Pour une approche critique des sciences et des techniques

L’historien François Jarrige a récemment eu les honneurs du Journal du CNRS pour un entretien autour des mouvements dits « techno-critiques » [en ligne, consulté le 07/03/2016]. Des luddites briseurs de machines au XIXe siècle aux actuels faucheurs de cultures OGM en passant par les opposants à l’utilisation de l’énergie nucléaire, de nombreux mouvements n’ont cessé de questionner le bien-fondé éthique, économique et politique des innovations technologiques, souvent présentées comme des « progrès » par leurs promoteurs. C’est cette histoire que retrace François Jarrige dans son ouvrage disponible à la BU Sciences campus : Technocritiques : du refus des machines à la contestation des technosciences, Paris : la Découverte, 2014, 419 p.

Vous trouverez dans nos BU de nombreux ouvrages sur la critique des sciences, sociale ou philosophique. Nous vous proposons ci-dessous une sélection non exhaustive :

De nombreux philosophes et penseurs ont exprimé de profondes critiques du progrès technique et de la société « technicienne », de Martin Heidegger à Gilbert Simondon. Parmi ceux-ci, on retiendra la figure de Jacques Ellul (1912-1994) dont de nombreux ouvrages sont disponibles dans nos BU, comme Le bluff technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer