«

»

Mai 28 2013

Voir l’invisible avec la microscopie électronique

Au-delà du visibleSe déroule cette semaine à Poitiers – Futuroscope les 12e journées de formation du Réseau des centres communs de microscopie (RCCM). A cette occasion se tiendra mercredi 29 mai une conférence d’André Calas intitulée « 50 ans de microscopie électronique : choses vues », à 19h15 au CNAM/IFMI sur le site du Futuroscope.

Vous trouverez dans nos BU plusieurs ressources documentaires vous permettant selon votre niveau d’aborder les principes et notions de base de la microscopie électronique ou d’en approfondir la connaissance dans différents champs disciplinaires.

Pour aborder la question, on pourra se reporter à La microscopie électronique de Christian COLLIEX et surtout à deux articles des Techniques de l’ingénieur proposant une très bonne synthèse sur la microscopie électronique à balayage : « Microscopie électronique à balayage – Principe et équipement » et « Microscopie électronique à balayage – Images, applications et développements » [accès réservé à la communauté universitaire de Poitiers]. L’article Wikipédia sur la microscopie électronique est également assez complet.

Pour les chercheurs et professionnels, le dernier ouvrage acquis sur le sujet est, en anglais et pour le domaine de l’électrochimie : Scanning electrochemical microscopy. Boca Raton : CRC Press, 2012, 660 p. Toujours en anglais, on pourra se reporter également au livre de K.S. BIRDI. Scanning probe microscopes : applications in science and technology. Boca Raton : CRC Press, 2003, 314 p. Plusieurs ouvrages sur la microscopie électronique sont disponibles à la BU du Futuroscope, notamment les 4 volumes de Transmission electron microscopy de David B. WILLIAMS et C. Barry CARTER, plus particulièrement dédiés à la microscopie électronique appliquée à la science des matériaux.

Différentes sociétés savantes existent dans le domaine de la microscopie électronique, et notamment en France la Société française des microscopies ou en Angleterre, la Royal microscopical society. L’ETH de Zurich  propose un site dédié à la microscopie électronique, avec des clichés illustrant les différentes méthodes.

Et pour joindre l’utile à l’agréable, nous vous conseillons également de venir jeter un oeil à l’ouvrage Au-delà du visible : de l’atome à l’infini de Katherine ROUCOUX qui vous permettra d’admirer de spectaculaires clichés obtenus via des microscopes électroniques ou des télescopes géants.

Sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer