Ça, c’est du bon boulot !

Filmer le travail

Affiche du festival 2017, dessin de Thomas Dupuis – Source : filmerletravail.org

Regarder et penser le travail autrement

La 8e édition du festival international Filmer le travail s’est achevée le 19 février dernier. Espace de réflexion et de débats citoyens sur l’évolution, les mutations et l’avenir du travail au travers de la production cinématographique actuelle, l’édition 2017 a mis l’accent sur cette question sociale déterminante, le travail est-il protecteur ?                                                    Car, construites à force de combats, les avancées sociales tels que les congés payés, la Sécurité sociale, la retraite, laissent à penser qu’il existe un droit du travail protecteur. Mais, si le travail peut être source d’émancipation, d’épanouissement personnel, de lien social, il peut aussi aliéner, déposséder, détruire.

 

Pleins feux !

Créé en 2009 par lUniversité de Poitiers, l’Espace Mendès-France et l’Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ARACT Poitou-Charentes), le festival s’est tout de suite inscrit dans une approche à la fois scientifique et artistique. Il se distingue désormais comme un rendez-vous incontournable où acteurs du monde du travail, chercheurs, professionnels de l’image et grand public se côtoient avec la même curiosité et l’envie de dynamiser et prendre part au débat public citoyen sur l’évolution du travail contemporain. Lire la suite

Le Muret, par Fraipont & Bailly

Rosie, 13 ans, vit dans un village ordinaire de Belgique entre ses parents, le collège et son amitié fusionnelle avec sa copine Nath. Mais un jour sa vie bascule : sa mère part à Dubaï avec l’homme qu’elle aime et son père, très pris par son travail, la laisse se débrouiller seule. Rapidement Rosie se retrouve totalement livrée à elle-même : elle mange n’importe quoi, dort n’importe quand, passe des heures dans son bain, sèche les cours et se réfugie pour fumer et boire de l’alcool dans son endroit familier, un muret au bord de la route.

Le Muret

Peu à peu Rosie perd pied, jette les lettres de sa mère Lire la suite

La différence invisible : le syndrome d’Asperger en BD

Marguerite a 27 ans, vit en couple et travaille dans une agence immobilière. Elle ressemble à toutes les jeunes femmes de son âge mis à part certains traits de caractère  qui lui valent quelques déboires en société : elle ne supporte pas le bruit, ne sait pas faire un compliment, ne dort pas dans le même lit que son compagnon, a du mal à parler à plusieurs personnes en même temps, prend tout au pied de la lettre, bref a du mal à communiquer avec ses semblables et passe pour un peu bizarre…

Marguerite décide un jour de prendre sa vie en main et de comprendre pourquoi elle n’est pas tout à fait comme les autres Lire la suite

Prêts en Bulles # 5

Dans quelques jours débute le célèbre Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. La BU Lettres en profite pour mettre en lumière l’un des plus grands scénaristes anglais que la bande dessinée se targue d’avoir dans son monde. Le lien entre, le tout frais retraité, Alan Moore et le FIBD est indéfectible. Il commence par l’attribution par le festival du prix du meilleur album étranger en 1989 (pour Watchmen). S’ensuivront deux autres prestigieuses récompenses en 1990 et 2001 (pour V pour Vendetta & From Hell). Régulièrement, Moore fait partie des auteurs plébiscités pour le Grand Prix du Festival. Et ce, même s’il refuserait courtoisement son éventuelle attribution. Voici une partie de son Œuvre, disponible à l’emprunt.

  • From Hell de Moore & Campbell (éd. Delcourt)

From Hell/ A. Moore & E. Campbell (éditions Delcourt). Source : Decitre.fr

  • Notre avis : Quand on tient cette œuvre entre ses mains et qu’on y découvre les premières cases, il est légitime de sentir une certaine réticence à se lancer dans cette lecture. Pourtant, passée cette première impression, on s’aperçoit combien nous pouvons être happés par l’histoire de cette autopsie, bien qu’hypothétique, de Jack the Ripper. Aidé par le dessin très noir de E. Campbell, la documentation fouillée du scénariste est impressionnante (enrichie d’un appendice de plus de quarante pages). À tel point que cette fiction sombre à souhait peut être considérée comme l’œuvre graphique la plus aboutie d’Alan Moore. Culte.

Lire la suite

La vie secrète d’Esther, 10 (11, 12, 13…18) ans, par Riad Sattouf.

Vous aimez Riad Sattouf, son talent inimitable d’observateur, son humour au vitriol, vous avez aimé Les beaux gosses et l’arabe du futur, découvrez Les cahiers d’Esther.

Après Les beaux gosses, Jérémie et autres Pascal Brutal, Riad Sattouf délaisse la vie secrète des jeunes boutonneux et frustrés en quête de celle qui les délivrera enfin des affres de la puberté, pour tourner son regard d’observateur aiguisé vers une petite fille de 10 ans. À l’origine, un dîner avec des amis et leur fille, qui tout au long de la soirée raconte ingénument sa vie d’écolière parisienne interdite iPhone et fascinée par son papa, les chanteuses blondes et les Stan Smith.

Riad décide alors de se lancer dans un projet au long cours : chaque semaine il appelle « Esther » qui lui raconte sa vie, Lire la suite

Prêts en Bulles # 4

Dans le but de faire écho aux très intéressantes dernières Rencontres Michel Foucault, In Fine Le dernier jour des vivants, la BU Lettres a choisi d’extraire plusieurs documents relatant ce sujet quelque peu sensible. Concernant le neuvième Art, voici une liste – non exhaustive – de titres disponibles. La mort inspire indéniablement les artistes. Lorsqu’elle est traitée dans la bande-dessinée, ses auteurs la rendent plus vivante que jamais…

Couverture BD YO-YO Post Mortem ; Tome 1 / LE COZ G. : Ed. Sandawe.com (source : Decitre.fr)

Couverture BD YO-YO Post Mortem ; Tome 1 / LE COZ G. : Ed. Sandawe.com (source : Decitre.fr)

  • Notre avisvoilà presque 2 ans, nous avions mis en avant ce premier « tombe » imaginé par Gilles Le Coz. C’est l’âme de J.P Gratin qui est à l’honneur ! Tout juste enterré suite à un cancer des poumons (sous-entendu), le voilà à peine en mode « RIP » que James Bône « toque » à sa tombe. C’est de façon aussi brutale que l’auteur, annonce la couleur… S’en suit l’ultime voyage de Gratin, accompagné de son morbide accompagnateur, jusqu’à la destination finale où un choix lui sera proposé… Fort de son succès, le « tombe » 2 est prévu pour mars 2017. Une autre belle occasion pour mourir de rire !

Lire la suite

Prêts en Bulles # 3

Toujours dans l’intention de valoriser la collection grandissante de bandes-dessinées présentes à la Bibliothèque de Lettres, ce nouvel épisode met en exergue des œuvres intégrales. Une édition qui regroupe plusieurs tomes en un seul volume qui, de surcroît, renferme une histoire close, est une belle opportunité de faire (re)découvrir de séduisantes séries. Que ce soit avec ces romans graphiques percutants comme Black Hole jusqu’à des plus récents mais non moins réussis à l’instar de Amère Russie, la BUL vous présente quelques coups de cœur disponibles dans nos rayons.

La Licorne/ Gabella et Jean (éditions Delcourt). Source : Decitre.fr

La Licorne/ Gabella et Jean (éditions Delcourt). Source : Decitre.fr

 

  • Notre avis : c’est en pleine période de la Renaissance que se déroule cette aventure. Le corps humain est au centre de toutes les attentions. C’est une véritable plongée dans l’histoire de la médecine pour cette Intégrale de La Licorne. Teintée de fantastique avec la présence des Primordiaux, cette série brille autour d’Ambroise Paré et consorts qui nous entraînent dans une intrigue addictive et complexe dont le dessin est considérablement bonifié par Anthony Jean. Mathieu Gabella scénarise ici une quête humaine des plus réussies.

 

Amère Russie/ Ducoudray et Anlor (éditions Bamboo). Source : Decitre.fr

Amère Russie/ Ducoudray et Anlor (éditions Bamboo). Source : Decitre.fr

 

  • Notre avis : c’est en 1994 que la Russie tente de reprendre le contrôle de la Tchétchénie. Durant deux ans de conflits sanglants, les civils tentent de survivre tant bien que mal. Aurélien Ducoudray imagine une femme russe, Ekaterina, dont le courage et une sacrée force de caractère sont visibles dès le début du récit. Privée de son fils parti se battre contre l’ennemi, elle apprend son emprisonnement. Une solution se présente à elle pour le délivrer : aller elle-même le chercher. Commence alors une épopée périlleuse où, accompagnée de sa précieuse chienne Milyi, Ekaterina ne reculera devant rien. Une histoire profondément humaine servie par le trait éblouissant d’Anlor. En atteste cette édition en fac-similé N&B, qui permet un peu plus de s’imprégner d’un récit graphique aussi original que prenant.

Lire la suite

Prêts en Bulles # 2

Après l’hommage à Charlie, la Bibliothèque de Lettres et Sciences Humaines vous propose la mise en lumière de plusieurs bandes-dessinées traitées par un auteur prolifique, connu sous le nom de Jim (il s’est également identifié sous le pseudo Téhy). Qu’il en soit l’unique créateur (Une Nuit à Rome, De Beaux Moments), ou en s’associant avec divers dessinateurs (Mig, Fane, Chabane, Mermoux, Grelin, Tefenkgi…), ses œuvres interpellent tant elles dissèquent la nature humaine. En effet, depuis quelques albums (sa riche bibliographie explore plusieurs thèmes qui parlent autant d’anticipation, de science-fiction que d’humour), Jim offre de jolies chroniques sociales qui surprennent le lecteur à parfois s’identifier aux personnages illustrés. Avec pas moins de neuf titres à emprunter, la BULSH vous donne l’occasion de vous en imprégner.

Petites Eclipses / Jim & Fane (éditions Casterman). Source : Amazon.fr

Petites Eclipses / Jim & Fane (éditions Casterman). Source : Amazon.fr

 

  • Notre avis : au départ, six amis se réunissent pour assister à un rare événement, une éclipse totale. L’occasion de se retrouver dans une maison de vacances pour être ensemble, faire la fête et…. régler ses comptes ! Sur un dessin N&B dynamique où Fane ne nous donne aucun répit, ce bout de vie réalisé à quatre mains ne laisse pas insensible. Que l’on soit trentenaire ou pas, il est fort à parier que certaines scènes vous paraîtront familières. Jim et Fane nous délivrent avec Petites éclipses un roman graphique fragile car rempli d’émotions.

Lire la suite

« Ici » de Richard McGuire : une expérience du Temps

Ici- McGuire

Ici – Couverture – Source : Gallimard.fr

Comment rendre compte non pas de l’histoire circonstanciée d’un lieu, mais de la vie qui l’a traversée au cours du temps ? Comment procurer la sensation même de l’instant à travers les âges ?

Dans « Ici », le parti pris du dessinateur Richard McGuire est le suivant : fixer sur doubles-pages des scènes de la vie prises en un même lieu, selon un même angle de vue et à différentes périodes. Le choix du lieu, c’est la maison où l’auteur a grandi, et dont la représentation du salon occupe la plupart des planches. Ce n’est pas tout : son procédé consiste à incruster de petits cartouches dans le dessin principal, chaque cadre affichant des dates différentes, qui vont du magma primitif il y a 3 milliards d’année jusqu’à la projection d’une submersion marine des terres due au réchauffement climatique. Lire la suite

Prêts en Bulles # 1

Forte de ses nombreuses acquisitions en bande dessinée, la Bibliothèque Universitaire de Lettres et Sciences-Humaines vous propose régulièrement la mise en valeur de sa collection selon une thématique prédéfinie. Une BD, son bref résumé, accompagnée parfois d’une chronique détaillée. Les prémices nécessaires pour vous donner l’envie de venir les emprunter. 

Cabu, Honoré, Wolinski, Reiser, Tignous, Charb & Luz, une liste d’auteurs qui, est-il besoin de le rappeler, évoque d’abord Charlie Hebdo mais surtout cet inoubliable et cruel 7 janvier 2015. L’un d’entre eux a survécu, un autre est déjà parti depuis bien longtemps rejoint par cinq membres de cette équipe unie autour du journal satirique. Dérision, moqueries, caricatures, liberté d’expression, voici ce pourquoi ces derniers sont morts. Leurs dessins, eux, seront toujours là. Quelques unes de leurs œuvres graphiques sont à votre disposition :

charbviedemahomet

Couverture La vie de Mahomet : intégrale/Charb & Zineb (éd. les échappés). Source : decitre.fr

Résumé de l’éditeur : En Occident, tout le monde peut citer des épisodes de la vie de Jésus ou de Moïse, mais rares sont les personnes en mesure de relater la vie Mahomet. Alors que l’islam est présenté comme la deuxième religion de France, le parcours terrestre de l’ultime messager d’Allah mérite d’être connu, même par le profane. Charb et Zineb nous font découvrir les faits les plus marquants de son existence et nous expliquent l’origine des grands préceptes de la religion musulmane : la naissance du prophète, les révélations de l’ange Gabriel, ses mariages, les miracles, l’hégire… Ils nous éclairent aussi sur la vie intime et familiale de Mahomet, sur des épisodes peu connus par les musulmans eux-mêmes. Zineb a reconstitué le parcours du prophète, grâce à de longs mois de recherches dans les sources islamiques. Chaque anecdote, chaque citation proviennent des textes de la vulgate canonique, reconnus par les oulémas les plus rigoureux. Avec l’humour qu’on lui connaît, Charb a mis en images la vie de Mahomet telle que l’on racontée les chroniqueurs de l’islam. C’est un traitement bien français de l’histoire d’une religion que propose ce livre : laïque et universaliste. Lire la suite