Réalité augmentée, détection de visage

Comme je l’ai présenté dans un article précédent, la détection de visage peut servir pour la réalité augmentée. Je vous propose donc de télécharger un petit programme de réalité augmentée basée sur la détection de visage. Le code n’est pas totalement opérationnel et il reste certainement de nombreux bugs. Pour le télécharger, rendez-vous sur la page suivante.

ATTENTION : Le code nécessite bien entendu une webcam pour fonctionner et pour le moment ne tourne que sous Windows 7, d’autres versions viendront s’ajouter durant le courant de l’année.

Je vous demande simplement quelques informations pour le télécharger et ensuite de faire un commentaire à la suite de cet article me remontant les bugs ou les améliorations éventuelles.

Le numérique à l’aide des archéologues

Depuis trois ans, plusieurs chercheurs collaborent afin de réaliser une sauvegarde numérique 3D de Pompéi. Ils utilisent un système totalement novateur permettant de coupler au sein d’un même support des images tri-dimensionnelles et des images bi-dimensionnelles afin de rendre au site de Pompéi sa splendeur.

Cette technique consiste encore une fois à trouver des motifs similaires un peu comme je l’ai présenté dans les articles sur la réalité augmentée sauf qu’ici les motifs sont en 3D et il faut les retrouver sur des images 2D. Les résultats sont réellement spectaculaires visuellement et permettent de redécouvrir le site. Ce type d’application est envisageable pour d’autres sites archéologiques ou naturels et permettrait de sauvegarder le patrimoine d’une manière totalement inédite.

Si vous êtes intéressés, le site du projet (en anglais) est disponible à l’adresse suivante

Contrôler le PC avec le regard

On pourrait croire à de la science fiction car après tout contrôler un ordinateur simplement en utilisant le regard semble vraiment loin. Et pourtant c’est dès à présent possible par le biais d’un appareil nommé eye-tracker ou occulomètre. Je trouve que le terme eye-tracker est le plus parlant puisque traduit directement il signifie suiveur d’yeux. Et effectivement c’est ce que fait cet appareil, il dispose d’une ou deux caméras spécifiques qui permettent de localiser et de suivre le mouvement des yeux.

Ces dispositifs existent depuis quelques temps mais assez récemment la société Tobii a dévoilé une vidéo montrant l’utilisation d’un tel appareil pour contrôler le PC.

Pour le moment cela n’est pas encore totalement automatisé et l’ingénieur de la société précise qu’il veut absolument conserver l’interaction avec la souris ou au moins avec un bouton pour pouvoir valider effectivement l’action suite à une fixation du regard. Mais pour certaines personnes handicapées ou bien dans le cadre de certaines applications cela pourrait être très intéressant.

Le frein principal à l’utilisation de cette technologie est actuellement le coût de mise en place puisqu’un tel système est pour le moment évalué à près de 5 000€ et donc ne sera pas dès à présent intégré à un ordinateur personnel. De plus, pour le moment, le système nécessite de passer par une phase de calibration et d’apprentissage des mouvements oculaires. Mais d’ici quelques années qui sait ?

Drone volant (partie 1)

Qu’est-ce qu’on drone ?

Pour une fois, je vais parler d’un appareil qui n’a pas grand chose à voir avec l’image, quoi que … Un drone est défini comme un appareil volant sans pilote. Et leur utilisation est surtout connue dans le domaine militaire. La définition française ne stipule pas obligatoirement que l’appareil sans pilote soit volant.

Le fait de pouvoir utiliser de tels appareils est bien entendu très utile pour les militaires mais il existe aussi de nombreuses applications civiles comme l’inspection de toitures ou de panneaux solaires ou encore la détection de feux de forêts. Mais cet article va s’intéresser tout particulièrement à l’AR Drone vendu par Parrot. En effet, c’est le premier quadricoptère réellement grand public.

Parrot AR Drone

Le drone est comme je l’ai dit Lire la suite

A quoi servent les mathématiques

Vidéo qui n’est plus disponible.

A quoi servent les mathématiques ?

C’est une grande question et on a enfin la réponse en vidéo, mais malheureusement elle n’est plus sur le site, je vais tenter de trouver une copie. Je conseille cette vidéo à toute personne qui souhaite voir ce que peuvent apporter quelques calculs sur une simple feuille de papier dans tous les domaines que ce soit la physique, la biologie, la chimie ou encore l’informatique (bien entendu).

Création 3D avec Blender

Colibri par Giuseppe Albergo

Cet article n’a pas pour but de présenter le logiciel Blender mais de parler d’une initiative de la fondation Blender qui revient régulièrement depuis 2006. En effet, la fondation propose cette année encore un projet de création multimédia utilisant leur logiciel pour un groupe de développeurs 3D mais aussi d’artistes. Ce projet n’aurait pas un intérêt important si ce qui en sortait devenait totalement verrouillé par la suite. Mais l’intégralité du contenu sera ensuite diffusé sous licence Creative Commons 3 (CC3).

Ce terme de CC3 est quelque chose qui peut paraitre barbare mais en réalité c’est un moyen de protéger des oeuvres tout en autorisant leur réutilisation, leur modification et leur commercialisation. Ce qui signifie que tout le monde peut utiliser le film produit par les équipes du projet en citant simplement les auteurs originaux. Ce modèle fonctionne admirablement bien pour de nombreux projets autres que Blender. Mais alors, Blender est certainement une version au rabais des autres logiciels de création 3D et les projets doivent être des projets très faibles techniquement parlant ? C’est ce que j’ai déjà entendu et dans ce cas, je donne l’exemple ci-dessous. Regardez et jugez par vous même de la qualité.

Ce film date un petit peu, d’autres projets Lire la suite

La réalité augmentée (partie 3)

Lien vers la seconde partie

Détection de visages

Dans les applications récentes de réalité augmentée, le but n’est plus uniquement de détecter un marqueur de type image. En effet, il apparait de plus en plus souvent qu’un mouvement de la main ou du visage puisse servir à animer un objet virtuel et pour cela il faut donc pouvoir détecter la main ou le visage. La détection du visage est une technique utilisée non seulement pour la réalité augmentée mais aussi pour de nombreuses autres applications et la méthode que je vais présenter peut-être utilisée également pour la détection de la main ou d’autres objets.

Exemple de détection de visage


Lire la suite

La réalité augmentée (partie 2)

Lien vers la première partie

Les marqueurs

Détecter les marqueurs est la première étape pour pouvoir utiliser la réalité augmentée. Cette étape fonctionne par l’intermédiaire de la webcam de l’ordinateur. Tout d’abord la webcam capte une image réelle sur laquelle il faut détecter un motif particulier. Ensuite le programme analyse l’image pour extraire des points spécifiques au marqueur. Et ensuite il calcule l’angle et l’orientation du motif pour superposer le contenu supplémentaire.

Détection du marqueur

La détection se déroule différemment selon le type de marqueur. En effet, on peut avoir des marqueurs « image » ou bien des marqueurs « humains » (visage par exemple).

Le marqueur image est en général en noir et blanc, pour le détecter, le logiciel cherche toutes les zones noires et toutes les zones blanches sur l’image extraite de la webcam. Ensuite il vérifie si les zones peuvent être superposées à l’image du marqueur qu’il a en mémoire.

Prenons l’exemple du marqueur ci-dessous :

Exemple de marqueur


Lire la suite

Controle sans contact

Je l’ai déjà présenté dans les nouvelles fonctionnalités des téléphones portables, mais d’autres sociétés s’intéressent au contrôle des appareils de manière gestuelle. Pour en avoir une preuve, voici des exemples d’applications qui ne sont pour le moment que des exemples.

Comme quoi ce type d’interface est en grande expansion. La caméra frontale devenant non plus uniquement un outil d’appel visuel mais un système de contrôle comme une souris de nos jours. Comme on me l’a dit déjà, si ça fonctionne bien c’est super… sinon c’est totalement inutile.

Téléphones portables, de nouvelles fonctions

En ce moment tous les constructeurs et les fournisseurs de logiciels s’intéressent aux téléphones portables pour présenter LA fonctionnalité qui sera la plus appréciée, la plus puissante ou la plus interactive et ils travaillent d’arrache-pied pour capter l’attention de leurs utilisateurs. Alors Siri, identification par visage ou encore contrôle par gestes devant caméra, quelles nouveautés actuellement ?

Contrôles par gestes devant la caméra

C’est peut-être la fonctionnalité qui m’intéresse le plus en tant que traiteur d’images. En effet, pouvoir contrôler le téléphone en utilisant des gestes devant la caméra frontale et non plus avec l’écran tactile ouvre de nouvelles possibilités d’interfaçage avec le téléphone. Et comme une vidéo vaut mieux qu’un long discours, voici ce que présente Pantech.

Lire la suite