S’identifier par la paume de la main

Le laboratoire de recherche de la société Fujitsu a développé un nouveau capteur permettant de s’identifier sur un ordinateur ou une tablette tactile. Les méthodes pour se connecter de manière sécurisée sur un appareil électronique sont nombreuses, on peut par exemple entrer un mot de passe, tracer un schéma ou encore scanner son empreinte digitale. Ici, le capteur va utiliser le réseau veineux de la main pour identifier l’utilisateur. Cette information est infalsifiable et normalement inviolable. Contrairement aux mots de passe ou schémas qui peuvent être trouvés, ici c’est impossible. La vidéo ci-dessous présente l’appareil.

[media id=5]

Ce type de capteurs infra-rouge existe depuis de nombreuses années. Mais celui développé par Fujitsu est le plus petit actuellement produit, il tient dans un module de 16 mm de large et de 5mm de haut. L’intérêt de ce type de capteur est multiple car il pourrait être intégré dans tous les téléphones portables actuels pour permettre une authentification précise, rapide et fiable. On voit bien sur la vidéo de démonstration que les utilisateurs sont reconnus en quelques instants.

Le fonctionnement du capteur en lui-même est simple, il capte une image infrarouge de ce qui est présenté devant lui. Le principe de ce type d’imagerie est très simple, au lieu de capter une image de ce qui est visible, on capte la chaleur que l’on peut ensuite colorer en fausses couleurs. Sur l’image ci-dessous, un chien observé en infrarouge et colorié en fausses couleurs, on se rend compte que certaines zones chaudes apparaissent en jaunes alors que les plus « froides » sont en violet.

Image infrarouge d'un chien. Crédit photo : NASA

Dans le cas de la paume de la main, les infrarouges captent la chaleur du réseau veineux qui est plus important que le reste de la main et cela donne une image. Cette carte des veines de chaque individu est aussi unique que les empreintes digitales et il suffit donc de vérifier qu’elle se superpose convenablement par rapport à l’image dans la mémoire de l’appareil que l’on veut déverrouiller. Outre l’intérêt de ne plus avoir de mot de passe à entrer, le contrôle est fait sans aucun contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...