La semaine de l’Industrie s’invite à Poitiers

La semaine de l’industrie est une manifestation nationale destinée à promouvoir l’industrie, notamment auprès des jeunes et du grand public.

En lien avec cet événement, l’Université de Poitiers organise, du 20 au 26 mars la Semaine Université Entreprises et Territoires (SETUP).

L’occasion pour les étudiants de découvrir les métiers de l’industrie et les parcours de formation proposés par l’Université. Cette rencontre université-entreprises permet également de tisser des partenariats sur le territoire.

Au niveau national, la semaine de l’industrie a mis cette année l’accent sur l’écologie et nous parle d’économie circulaire. La place des femmes, qui ne représentent actuellement que 28% de l’emploi industriel, est également mise en avant dans cette édition.

Landschaftspark Duisburg Nord, Hochofen. Abgeda. Source : Flickr.com

Landschaftspark Duisburg Nord, Hochofen. Abgeda. Source : Flickr.com

Pour aller plus loin sur l’économie circulaire, Lire la suite

La « glorieuse révolution »

England's improvement by sea and land / Andrew Yarranton.- Londres : R. Everingham, T. Parkhurs, N. Simmons, 1677-1698 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2255)

England’s improvement by sea and land / Andrew Yarranton.- Londres : R. Everingham, T. Parkhurs, N. Simmons, 1677-1698 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2255)

Jusqu’au 14 avril, dans le Hall de la BU Lettres, une exposition, organisée par le MIMMOC et le Fonds ancien, est consacrée à la « glorieuse révolution » (1688-1689).

Après l’exposition de 2016 sur l’Irlande de 1640 à 1830 (au programme de l’agrégation d’anglais de 2016), les riches collections d’Auguste Dubois, léguées à la bibliothèque universitaire de Poitiers en 1935, permettent d’illustrer une nouvelle question d’agrégation en 2017.

1688-1690

La « glorieuse révolution » vit l’accession au pouvoir de Marie II et de son époux Guillaume III d’Orange en 1689, après la fuite en 1688 de Jacques II, leur père et oncle, qui s’était converti au catholicisme quelques années plus tôt et venait d’avoir avec sa nouvelle épouse un fils, baptisé dans la foi catholique. Accueilli par Louis XIV, beau-frère de sa sœur, Jacques II trouva définitivement refuge en France, dans la château royal de Saint-Germain-en-Laye, après la défaite de la Boyne en Irlande en 1690.

The oceana and other works / James Harrington ; ed. John Toland et Thomas Birch.- Londres : A. Millar, 1737 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 42)

The oceana and other works / James Harrington ; ed. John Toland et Thomas Birch.- Londres : A. Millar, 1737 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 42)

Les livres exposés

Auguste Dubois, pour constituer ses collections anglaises, a beaucoup utilisé les services du Museum Book Store de Léon Kashnor à Londres. Le bouquiniste avait lui-même racheté une partie des collections de Charles Butler (1821-1810), collectionneur d’art, qui fut l’un des directeurs de la Royal Insurance Company. On trouve également dans la bibliothèque d’Auguste Dubois des livres ayant appartenu au comte Shelburne, marquis de Lansdowne (1737-1805), dont les manuscrits ont été donnés à la British Library et les imprimés dispersés en vente publique.

Les collections d’Auguste Dubois sur la période de la glorieuse révolution sont constituées des écrits des principaux acteurs et penseurs de l’époque (Edward Chamberlayne, Charles Davenant, Josiah Child, John Cary, Roger Coke, Daniel Defoe, John Locke, William Petty, Thomas Sheridan, Andrew Yarranton). Les pamphlets, très utilisés dans les débats à l’époque et publiés en nombre croissant, sont nombreux et ont pour la plupart été reliés, probablement à la demande du bouquiniste.

Some proposals for the imployment of the poor / Thomas Firmin.- Londres : J. Grover, 1681 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2300)

Some proposals for the imployment of the poor / Thomas Firmin.- Londres : J. Grover, 1681 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, FD 2300)

L’exposition

Plusieurs historiens (Steve Pincus, Jeremy Black, Tim Harris) insistent sur les différentes facettes de cette révolution. Composée de quatorze parties, l’exposition en aborde les dimensions

  • politiques : la monarchie parlementaire ; libertés et droits ; liberté et propriété
  • religieuses : l’Église anglicane, les protestants dissidents et les catholiques
  • sociales : la pauvreté ; la condition des femmes ; l’éducation
  • économiques : le crédit ; la monnaie ; la Banque d’Angleterre ; la spéculation ; le commerce et les compagnies (en particulier l’Est Sea Campany) ; les manufactures
  • internationales : la France, ennemie et amie ; les Provinces-Unies, pays modèle et concurrent

Elle présente également quelques figures importantes de la fin du 17e siècle, John Locke (1632-1704), Daniel Defoe (1660-1731) et Josiah Child (1630-1699).

