«

»

Juil 12 2012

L’année Turing

Logo de l'année internationale Turing

2012 marque, parmi de nombreuses autres commémorations (de Rousseau à Henri Poincaré), le centenaire de la naissance d’Alan Turing (1912-1954). Connu pour sa participation active au décryptage des codes secrets des messages de l’armée allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale, Alan Turing est aussi (et surtout) considéré comme l’un des pères de l’informatique et de l’intelligence artificielle. Sa mise au ban de la société académique britannique suite à la divulgation de son homosexualité en 1952 et sa mort tragique et mystérieuse – il se serait suicidé en mangeant une pomme au cyanure – ont renforcé encore l’aura que lui avait déjà procuré l’importance de ses recherches.

De nombreux articles sont parus depuis le début de l’année revenant sur la vie et l’œuvre d’Alan Turing. Parmi ceux-ci, on retiendra ces articles du Monde, du site Futura-sciences ou de l’Agence Science-Presse québécoise. La prestigieuse revue Nature a consacré un numéro entier à Turing en février dernier. Ce numéro 482 est disponible à la BU Sciences campus et une partie des articles le composant est accessible en ligne.

Le programme des manifestations organisées autour du centenaire de la naissance de Turing ainsi que de nombreuses ressources le concernant sont disponibles sur le site The Alan Turing year. En France, l’ENS Lyon a en charge l’organisation de l’événement et a mis en ligne un site dédié, comprenant là encore le programme des célébrations et de nombreuses ressources documentaires sur le sujet.

Parmi les nombreuses célébrations prévues, on retiendra notamment celle du Manchester Science Festival à laquelle chacun d’entre vous peut participer. Il s’agit de faire pousser des tournesols et d’observer leurs pétales et graines afin de confirmer ou non une observation de Turing faisant un lien entre la croissance de ces plantes et la séquence numérique de Fibonacci. Pour en savoir plus sur ce Turing Sunflower Project, c’est par ici ou bien encore ici.

Côté BU, on pourra se reporter à l’ouvrage de David LEAVITT. Alan Turing : l’homme qui inventa l’informatique paru chez Dunod en 2007 pour un retour sur la vie et l’œuvre du scientifique. On pourra aussi se reporter à l’article que lui consacre l’Encyclopaedia Universalis, disponible en ligne sur authentification pour les membres de la communauté universitaire.

Plusieurs ouvrages traitent enfin d’un des plus célèbres concepts développés par Turing, sa célèbre « machine de Turing ». On se reportera d’abord à l’ouvrage de Turing lui-même, La machine de Turing, Seuil, 1995 (Sources du savoir) mais aussi au livre de Charles CORGE. Machines de Turing et automates cellulaires, paru en 2008 chez Ellipses. Un film réalisé par le CNRS et l’INRIA, Le modèle Turing, est également disponible en ligne dans la vidéothèque du CNRS.

Pour finir, on renverra au site de référence sur Turing tenu par le physicien Andrew Hodges, The Alan Turing homepage.

De quoi occuper vos journées d’été…

 

 

 

 

Sur le même thème

1 ping

  1. L'année Turing » Biblio B.U.S. | Centenaire d'Alan Turing | Scoop.it

    […] 2012 marque, parmi de nombreuses autres commémorations (de Rousseau à Henri Poincaré), le centenaire de la naissance d'Alan Turing (1912-1954). Connu pour sa participation active au décryptage des codes secrets …  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer