«

»

Déc 16 2017

Quelques pages pour une révolution

Monument à Nicolas Copernic à Montréal, au square Chaboillez, devant le planétarium. J. GAGNON. Wikimedia Commons

Lundi 18 décembre à 18h et vendredi 22 décembre à 12h, deux séances de l’Heure du livre ancien seront consacrées à la révolution scientifique du XVIIe siècle, avec la participation de Patrice REMAUD, enseignant à l’ENSIP. Ces séances seront l’occasion de présenter notamment une édition originale du De revolutionibus orbium coelestium de Nicolas Copernic (1473-1543), qu’a la chance de détenir le Fonds ancien du SCD de Poitiers.

L’occasion est belle de vous indiquer quelques pistes bibliographiques pour mieux saisir l’histoire de cet ouvrage à proprement parler révolutionnaire, qui démontrait que la Terre tournait autour du Soleil et non l’inverse, contrairement aux croyances généralement admises à l’époque.

Sur le De revolutionibus… à proprement parler, on pourra déjà se reporter au livre d’Owen GINGERICH, Le livre que nul n’avait lu : à la poursuite du « De revolutionibus » de Copernic (Dunod, 2008) dans lequel l’auteur raconte sa quête de trente ans visant à recenser l’ensemble des premières éditions de l’ouvrage de Copernic.

On renverra aussi à cet article de Maylis CAZENAVE et René TATON, « Contribution à l’étude de la diffusion du De revolutionibus de Copernic », Revue d’histoire des sciences et de leurs applications, 1974, vol. 27, n°27-4, pp. 307-328

Sur l’importance de la pensée copernicienne dans l’histoire des sciences et des idées, on pourra consulter les ouvrages suivants :

Pour avoir une vue sur l’histoire des doctrines cosmologiques jusqu’à Copernic, on ne manquera pas de lire la somme de Pierre DUHEM, Le système du monde : histoire des doctrines cosmologiques de Platon à Copernic.

Sur le copernicianisme et son impact sur la philosophie naturelle, on pourra aussi lire cet article de Maurice CLAVELIN « Le copernicianisme et la mutation de la philosophie naturelle », Revue de métaphysique et de morale 3/2004 (n° 43), p. 353-370. [consulté le 18/06/2012]

Vous pouvez aller librement consulter sur place (uniquement) l’édition originale du livre de Copernic en vous adressant au service du Fonds ancien (05.49.45.32.91) et vous pouvez si vous le préférez emprunter en BU Sciences l’édition en français de 1934 parue chez F. Alcan traduite par Alexandre Koyré.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer