cela permet de capter les mouvements de la main quand elle se trouve au dessus. Ensuite, le traitement appliqué au contrôle permet de connaitre en temps réel, la position de la main, du doigt ou d’un crayon. Ce qui donne la vidéo suivante.

[media id=6]

Au point de vue technique et contrôle de PC cela parait réellement novateur. En effet, plus besoin ni de clavier, ni de souris pour utiliser n’importe quel ordinateur. C’est déjà possible avec des interfaces tactiles qui ont leurs limitations, là, si tout se passe comme présenté, le contrôle est bien plus précis et rapide et intervient dans un cube complet donc en 3D. La sortie du produit sera en fin d’année, affaire à suivre donc.

S’identifier par la paume de la main

Le laboratoire de recherche de la société Fujitsu a développé un nouveau capteur permettant de s’identifier sur un ordinateur ou une tablette tactile. Les méthodes pour se connecter de manière sécurisée sur un appareil électronique sont nombreuses, on peut par exemple entrer un mot de passe, tracer un schéma ou encore scanner son empreinte digitale. Ici, le capteur va utiliser le réseau veineux de la main pour identifier l’utilisateur. Cette information est infalsifiable et normalement inviolable. Contrairement aux mots de passe ou schémas qui peuvent être trouvés, ici c’est impossible. La vidéo ci-dessous présente l’appareil.

[media id=5]

Ce type de capteurs infra-rouge existe depuis de nombreuses années. Lire la suite

Suivre le regard, une application, SGS3

Le nouveau smartphone de Samsung a été dévoilé hier soir, j’ai suivi la conférence de presse en live par internet et j’ai pas mal de remarques à faire. Cependant, cela va être discuté, encore discuté et toujours discuté par de très nombreux sites. Et pas forcément pour ce qui est nouveau dans ce téléphone. C’est donc volontairement que je n’entrerai pas dans le débat stérile de savoir si il y a eu copie, si le design est « beau » ou non ou encore si tout fonctionne bien. Tout simplement parce que je n’ai pas vu le téléphone en vrai et que je ne l’ai pas testé.

Maintenant que c’est dit, pourquoi parler de ce smartphone ? Tout simplement parce que le Galaxy SIII (ou S3) possède sur le papier des fonctionnalités très novatrices et entre autres la fonction Smart Stay. Cette dernière permet de laisser le téléphone éclairé selon l’attention de l’utilisateur. En quelque sorte, il arrive assez souvent de devoir toucher l’écran afin de pouvoir lire un mail trop long ou une page web afin que l’écran du téléphone ne s’éteigne pas. Et bien cette fonction permet, par l’utilisation de la caméra frontale de capter la direction du regard. J’avais déjà parlé dans un billet précédent de l’eye-tracking pour contrôler le pc. Et bien maintenant, mais avec la limitation de luminosité de l’écran, c’est chose faite sur un téléphone portable.

Je ne peux pas dire si cela fonctionne, même si la démonstration lors de la présentation vidéo a été réussie, les conditions étaient certainement réunies pour qu’il n’y ait aucun accroc. Mais c’est quelque chose d’assez intéressant et de très prometteur pour les débouchés de la recherche dans ce domaine. Je ne peux pas dire exactement comment c’est programmé, mais il est tout à fait possible de détecter les yeux d’une personne sur une image prise par une caméra (c’est fait dans le code de réalité augmentée que j’ai proposé) et ensuite trouver la position des iris par rapport à l’oeil dans sa globalité. Je pense que c’est possible en détectant le blanc de l’oeil pour savoir si ces derniers sont face à l’écran ou non.

Maintenant, tester la fonctionnalité et surtout l’améliorer pour pouvoir aider au contrôle du téléphone pourrait être très intéressant, reste juste à voir si cela ne draine pas trop vite la batterie. Je pourrais revenir sur ce sujet après le 29 mai, date de la sortie du nouveau téléphone et donc des premiers tests sur Internet.