Cet article fait référence à une cartographie du 1er avril, disponible via ce lien.

Les opérateurs de téléphonie mobile intensifient toujours l’installation de la 4G à l’instar d’Orange qui annonce actuellement une couverture dans plus de 40 agglomérations, soit 110 villes.

La liste des villes couvertes s’allongent donc à bon rythme avec une prévision d’accès 4G de  30% de la population pour SFR, 35 à 40% de la population pour Bouygues et Orange (via le réseau à 1800 MHz pour Bouygues) d’ici la fin de l’année.

A l’exception d’effets d’annonces, le réseau de Free est toujours en suspens. Des sources sur le net, suite au rejet du recours de Free contre Bouygues (refarming, c’est à dire le droit accordé à Bouygues d’utiliser les fréquences à 1800 MHz)  indiquerait une mise à disposition de la 4G en 2015. Il y a quelques mois, Xavier Niels annoncait une surprise pour la 4G. Que croire?

D’autant plus, il y a quelques jours, nouvelles déconvenues pour Free ou les informations filtrées annoncaient que la box Femto de Free ne serait pas compatible 4G. Se référer à l’article en question sur le blog.

Ces informations sont donc en contradiction avec un de mes précédents articles ou j’annoncais la déclaration de mise en fonctionnement d’Antennes 4G par Free sur une 30 aines de villes dans un délai maximum de 18 mois.

Et pourtant au regard de cette carte, on peut analyser le réseau 4G attendu d’ici 2014, avec le code couleur suivant

  • Orange : Orange
  • Red : SFR
  • Bleu : Bouygues
  • Noir : Free

cartographie_future_1erjuillet.JPG

La question est de savoir s’il est possible de se fier à cette carte?

Prenons le cas d’Orange, les villes annoncées comme couvertes ou prochainement couvertes sont les suivantes :

A la liste affichée sur l’article du 19 avril, il faut rajouter les villes suivants :

  • Arcachon, Arras, Avignon, Bayonne, Cannes, La-Roche-sur-Yon, Laval, Le Mans, Lens, Forbach, Haguenau, Montpellier, Nîmes, Pau, Perpignan, Poitiers, Saint-Étienne, Toulon et Toulouse.
  • A la fin de l’été, on devrait s’attendre à de nouvelles villes 4G : Alès, Divès-sur-Mer (Deauville / Trouville), Rouen et une grande nouveauté, Strasbourg bénéficierait de la première aggrégation de porteuses pour un débit de 150 Mbit/s.

Sur la carte, Ales n’y figure pas.

Un réseau communautaire a été mis en place sur le site de sensorly. N’hésitez pas à vous connecter et complétez la base de données afin d’indiquer l’état de la connexion chez vous.

Quant à la question, la 4G pour Free est elle pour la fin de l’année? J’y crois encore, mais je n’ai toujours aucune preuve…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...