« J’ai vécu une journée de recherche en management. Dans la peau des chercheurs »

Sept étudiantes de l’IAE de Poitiers ont participé à la journée de recherche sur les approches du paradoxe en management organisée par le laboratoire CEREGE de l’IAE de Poitiers le 24 novembre dernier.
Pour elles, c’était une première immersion dans le monde des chercheurs. Il était intéressant de comprendre comment elles l’ont vécu. Je vous propose d’en partager la restitution ethnographique.

Une impression collective d’abord : « Dans l’ensemble, nous avons été très intéressées par cette journée car nous avons découvert un monde qui nous était totalement inconnu jusqu’à présent. Nous avons eu des soucis de compréhension au niveau des différentes théories et thématiques abordées lors de cette journée. Ces conférences étaient adressées à tous mais finalement accessibles uniquement aux chercheurs ou du moins aux personnes maîtrisant le sujet.  Étudiantes en communication, nous avons saisi certaines données mais dans l’ensemble tout est resté assez flou. En résumé, nous en avons appris beaucoup sur les chercheurs et sur le monde de la recherche, mais beaucoup moins sur les approches paradoxales en management. » Un accès difficile, mais qui ne prive pas les étudiantes d’un humour caustique…

Chacune a eu son propre vécu.

Eléonore, Farah et Morgane ont pointé la découverte d’un milieu plus technique qu’elles ne le pensaient. Morgane : « C’était un milieu totalement inconnu pour nous. Nous avons vraiment voulu participer à cette journée pour nous mettre dans la peau des chercheurs. C’était une journée très intéressante et enrichissante qui nous a beaucoup apporté même s’il était très difficile de comprendre une partie des travaux présentés. C’est un vocabulaire très technique qui est utilisé par les chercheur, un vocabulaire que nous connaissons très peu. 

Lucie a été marquée par une franchise des échanges et des confrontations entre chercheurs à laquelle sa position d’étudiante ne l’a pas habituée : « C’était une ambiance spéciale : que des chercheurs réunis, sujets de conversation atypiques lors des moments de pauses. En tant qu’étudiant, lorsqu’un professeur parle, nous ne remettons pas en cause ce qu’il dit. Mais lors des conférences, les paroles du conférencier n’avaient pas de valeur absolue, c’est-à-dire que les chercheurs auditeurs n’hésitaient pas à exprimer clairement leur avis, contraire ou non, à la fin de la conférence, lors du moment consacré aux questions et échanges. Les chercheurs ne mettent pas de filtres lorsqu’ils discutent et n’hésitent pas à confronter ouvertement leurs idées et montrer leur désaccord. C’était surprenant. En tant qu’étudiant, nous ne sommes pas habitués à ce genre de scène. Même réaction chez Bénédicte : « L’atelier auquel j’ai assisté était très dynamique. Chaque intervenant présentait son étude de recherche et s’ensuivait une discussion critique (positive et négative). J’ai été surprise par la facilité de discussion entre les participants, et leur aisance pour exprimer leurs avis contraires »  et  Elodie « J’ai découvert le monde de la recherche et ai été enthousiasmée par le dynamisme des échanges entre les chercheurs.”

Le premier intérêt de ces ressentis, pour des chercheurs familarisés avec les usages des colloques et autres journées de recherche, c’est la fraicheur de ces regards. Ce qui ne nous étonne plus surprend de jeunes étudiantes, confrontées pour la première fois à l’arène de la recherche. La discussion vive, l’expression d’avis divergents, naturelles dans les cénacles de chercheurs, sont bien souvent bannies des cours où nous affirmons plus que nous ne discutons.

Finalement, nous devrions sans doute plus souvent inviter des étudiants à assister à nos journées de recherche.

Pour visionner l’ouverture de la journée de recherche, cliquer ici

Pour visionner la conférence d’Alain-Charles Martinet, professeur émérite à l’université de Lyon III, cliquer

Pour  visionner la conférence de Michel Vilette, professeur de sociologue à Agro Paris-Tech, cliquer ici

Pour découvrir et télécharger les communications présentées lors de cette journée : cliquer

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *