Comment suivre l’évolution en cours du droit du travail ?

En un an, le droit français du travail a été profondément remanié dans le sillage de plusieurs textes :

Les deux réformes pré-citées justifient de nouvelles éditions du Code du travail. De telles mises à jour requièrent toutefois un important travail scientifique et éditorial. C’est pourquoi des délais de plusieurs mois s’écoulent entre la parution d’un texte législatif majeur et celle d’un nouveau code annoté : pour ne citer que l’exemple de Dalloz, il a fallu attendre la 79è édition datée du 15 mars 2017 pour accéder à un texte consolidant les apports de la loi travail et de ses décrets d’application, arrêtés à la date du 31/12/2016.

La récente parution d’une 80è édition dite spéciale du Code du travail, à jour des ordonnances du 22 septembre 2017, suscite un certain nombre d’interrogations.

CC0 Marc Bruchet

Lire la suite

Trois approches des droits des femmes

Le 8 mars dernier, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, la bibliothèque droit-économie-gestion a choisi de mettre en avant une sélection de 17 titres illustrant différentes facettes des inégalités entre hommes et femmes.

Source : Pixabay CC0

Source : Pixabay CC0

Les collections de la bibliothèque droit-économie-gestion se prêtent en effet particulièrement bien à une approche multidisciplinaire de ces inégalités : de nombreux ouvrages de droits privé ou pénal, d’économie ou de science politique permettent d’aborder de manière complémentaire les différents aspects des atteintes aux droits des femmes.

Cette année Lire la suite

Protection des données personnelles : vers un renforcement des droits

Avec la perspective de l’entrée en vigueur en mai 2018 du nouveau règlement européen sur la protection des données, le droit de la protection des données personnelles connaît actuellement une certaine effervescence.

Tout dernièrement, la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique est ainsi venue consolider le régime de protection des données personnelles issu de la loi informatique et libertés.

  • Le principe de maîtrise par chaque individu de ses données personnelles y est affirmé.
  • Les modalités de mise en œuvre de l’obligation d’information quant la durée de conservation des données à caractère personnel sont précisées.
  • Le rôle de la CNIL est conforté, avec notamment un renforcement de son pouvoir de sanction.

Lire la suite