Science et science-fiction

Sciences et science fiction, La Martinière, 2010

Dès l’origine du genre, les auteurs de science-fiction ont affiché un souci de vraisemblance, « la volonté d’inscrire leurs œuvres dans un intervalle de plausibilité scientifique » comme l’écrit Serge Lehman dans sa préface au livre de Roland Lehoucq mentionné ci-dessous. Entre fantasmagorie et inspirations proches de la prescience, cette interaction entre les forces créatrices de la science et de la science-fiction est au cœur de deux ouvrages récemment acquis par nos soins.

Dans SF : la science mène l’enquête, Roland Lehoucq, astrophysicien au CEA de Saclay et amateur éclairé de SF, nous propose une compilation de ses chroniques publiées dans le magazine spécialisé Bifrost. L’auteur passe au crible de l’état des connaissances scientifiques actuelles un certain nombre de questions apparaissant de façon récurrente dans l’univers de la science-fiction. On saura donc s’il faut avoir peur de Godzilla, si un voyage au centre de la terre est effectivement possible et à quelles conditions et si l’exploration du futur est pour bientôt…

Pour étayer le propos, on renverra également vers Sciences et science-fiction, catalogue publié à l’occasion de l’exposition « Science et fiction, aventures croisées » présentée à la Cité des sciences et de l’industrie en 2010-2011 et qui décrypte au fil de riches illustrations quelques-unes des thématiques centrales de la SF (les villes, les vaisseaux spatiaux, les robots…).

1 ping

  1. […] fidèles lecteurs se souviendront certainement qu’il fut déjà question dans ces pages de Roland Lehoucq, astrophysicien au Commissariat à l’Energie Atomique de Saclay et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.


*

Featuring WPMU Bloglist Widget by YD WordPress Developer