Temps réel versus durabilité : naissance du premier Groupe de recherche international sur l’information, la communication et la documentation durables (GRICODD)

COSSI002Le 20 juin 2013 s’est créé le premier Groupe de recherche international sur l’information, la communication et la documentation durables (GRICODD).

Ayant constaté qu’aucun groupe de recherche francophone ne travaille actuellement sur ce sujet qui constitue un enjeu professionnel majeur pour les années à venir, ce groupe de recherche canado-français se donne comme projet de décrypter la place de la dimension durabilité dans les pratiques, les représentations et la culture de l’information, de la communication et de la documentation.

Ce groupe de recherche inclut :

Côté canadien :

–          Monica Mallowan (professeure adjointe, Université de Moncton –  campus de Shippagan, laboratoire CeReGe)

–          Dominique Maurel (professeure adjointe, Ecole de Bibliothéconomie et des Sciences de l’Information – Université de Montréal)

–          Sylvie Grosjean (professeure agrégée, Département de communication, Université d’Ottawa)

Côté français :

–          Alain Chante (professeur, Université de Montpellier, Laboratoire d’Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales – CERIC)

–          Vincent Liquète (professeur, Université de Bordeaux, Laboratoire IMS – équipe Cognitique & Ingénierie Humaine-CIH)

–          Christian Marcon (maître de conférences HDR, Icomtec – IAE / Université de Poitiers, Laboratoire CeReGe)

–          Lise Verlaet (maître de conférences, Université de Montpellier, Laboratoire d’Etudes et de Recherches Appliquées en Sciences Sociales – CERIC)

Trois premières communications scientifiques exploratoires du GRICODD ont été présentées par les chercheurs du groupe lors de la 5e édition du COSSI (Colloque spécialisé en sciences de l’information) à Shippagan (Nouveau-Brunswick) :

–          Alain Chante, Lise Verlaet, Coleta Vaisman, Université Paul Valery, Montpellier : Culture de l’information, durabilité : objets-frontières pour une conceptualisation à facettes

–          Christian Marcon, laboratoire Cerege / Icomtec – IAE – Université de Poitiers : Pratiques communicationnelles durables : interrogations sur la transposabilité d’un concept.

–          Vincent Liquête, Université Bordeaux IV : Préserver la durabilité des pratiques informationnelles des acteurs de l’architecture eco-constructive : des pratiques informationnelles à une mémoire collective de travail.

Il faut leur ajouter deux communications « d’étudiants-chercheurs », selon la terminologie canadienne. J’avais proposé à ces quatre étudiants en master 1 Intelligence économique et communication stratégique qui suivaient mon cours d’introduction à la recherche de soumettre des communications pour le COSSI, à titre d’exercice. Double lecture à l’aveugle : leurs propositions avaient été acceptées avec de bonnes évaluations. Ces communications ont été présentées et bien accueillies par les congressistes. Elles étaient dans le sujet du GRICODD. En voici les titres :

–          Thomas Chabbert, Damien Fouché, Icomtec – IAE / Université de Poitiers : Pratiques informationnelles durables, de la littératie informationnelle à la culture de l’information en entreprise : quels enjeux et solutions pour l’innovation ?

–            Antoine Henry, Jean-Baptiste Mac Luckie, Icomtec – IAE / Université de Poitiers : Pratiques informationnelles durables : la question de la culture de l’information pour les natifs du numérique à l’heure de l’ubiquité des algorithmes de recherche. L’appropriation de Google par les « digital natives ».

Dans l’attente de la parution des actes, vous pouvez déjà visionner ici mes supports de communication.

La prochaine étape pour le groupe de recherche sera l’animation d’un atelier lors du Congrès des Milieux Documentaires du Québec (Montréal, 25-27 novembre 2013). De nouveaux travaux seront soumis à la réflexion des congressistes.  Dans l’intermédiaire, un questionnaire sera diffusé auprès de réseaux de professionnels afin de procéder à une étude des représentations et des pratiques en matière de durabilité des pratiques informationnelles.

A l’automne, le GRICODD se dotera d’un site web présentant son activité. A suivre.

Christian Marcon

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *