«

»

Avr 16 2014

Réparer le climat ?

C. Hamilton - Les apprentis sorciers du climatAlors que le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) vient de remettre dimanche 13 avril son rapport pour décideurs qui alerte sur l’urgence pour la communauté internationale d’adopter des mesures radicales pour contenir l’ampleur du réchauffement climatique et ses effets sur l’environnement et l’activité humaine, un certain nombre de scientifiques, décideurs, industriels, militaires, estime qu’il serait possible de « réparer le climat » et propose d’utiliser pour ce faire la géo-ingénierie.

L’idée consiste en la manipulation délibérée du climat terrestre en vue de contrer les effets du réchauffement climatique : pulvériser du soufre dans l’atmosphère, modifier la composition chimique des océans… Ces projets qui semblent parfois sortir d’un livre de science-fiction font aujourd’hui l’objet d’études approfondies, de nombreux acteurs étant intéressés par leurs éventuels résultats. La géo-ingénierie ne manque pas de susciter réserves et critiques scientifiques, éthiques ou économiques.

Vous trouverez un point complet sur la géo-ingénierie dans l’ouvrage de Clive Hamilton, Les apprentis sorciers du climat : raisons et déraisons de la géo-ingénierie (Paris : Seuil, 2013) que la BU Sciences campus vient d’acquérir.

De nombreux articles sont également disponibles et accessibles dans la documentation en ligne mise à votre disposition par les BU de Poitiers. On pourra se reporter par exemple à :

Une recherche avec le terme anglais « geoengineering » dans notre nouvel outil de recherche ODéBU vous ramènera vers de nombreux articles en ligne disponibles dans nos collections. La géo-ingénierie a par ailleurs fait l’objet de nombreux articles dans les prestigieuses revues Nature et Science, toutes deux disponibles en format papier à la BU Sciences campus.

Pour une vision critique de la géo-ingénierie, on renverra vers cet article du 14/10/2013 du magazine en ligne Bastamag : « Géo-ingénierie : scientifiques, milliardaires et militaires s’allient pour manipuler l’atmosphère » [en ligne, consulté le 15/04/2014]. On pourra aussi consulter le site de l’ONG international ETC Group, active et engagée contre le développement de la géo-ingénierie.

A noter que sur ce thème de la géo-ingénierie, le rapport de l’Atelier de Réflexion Prospective REAGIR lancé par l’Agence Nationale de Recherche (ANR) doit rendre courant avril son rapport faisant état de 18 mois de travaux sur la géo-ingénierie environnementale. A suivre donc…

 

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer