Etonnantes images de la science

Au-delà du visible, Phaidon, 2004

La firme Olympus vient de révéler les lauréats 2011 de ses Olympus Bioscapes, concours international de photographies prises au microscope.

L’occasion vous est donc donnée d’aller admirer des prises de vue impressionnantes, mettant véritablement en lumière les beautés invisibles du vivant.

Vous retrouverez également ces beautés innombrables dans l’ouvrage Au-delà du visible. De l’atome à l’infini, voyage extraordinaire à travers une série de photographies s’attachant à capturer ce que l’œil ne peut voir, de l’infiniment grand à l’infiniment petit.

 

 

 

La base de données Fridoc

Neige sur Poitiers (2006)

Neige sur Poitiers (2006)

Étudiants en DUT génie thermique et énergie, en licence professionnelle énergie et génie climatique, ou élève-ingénieur en spécialité énergie, le froid industriel vous intéresse. Découvrez la base de données Fridoc qui recense 90 000 documents, essentiellement des articles dans tous les domaines du froid. Règlementation, normalisation, documents de synthèse, données économiques et statistiques sont référencés avec un accès direct au document (téléchargement pdf) ou un accès au site web qui propose le document.

Au sujet du froid, la base documentaire « Techniques de l’ingénieur » propose aussi un panorama complet des équipements du froid industriel [consultation après authentification pour les étudiants, enseignants et personnels de l’université de Poitiers].

La myologie à L’heure du livre ancien

Crédit : Bibliothèque Universitaire de Poitiers, fonds ancien, Médecine 40

Le fonds ancien de l’Université de Poitiers regorge de magnifiques ouvrages régulièrement présentés lors d’expositions thématiques. L’heure du livre ancien est l’occasion de profiter des richesses de ces collections non pas sous vitrine, mais sur table.
Mardi 6 décembre de 18h à 19h, vous aurait ainsi la possibilité de découvrir au Fonds ancien (BU Droit-lettres, sur le campus) la myologie complète de J.-G. Duverney, sur simple inscription libre et gratuite auprès d’Anne-Sophie Traineau-Durozoy, responsable du fonds ancien (anne.sophie.traineau.durozoy@univ-poitiers.fr; 05.49.45.32.91). Une deuxième séance sera proposée le mercredi 14 décembre de 12h à 13h.

La myologie, nous informe le dictionnaire Larousse, est la « partie de l’anatomie qui étudie les muscles ». Grâce aux ressources électroniques proposées par le SCD (Service Commun de la Documentation), les étudiants et personnels de l’Université de Poitiers peuvent enrichir leur connaissances en la matière en consultant les articles Anatomie et Muscles de l’Encyclopaedia Universalis ainsi que plusieurs bouquets de revues et bases de données  en médecine, accessibles via le portail du SCD, dans la rubrique « Documentation électronique ».

A la BU Sciences, vous trouverez des ouvrages d’anatomie aux rayons médecine (61) et sport (796), par exemple Anatomie de l’appareil locomoteur de Michel Dufour, en 3 tomes.

L’incroyable destin de Vincent Doblin

L'équation de Kolmogoroff, M. Petit, Gallimard, 2005

Le nom d’Alfred Döblin évoque une figure imposante de la littérature allemande du XXème siècle, célébré notamment pour son roman Berlin Alexanderplatz paru en 1929. Pour les mathématiciens, Alfred Döblin est aussi (surtout?) le père de Wolfgang Döblin, génie des mathématiques au destin singulier et tragique.

Après avoir fui l’Allemagne nazie en 1933 pour la France, la famille Döblin obtient la nationalité française en 1936. Wolfgang, brillant étudiant en mathématiques, change alors son prénom en Vincent – tout en continuant de signer ses travaux du nom de Wolfgang. Il s’intéresse aux probabilités et notamment aux chaînes de Markov et soutient sa thèse en 1938 sur le sujet des martingales. Mobilisé la même année pour le service militaire, il est encore sous les drapeaux quand la guerre éclate. Malgré ses activités militaires, il poursuit ses recherches et griffonne équations et démonstrations sur un cahier d’écolier. Il termine la rédaction de son mémoire Sur l’équation de Kolmogoroff qu’il envoie sous forme de pli cacheté à l’Académie des Sciences en février 1940. Acculé par l’avancée allemande, et conscient du sort qui serait réservé à un Juif allemand intégré dans l’armée ennemie, Wolfgang Döblin choisit de mettre fin à ses jours le 21 juin 1940 à Housseras, dans les Vosges.

60 ans plus tard, le pli sera décacheté sur demande du frère de Wolfgang Döblin, et son ouverture mettra en évidence l’importance des travaux du jeune homme en matière de probabilités. Le résultat final du mémoire ne fut ainsi pas redémontré avant 1965.

C’est ce destin hors normes que raconte l’écrivain Marc Petit dans son livre L’équation de Kolmogoroff, publié en 2003 aux éditions Ramsay et disponible  à la BU Sciences campus. L’histoire tragique de Vincent Doblin a également donné lieu à la réalisation d’un film disponible en DVD, La lettre scellée du soldat Doblin, que vous pouvez aussi emprunter à la BU.

Pour une analyse plus mathématique de la portée de son œuvre, vous pourrez vous référer au numéro spécial des Comptes rendus de l’Académie des Sciences. Série I. Mathématiques publié en décembre 2000 (vol.331, n°12, partie 2, pp. 1033-1187) suite à l’ouverture du pli cacheté. Ce numéro est disponible en ligne  ici [accès sur authentification avec un compte de l’Université].

Pour en savoir plus sur la procédure des plis cachetés, vous pouvez consulter avec profit cet article de Pierre Berthon, publié dans la Revue d’histoire des sciences, vol. 39, n°39-1, en 1986 et accessible depuis PERSEE.

Profitez-en vite…

Les archives du magazine Scientific American (« maison-mère » de la revue Pour la science) couvrant la période de 1845 à 1909 sont en accès libre jusqu’au 30 novembre 2011.

Il vous reste donc une semaine pour en profiter : c’est par !

 

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer