«

»

Jan 16 2014

2014, année internationale de la cristallographie

Année internationale de la cristallographieLes 20 et 21 janvier prochain aura lieu au siège de l’UNESCO à Paris l’ouverture officielle de l’Année internationale de la cristallographie. Depuis le prix Nobel décerné en 1914 au physicien allemand Max von Laue pour sa découverte de la diffraction des rayons X par les cristaux, la cristallographie s’est imposée comme l’une des branches majeures de la science contemporaine, générant notamment pas moins de 23 prix Nobel. Grâce à son rôle fondamental dans l’étude de la structure de la matière, la cristallographie et l’usage de la diffraction comme outil de caractérisation des matériaux ont donné lieu à de multiples découvertes en physique des solides, en chimie ou en sciences de la vie (notamment la mise au jour de la structure de l’ADN en 1953), découvertes à l’origine de très nombreuses applications technologiques. L’UNESCO a donc souhaité mettre à l’honneur en 2014 cette discipline trop méconnue du grand public.

Vous pourrez retrouver une présentation de cet événement et l’ensemble du programme des manifestations prévues à travers la France sur le site de l’Année internationale de la cristallographie en France.

A la BU Sciences de Poitiers, l’ensemble des ouvrages relatifs à la cristallographie est disponible sous la cote 548, dans notre rayon Chimie.

Sur l’histoire de la cristallographie, vous pourrez également consulter les documents suivants :

Les BU de Poitiers sont également abonnées à plusieurs revues scientifiques dédiées à la cristallographie, notamment les différentes sections de Acta crystallographica. Pour mémoire, certaines de ces revues sont intégralement en libre accès, d’autres le sont partiellement. Plus d’informations sur la politique d’open access de l’International Union of Crystallography sur leur site, l’organisation étant par ailleurs largement partie prenante dans cette Année internationale.

De nombreux articles sur la thématique seront sans doute publiés dans la presse ou sur les blogs scientifiques au cours de l’année, dont nous essaierons de nous faire écho dans notre revue de presse ou sur notre page Facebook.Aujourd’hui par exemple, le quotidien britannique The Guardian propose un portrait de Dorothy Hodgkin [en ligne, consulté le 14/01/2014], prix Nobel de chimie 1964 pour sa mise en évidence de la structure de la vitamine B12 et de la pénicilline grâce à la diffraction par rayons X.

Ce même Guardian a proposé dans les derniers mois deux vidéos consacrées à la cristallographie aux rayons X :

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer