«

»

Mar 27 2015

Quand le sport frappe à la tête

Source : http://sportslaw.foxrothschild.com

Source : http://sportslaw.foxrothschild.com

Le numéro 149 de la revue Sport & vie daté mars-avril 2015 propose un court dossier sur « Les cerveaux malades du sport ». Dans un article intitulé « Le foot rend gaga », le magazine revient sur le débat croissant ces dernières années aux USA sur les effets irrémédiables que pourrait avoir la pratique du football américain à haut niveau sur le cerveau. On sait depuis longtemps que la répétition des chocs est nuisible au cerveau et peut se traduire par l’apparition d’encéphalopathies traumatiques chroniques (ETC). Mais, loin d’être circonscrits à la pratique de la boxe et des sports de combat, les troubles pathologiques du cerveau liés à la pratique du sport semblent se développer dans d’autres disciplines comme le football américain, le rugby, le hockey sur glace ou le football.

Le débat a émergé aux USA suite au suicide de plusieurs footballeurs et anciens footballeurs américains professionnels, atteints de troubles neurologiques. Un institut spécialisé, le Sports Legacy Institute a été mis sur pied et finance des recherches sur les commotions cérébrales et les cas d’ETC liés au sport, notamment en autopsiant les cerveaux d’anciens sportifs décédés précocement. D’après l’article de Sport & vie, des études inquiétantes ont pointé un parallélisme flagrant entre les cerveaux de soldats vétérans exposées à de violentes ondes de choc et ceux de sportifs après des années de carrière.

Plusieurs articles de revues spécialisées disponibles via les BU de Poitiers ont abordé la question des commotions cérébrales liées au sport. On mentionnera par exemple :

Le journal L’Équipe consacrait par ailleurs sur son site web une enquête approfondie sur la montée de l’intensité physique dans le rugby et sur les effets qu’elle pouvait avoir sur la santé des joueurs, évoquant bien entendu les chocs à la tête et les cas de commotions cérébrales.

A noter que, toujours dans le cadre du dossier sur « Les cerveaux malades du sport », Sport & vie consacre un article spécial sur Jack Kerouac et sur sa propension à s’abîmer régulièrement le cerveau au fil de sa vie, entre accidents de sport, bagarres et nuits d’ivresse (A. P. COLTIER. « Jack Kerouac, l’écrivain sonné », Sport & vie, n°149, mars-avril 2015, pp. 68-71).

 

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer