«

»

Avr 23 2015

Sur les traces du football de l’ex-Yougoslavie

Un timbre célébrant le titre de champion d’Europe de l’Etoile rouge de Belgrade

Un timbre célébrant le titre de champion d’Europe de l’Etoile rouge de Belgrade

Le 13 mai 1990, dans l’enceinte du stade Maksimir de Zagreb, de violents incidents opposaient les supporters du Dinamo Zagreb et de l’Étoile Rouge de Belgrade, deux des clubs phares du championnat de football professionnel yougoslave, quelques jours seulement après la victoire des nationalistes croates lors des premières élections libres organisées en Croatie depuis la fondation de la Yougoslavie. Une guerre meurtrière éclatera quelques semaines plus tard, qui conduira à la partition territoriale du pays et qui ouvrira plus d’une décennie de tensions nationalistes et de conflits militaires. Le 14 octobre 2014, de nouveaux incidents conduisaient à l’interruption du match qualificatif pour l’Euro 2016 de football entre la Serbie et l’Albanie. Ces deux événements traduisent l’entrelacs indémêlable liant football et politique, sport et identité dans cette partie des Balkans encore à vif des récents drames qui s’y sont déroulés. Les journalistes Alban TRAQUET et Christophe CALAIS proposent dans une nouvelle édition de L’Équipe explore, web-magazine du journal L’Équipe, un passionnant voyage sur les routes de l’ex-Yougoslavie pour dresser le tableau de cette réalité du football de l’ex-Yougoslavie d’aujourd’hui, miné par le hooliganisme, la corruption et l’affairisme mais aussi capable de placer 8 de ses clubs dans les 20 meilleurs formateurs d’Europe.

Pour aller plus loin sur les liens entre football, nationalisme et identité en ex-Yougoslavie, vous pourrez aussi consulter :

Un article de Loïc TREGOURES, « Le supportérisme serbe et l’Europe » paru dans la revue Politique européenne, 2012/1, n°36, pp. 126-148 [en ligne, consulté le 21/04/2015 – accès réservé à la communauté universitaire] aborde la question du hooliganisme en Serbie, les groupes de supporters étant un acteur clé du jeu trouble et souvent violent entre politique, nationalisme et football.

Les liens entre football et conflits armés a également fait l’objet d’un numéro spécial de la revue Matériaux pour l’histoire de notre temps, « Sports et guerres », n°106, 2012/2. [en ligne, consulté le 21/04/2015 – accès réservé à la communauté universitaire]

Sur les rapports entre football et politique, vous pourrez vous reporter également au livre de Pascal BONIFACE. La terre est ronde comme un ballon : géopolitique du football, Paris : 2002, Seuil, 201 p. (L’épreuve des faits) ou au plus récent Les usages politiques du football, Paris : l’Harmattan, 2011, 197 p. (Logiques sociales)

 

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer