Le trou de l’enfer

Du 1er au 30 avril 2020, à la bibliothèque Michel Foucault, le livre ancien du mois est consacré au roman Le trou de l’enfer d’Alexandre Dumas (1802-1870).

Le Trou de l'Enfer / Alexandre Dumas.- Paris : A. Cadot, 1851 (Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FAM 1852)

Le Trou de l’Enfer / Alexandre Dumas.- Paris : A. Cadot, 1851 (Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FAM 1852)

L’auteur

Alexandre Dumas (1802-1870) est un écrivain français né à Villers-Cotterêts (Aisne) et mort à Puys, près de Dieppe (Seine-Maritime).

Il est l’enfant d’un père général mulâtre, Thomas Alexandre Davy de La Pailleterie, dit Dumas, premier général d’origine afro-antillaise de l’armée française, et d’une mère aubergiste. Il perd son père à l’âge de 4 ans. A 20 ans, il part s’installer à Paris où, dès 1822, il fréquente assidument les théâtres parisiens.

Il rédige quelques pièces et publie des textes dans des journaux. Il se fait ainsi connaître grâce au roman-feuilleton. Mais c’est en mars 1844, avec la parution des Trois Mousquetaires, qu’il connaît son premier succès. Succès confirmé deux ans plus tard avec un autre roman de capes et d’épées, Le comte de Monte-Cristo. Ces deux romans ont été écrits en collaboration avec Auguste Maquet (1813-1888). Lire la suite

Le Feuilletoniste : répertoire de lectures du soir

Du 4 au 22 novembre 2019, à la bibliothèque Michel Foucault, le livre ancien du mois est consacré au Feuilletoniste.

Le Feuilletoniste.- Paris : P. Amic l’ainé, 1844 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, M 275915)

 

Histoire du roman-feuilleton

Le roman-feuilleton naît en Angleterre au 18e siècle grâce à Daniel Defoe (1660-1731) et son Robinson Crusoé.

En France, il se développe dans les années 1836-1842 avec l’apparition d’une presse populaire bon marché. Jusque-là, les journaux étaient principalement consacrés à la critique littéraire, théâtrale, musicale ou artistique. Ils coûtent encore très cher, l’abonnement annuel pour un grand quotidien parisien est de 80 francs (un employé de bureau gagne alors de 1000 à 2000 francs par an). La diffusion du roman-feuilleton permet d’abaisser le coût de l’abonnement en augmentant la clientèle. Lire la suite