Le revenu des opérateurs Télécom

Au vu des analyses financières menées par BNP Paribas et le cabinet conseil Arthur B Little, Les opérateurs TELCO verront leur revenu diminuer. Est ce une surprise?

Nul besoin d’étude, dans ce blog depuis des mois on annonce la 4G comme le moyen pour les opérateurs de faire face à cette baisse de revenue. Une preuve, cet article décrit le déclin des revenus des opérateurs TELCO.

En effet, pendant longtemps les opérateurs facturaient les clients sur les services Voix : Les appels facturés à la seconde et les SMS.Seulement avec la Data, les mobinautes surfent et récupèrent de plus en plus de vidéo. Le trafic Data explosent, ce qui nécessitent de re-dimensionner le réseau de l’opérateur pour supporter le trafic alors que la Data se paye au … forfait.

Un premier frein a été mis en place avec une diminution du débit lorsqu’on dépasse une certaine quantité de données (500 Mo, 1 Go …) ce qui permet de limiter le trafic sans l’interdire.

La 4G est un réseau tout IP, la voix exploitera le même réseau. Une première économie, mais substantielle car tant que l’IMS n’est pas mis en place, la voix sera relayé sur le réseau 2G et 3G qui nécessite donc toujours une maintenance. L’économie est faite sur l’efficacité spectrale, et la gestion des équipements 4G. Auto-adaptatif et plus green, les transmissions 4G permettent une meilleure capacité c’est à dire plus de trafic (débit plus élevé) et plus de communications par cellule par rapport à la 3G et au GSM.

A cela se rajoute, l’arrivée des Barbares, c’est évidemment une expression. L’opérateur doit maintenir le service de transport de la Data, c’est un cout important qui est financé par les forfaits. Mais, les Barbares comme Apple, Google, Microsoft, avec leurs applications payantes se font rémunérer sur le logiciel alors qu’ils utilisent le réseau de l’opérateur.

L’un et l’autre se renvoie la balle, sans application le réseau n’est pas utilisé, sans réseau les applications ne peuvent pas être mises en place. L’opérateur a néanmoins un atout de taille, c’est lui qui exploite les autoroutes de l’information. Certaines applications doivent être prioritaires, alors .. peut être feront ils payer le fait que des applications soient priorisées?

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *