Wikipedia et le COVID-19

Cette période extraordinaire, au sens premier du terme, de pandémie et de confinement est l’occasion de faire un zoom sur la manière dont Wikipédia fonctionne pour rendre compte de ces événements[1].

  • Comment avoir accès à l’information sur le coronavirus ?

Quand on cherche « coronavirus » dans un moteur de recherche, comme Google ou Qwant, les articles (ou « pages ») de Wikipédia apparaissent dans les premiers résultats. C’est simplement dû au mode de fonctionnement de ces moteurs de recherche qui privilégient les sites très visités, avec de nombreuses pages dont le titre correspond souvent au mot entré dans le moteur de recherche et qui disposent de nombreux liens entrants (de sites vers Wikipédia) et sortants (de Wikipédia vers d’autres sites). Contrairement à un légende désormais ancienne, il n’y a pas de collusion occulte et réciproque entre Google et Wikipédia pour que le premier favorise la deuxième : d’ailleurs l’article « coronavirus » n’apparaît plus dans les premiers résultats de Google (mais davantage dans ceux de Qwant). Dans Google, si Wikipédia payait sa place comme d’autres marques le font pour apparaître en tête de recherche (comme avec le mot clé « hôtel » par exemple), le mot clé « Annonce » apparaîtrait à côté des résultats Google.

Quatre articles rendent compte de l’actualité du coronavirus : Pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020 sur la diffusion de la maladie et SARS-CoV-2 sur le virus lui-même qui appartiennent à la famille des coronavirus, avec un article spécifique sur les maladies engendrées par cette infection.

Comme tous les articles de Wikipédia, ils sont en accès libre et gratuit, sans authentification, à la différence de certains articles de presse (pour lesquels il faut souvent s’abonner au journal) ou d’une grande partie des articles scientifiques (où il est proposé aussi de payer à l’article : plusieurs dizaines de dollars est un prix moyen en temps ordinaire).

Les langues de l'article "Pandémie de maladie..."

Les langues de l’article « Pandémie de maladie… » – Wikipédia

Ces articles sont disponibles chacun dans près de 100 langues différentes, mais attention : contrairement à une idée reçue, les articles ne sont pas des traductions les uns des autres (ce sont des créations indépendantes) et peuvent comporter des différences notables (l’article anglais sur le virus est deux fois moins long que l’article français par exemple).

 

 

 

 

  • Ces articles médicaux sont-ils compréhensibles ?

Wikipédia n’est pas une publication où des auteurs expriment un point de vue personnel (comme dans un éditorial), un angle particulier de l’information (comme dans un reportage) ou un lieu de débat. Un chercheur ne peut pas non plus de se servir de Wikipédia pour faire état d’une découverte inédite, n’ayant jamais été publiée ou médiatisée avant, comme il pourrait le faire dans une revue scientifique reconnue, dans un niveau de langage qui serait sans doute inaccessible à la plupart des lecteurs ordinaires. Même s’il s’agira d’un progrès immense pour l’humanité, les équipes de chercheurs qui découvriront le vaccin ne pourront en faire état en premier dans Wikipédia : il faudra d’abord le publier ailleurs.

Au contraire, le contenu et la forme de l’article doivent le plus possible être neutres, tout en étant complets : une page Wikipédia doit être rédigée dans un style sobre et décrire des faits avérés et les plus précis possibles. Vous n’y trouverez donc pas des expressions de type « horrible virus » ou la vague indication que l’épidémie est partie de « quelque part en Chine centrale sans doute à cause d’un animal ».

Le plan de l'article sur "Pandémie de maladie..."

Le plan de l’article sur « Pandémie de maladie… » – Wikipédia

Cependant, certains articles peuvent être assez techniques, notamment sur les virus eux-mêmes : dans ce cas, l’introduction qui, selon les critères Wikipédia doit être directe, courte et claire, peut suffire.

Pour aller directement au détail qui vous intéresse, le sommaire de l’article renvoie à l’intérieur de la page (alors que les liens bleus dans le corps de l’article renvoient à d’autres articles de Wikipédia ; si le lien est rouge, c’est que l’article n’existe pas).

Il ne faut pas ainsi hésiter à cliquer sur un lien pour obtenir sa définition, au prix d’un certain ralentissement de la lecture, pour apprendre par exemple ce que sont les CDC aux Etats-Unis (souvent mis en scène dans des séries).

 

  • Ces articles ont-ils suffisamment de recul et font-ils preuve de prudence par rapport à la pandémie ?

Menu de gauche de l'article

Menu de gauche de l’article Wikipédia

 

Un simple clic à droite sur « Informations sur la page » permet de savoir que l’article sur la pandémie a été créé le 19 janvier dernier, celui sur le virus l’a été le 23 janvier et celui sur les maladies le 5 février, mais que celui sur les coronavirus remonte à 2006. Tous ne sont pas des articles écrits en fonction de la seule urgence de l’actualité.

 

On oublie souvent de lire le haut de la page Wikipédia. Or ces articles comportent un avertissement (« Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux », phrase rarement vue sur les forums médicaux où chacun peut donner un avis subjectif en toute liberté) et un bandeau éloquent :

Bandeau d'avertissement - Wikipédia

Bandeau d’avertissement – Wikipédia

 

 

 

 

La technique du bandeau est fréquente sur Wikipédia : cette accroche visuelle attire l’attention sur les insuffisances probables de l’article, comme le manque de sources ou le caractère lacunaire d’une ébauche de rédaction. On pourrait le comparer avec l’usage du conditionnel chez les journalistes, mais son caractère explicite et prudent est beaucoup plus net.

  • Comment ces articles prennent-ils en compte les changements dans l’actualité de la pandémie ?

Le même lien « Informations sur la page » permet de savoir que, par exemple, l’article « Pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020 » a été modifié plus de 5700 fois par 766 auteurs depuis sa création le 19 janvier.

Onglet "Historique" des articles - Wikipédia

Onglet « Historique » des articles – Wikipédia

Pour en savoir plus sur la nature de ces modifications, il faut cliquer sur un onglet en haut à droite rarement exploré par la majorité des utilisateurs de Wikipédia : « Voir l’historique ».

 

La page sur laquelle on arrive peut sembler technique, mais elle est en réalité assez simple à décoder et riche d’enseignement. Elle comporte les détails des modifications apportées à l’article, en commençant par le plus récentes :

Onglet "Historique" des articles - Wikipédia

Extrait de l’historique de modifications – Wikipédia

  • « actu » permet de comparer la version sélectionnée et la version actuelle (avec des couleurs)
  • « diff » se centre sur les modifications apportées avec la version précédente
  • Le point à cliquer permet de sélectionner une version
  • Date et heure de la modification
  • Pseudonyme Wikipédia de celui ou celle qui a modifié l’article
  • « m » indique une modification mineure (souvent de l’orthographe)
  • Le nombre d’octets et le nombre de caractères enlevés ou ajoutés
  • Entre parenthèses, l’explication (optionnelle) donnée pour justifier la modification
  • Si on clique sur « (annuler) », la modification apportée est supprimée.

Bref, l’historique permet d’avoir une vue précise de toutes les modifications successives. Wikipédia est donc la seule publication qui donne accès à ses brouillons, à la possibilité d’en contacter l’auteur, à la possibilité de juger soi-même de la pertinence d’une modification, de façon à coller le plus possible à l’évolution des connaissances avérées ou pour en améliorer la lecture et la logique interne.

La logique est donc cumulative (on améliore par étapes) et collaborative (on le fait à plusieurs).

  • Qui écrit dans Wikipédia sur le coronavirus ?

Pour de tels articles, on pourrait croire que seuls des épidémiologistes assermentés ont le droit de rédiger et de modifier.

Il n’en est rien : chacun peut écrire et modifier dans n’importe quel article et devenir « contributeur ». Si créer un compte est conseillé (puis créer une description plus ou moins longue), cela reste un pseudonyme qui ne dit rien de la vraie identité de celui qui modifie. De même, se déclarer « grand expert mondial des épidémies » dans sa page de présentation est purement personnel, sans vérification possible.

A noter que dans les établissements d’enseignement, il est souvent impossible de modifier un article sans créer de compte (les plages d’adresses des ordinateurs sont bloquées afin de limiter un trop grand nombre de modifications, souvent inappropriées).

Contrairement à une autre idée reçue, les modifications sont simples et instantanées : il suffit de cliquer sur « Modifier » (plutôt que « Modifier le code » qui nécessitera de votre part une certaine connaissance du HTML) et vous pouvez ajouter des mots, des phrases, des références, des paragraphes… et en enlever. Il suffira de cliquer ensuite sur « Publier les modifications » deux fois pour voir votre travail enregistré.

Modification de l'article - Wikipédia

Modification de l’article – Wikipédia

D’où les deux questions le plus fréquentes pour Wikipédia qui lui ont valu une flopée de critiques, du moins au début de sa popularité :

  • N’importe qui peut modifier un article, même en restant anonyme ? Oui
  • N’importe qui peut écrire n’importe quoi ou saboter le travail des autres ? Oui

Ne désespérons pas : il existe des garde-fous. Ainsi, si on zoome sur ces contributeurs :

Quelques contributeurs sur l'article - Wikipédia

Quelques contributeurs sur l’article – Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Le premier garde-fou est que les « contributeurs » sont traçables, à défaut d’être identifiables. Ainsi dans cet exemple ci-dessus :

  • Quand les noms sont bleus, on peut cliquer dessus pour accéder à leur page de présentation. Quand ils sont rouges, ils n’ont pas créé de page de présentation. Exemple : François Calvaresi.
  • Les chiffres indiquent la plupart du temps des IP d’ordinateurs, c’est-à-dire leur adresse sur le réseau. C’est souvent une modification effectuée par un contributeur qui n’a pas créé de compte. Mais une IP se trace également (il suffit d’utiliser Google avec « IP » suivi des chiffres pour découvrir que le dernier exemple est lié au groupe PSA à Colombes, ce que Wikipédia a aussi repéré).
  • On peut « discuter » avec un contributeur enregistré et accéder à la liste de ses « contributions » sur Wikipédia, ce qui permet souvent de mesurer son niveau de spécialité.
  • Parfois le pseudonyme du contributeur comprend « Bot » : il s’agit d’un programme informatique de Wikipédia qui corrige automatiquement ce qui peut l’être (souvent des mises en forme).

Une rapide vérification sur l’échantillon ci-dessus montre qu’aucun contributeur ne se déclare soignant ou chercheur dans le domaine de l’article.

  • Quelle est la fiabilité des articles de Wikipédia sur la pandémie ?

Si tout le monde peut écrire n’importe quoi, tous les doutes sont permis.

Mais là aussi, il existe des garde-fous :

  • On sait qui a modifié quoi et quand. Il est possible d’évaluer finement la contribution apportée et de l’annuler si elle est aberrante (ou de l’améliorer à son tour si elle mérite de l’être).
  • Les articles sont surveillés : comme il est possible de s’abonner pour être au courant de chaque modification d’un article, la durée de vie d’une modification contestable est très faible (souvent de l’ordre de quelques minutes dans les cas les plus flagrants de « vandalisme »).
  • Quand un article est trop souvent modifié en raison de divergences d’opinion etCadenas - Wikipédiaqu’il devient instable, il peut être protégé par les administrateurs pour en limiter voire en empêcher les modifications. L’article est repérable à un cadenas en haut à droite comme celui sur le coronavirus.
  • Un autre onglet est particulièrement utile en haut à gauche dans chaque article : « Discussion »
Onglet "Discussion" des articles - Wikipédia

Onglet « Discussion » des articles – Wikipédia

Cet onglet est un texte libre qui se développe en parallèle de l’article lui-même : tous les contributeurs y déclenchent une discussion sur ce qui nécessite un débat sur un point de l’article. Pour celui sur Pandémie de maladie à coronavirus de 2019-2020, on peut voir qu’il y a des discussions sur le fond (comme sur les modalités de propagation selon l’OMS ou les chiffres par pays) ou sur la forme (Covid-19 ou COVID-19, titre de l’article, mode de présentation des graphiques…). Ces discussions sont souvent franches et directes, voire rudes et elles témoignent de la qualité des réflexions et du débat. Elles constituent un moyen d’évaluer le degré de sérieux de l’article et des contributeurs.

  • La principale garantie de Wikipédia est que toute affirmation doit être « sourcée », c’est-à-dire renvoyée à une source d’information facile d’accès. Ces sources peuvent prendre la forme de notes en bas de page, de références d’ouvrages, d’articles (les études scientifiques sont logiquement très nombreuses dans les articles Wikipédia sur le virus) ou de sites extérieurs. Ces références sont regroupées en fin d’article.

Une affirmation sans source se verra immanquablement appliquée la mention suivante :

[réf. nécessaire] : la mention quand il manque une source - Wikipédia

[réf. nécessaire] : la mention quand il manque une source – Wikipédia

Une indication, qui n’est pas une garantie mais juste un indice supplémentaire, est de mesurer la longueur de l’article pour évaluer s’il n’est pas trop succinct compte tenu du sujet : or, celui sur la Pandémie de Covid-19 équivaut à 41 pages imprimées, ce qui est rarement le cas pour un simple article de presse.

Dernier indice : certains articles ont été labellisés par la communauté des contributeurs comme étant un « bon article » ou un « article de qualité ». Ces distinctions valident un certain nombre de critères précis et font l’objet d’un vote. Ils se distinguent en haut à gauche par une étoile grise ou jaune. A cette date, aucun des articles sur la pandémie ne sont labellisés, ce qui est facile à comprendre compte tenu de l’évolution trop rapide des informations qui les constituent.

La logique collaborative est donc de miser sur l’intelligence collective qui enrichit l’article et qui régule les excès. Non seulement les articles de Wikipédia sont ajustés en permanence en fonction des nouveaux éléments sûrs (la seule journée du 19 mars compte 68 modifications pour l’article ) mais ils sont purgés d’éléments discutables (la page montre que des ajouts à l’humour douteux ont été nettoyés). Les points de vue conspirationnistes, tels que peuvent les relayer les réseaux sociaux, n’ont aucune chance de trouver une tribune dans un article Wikipédia… sauf si les contributeurs décident de créer un paragraphe spécifique sur les complotistes et comme le point de vue sera neutre, leur mention renverra immanquablement aux sources qui les réfutent.

Vœu pieu ? Si ça ne marchait pas, Wikipédia aurait disparu depuis longtemps, depuis sa création en 2001, le Wikipédia francophone n’aurait pas 2 millions d’articles et l’article sur les maladies du COVID-19 n’aurait pas été consulté 10 millions de fois.

  • Que faire d’un article sur le coronavirus ?

L'impression de l'article - Wikipédia

L’impression de l’article – Wikipédia

 

Peut-on l’imprimer ? Oui, l’article est transformé pour optimiser la mise en page, en cliquant sur « version imprimable » à gauche. Mais c’est peu conseillé sur des articles aussi changeants que ceux sur la pandémie. Si vous voulez une version pdf, la possibilité existe aussi.

 

Menu de gauche de l'article - Wikipédia

Menu de gauche de l’article – Wikipédia

 

Peut-on le citer ? Oui car Wikipédia est en licence libre « creative commons » : la seule obligation est de citer que votre source est l’article Wikipédia. Pour cela, tout est fait pour vous simplifier la vie en cliquant sur « Citer cette page » : intégration dans un site ou un blog, citation bibliographique normée (même s’il faut parfois nettoyer à la main la référence créée automatiquement).

 

 

En résumé, Wikipédia est une source d’information qui permet de prendre de la distance par rapport aux chaînes d’information en continue ou aux réseaux sociaux : un article de Wikipédia est en effet synthétique, neutre et sourcé. L’intelligence collective, dont nous avons tant besoin en ce moment, permet d’enrichir en permanence un silo organisé de connaissances de manière gratuite et ouvert à tous.

Et si vous ne vous sentez pas de taille à modifier les articles sur la pandémie actuelle, vous pouvez très bien apporter votre contribution au savoir collectif : en supprimant une virgule de trop ou en ajoutant un -s à un pluriel oublié dans un article Wikipédia, vous appliquez le principe du colibri qui, en portant de l’eau dans son bec un jour d’incendie, fait quand même sa part, aussi modeste soit-elle, pour le bien commun.

[1] Les chiffres et les liens donnés dans ce billet le sont à la date du 20 mars 2020. La rapidité et l’ampleur des modifications apportées aux articles rendent illusoires les chiffres exacts qui doivent être pris seulement comme des ordres de grandeur et des minima.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Captcha loading...