La version virtuelle de cette exposition sera prochainement mise en ligne à cette adresse.

Quelques pistes bibliographiques

BLACK, Jeremy, Eighteenth-Century Britain, 1688-1783, Basingstoke, Palgrave, 2008

COTTRET, Bernard, La Glorieuse Révolution d’Angleterre, 1688, Paris, Gallimard/Julliard, 2013

BLISS, Robert M., Restoration England: Politics and Government 1660-1688, London, Methuen, 1982

DE KREY, Gary S., Restoration and Revolution in Britain : A Political History of the Era of Charles II and the Glorious Revolution, London, Palgrave, 2007

HOUSTON, Alan Craig, PINCUS, Steven, A Nation Transformed: England After the Restoration, Cambridge, Cambridge University Press, 2001

MARX, Roland, L’Angleterre des Révolutions : courants et mouvements, Paris, Colin, 1971

PINCUS, Steven, England’s Glorious Revolution, 1688-1689, Bedford, St Martin’s, Boston & New York, 2006

PINCUS, Steven, 1688, The First Modern Revolution, New Haven, Yale University Press, 2009

SCOTT, Jonathan, England’s Troubles, Seventeenth-Century Political Instability in European Context, Cambridge, Cambridge University Press, 2000

SOUTHCOMBE, George, TAPSELL, Grant, Restoration Politics, Religion, and Culture : Britain and Ireland, 1660-1714, Basingstoke, Palgrave, 2010

La géométrie, de l’Antiquité au XVIIIe siècle

La géométrie, une des quatre disciplines du quadrivium au Moyen Âge, connut une timide renaissance au XVIe siècle, avant de prendre son essor au XVIIe siècle, en s’appuyant sur les écrits antiques et islamiques. Le XVIIIe siècle fut une période moins faste, qui permit l’approfondissement de certaines recherches.

Innovation grecque et transmission latine
De tous les mathématiciens grecs, Euclide (IIIe av. J.-C.) est celui dont les travaux de géométrie sont les plus connus. Les Éléments (Gallica), son chef-d’œuvre, étaient composés à l’origine de treize livres ; un quatorzième fut ajouté par Hypsiclès au IIe siècle ap. J.-C. ; le quinzième, d’origine byzantine, date du VIe siècle. Édité dans de nombreuses langues (latin, français, italien, etc.), cet ouvrage fut publié tout au long de l’époque moderne. Lire la suite

La banque et le droit

Couverture (source : site LGDJ.fr).

Couverture de la thèse de Mme Valérie Debrut (source : site LGDJ.fr).

La rentrée solennelle de la Faculté de Droit et de Sciences Sociales de Poitiers est l’occasion chaque année de distinguer un doctorant pour la qualité de ses travaux de recherche.

Lors de la dernière rentrée solennelle de la Faculté de Droit et de Sciences Sociales, le 14 octobre 2013, Mme Valérie Debrut a reçu le 1er Prix de thèse 2013 de la Caisse des Dépôts pour sa thèse intitulée Le banquier actionnaire.

C’est donc en toute logique que la thèse de Mme Debrut, soutenue en 2012 à l’Université de Poitiers, a fait l’objet d’une publication en 2013 dans la collection Presses Universitaires Juridiques de Poitiers aux éditions Lextenso.

Le sujet de cet ouvrage porte sur le financement bancaire des entreprises et plus particulièrement Lire la suite

Les Sciences Economiques à la BU Droit-Lettres

Manuels de macroéconomie.  Photo SCD.

Manuels de macroéconomie.
Photo SCD.

Les collections du Centre d’Études Économiques ont quitté la Faculté de Sciences Économiques pour venir s’installer dans la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres. Désormais, les étudiants en Sciences Économiques trouveront dans les locaux de l’ancien Centre d’Études Économiques une salle de travail.

La documentation en économie sur support papier est rassemblée à la Bibliothèque Universitaire Droit-Lettres dans la salle de Droit, Économie et Gestion et, pour une partie, dans les magasins.

Lire la suite