La Révolution française en images

Au Service du Livre ancien, le 26 septembre de 18h à 19h et le 30 septembre de 12h à 13h (il s’agit d’une même séance pour laquelle deux dates différentes sont proposées), est organisée une Heure du Livre ancien consacrée aux images figurées de la Révolution contemporaines des événements. L’entrée est libre sur inscription (FondsAncien@univ-poitiers.fr).

Vous pourrez y découvrir une galerie des portraits, des journaux, des gravures des principaux événements… et bien d’autres choses encore ! En voici quelques exemples…

Portraits des personnages célèbres de la Révolution / François Bonneville.– Paris, 1796-1802 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, m 9821)

Portraits des personnages célèbres de la Révolution / François Bonneville.– Paris, 1796-1802 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, m 9821)

Portraits

De nombreux portraits des acteurs de la Révolution se trouvent dans les collections du Fonds ancien, en particulier des gravures de Necker et de Louis XVI. Mais les quatre tomes les plus intéressants sont ceux des Portraits des personnages célèbres de la Révolution : dans cet ouvrage, des textes usant d’une liberté de ton savoureuse et des gravures présentent les figures les plus importantes de la période révolutionnaire. Les 200 portraits ont été faits à partir des dessins de François Bonneville. Si la valeur artistique du travail est limitée, puisqu’elle réside essentiellement dans l’emploi d’une grande variété de techniques de gravure, l’intérêt historique de l’œuvre est important : certains portraits sont en effet les seuls authentiques de la personne représentée.

Révolutions de Paris, dédiées à la Nation.- Paris : Prudhomme, 1789-1794 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, 275926)

Révolutions de Paris, dédiées à la Nation.- Paris : Prudhomme, 1789-1794 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, 275926)

Journal

Le journal Révolutions de Paris est un hebdomadaire qui suivit de près les événements révolutionnaires et les illustra de gravures probablement faites à partir de dessins pris sur le vif. D’abord engagé, le journal prit au cours du temps de plus en plus de distance avec le pouvoir, avant de rompre complètement avec lui sous la Terreur ; il dut alors cesser de paraître.

D’autres journaux révolutionnaires sont conservés au Fonds ancien, comme la Feuille villagoise, qui visait à informer des événements révolutionnaires les Français habitant loin de Paris.

Séries de gravures

Les Tableaux de Paris pendant la Révolution française, publiés en 1902, sont une réédition par Pierre de Nolhac (1859-1936) de dessins contemporains de la Révolution, réalisés entre 1789 et 1792 par Jean-Louis Prieur (1759-1795). On peut y voir notamment un Serment du Jeu du Paume bien différent de celui de David (Musée Carnavalet), le plus connu.

Eléments de l'histoire de France depuis Clovis jusqu'à Louis XV / C.-F.-X. Millot.- Paris : Verdière, 1817 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, 70778)

Eléments de l’histoire de France depuis Clovis jusqu’à Louis XV / C.-F.-X. Millot.- Paris : Verdière, 1817 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Fonds ancien, 70778)

Surprenante est également cette mort de Marat tirée d’un livre d’histoire de nombreuses fois réédité, où l’on voit Charlotte Corday à l’œuvre, alors que nous associons plutôt à cet épisode la peinture aujourd’hui conservée au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles qu’en a faite David (Web Gallery of Art) : Marat est déjà mort et se trouve seul, dans sa baignoire, le corps dans le sens inverse à celui de cette gravure.

La production est beaucoup plus riche pour les premières années que pour les suivantes, plus troublées politiquement et plus violentes ; ce sont donc avant tout les années 1789-1792 qui seront montrées pendant cette Heure du Livre ancien. Outre des gravures de personnes, vous découvrirez aussi :

  • des reproductions d’objets, en particulier des assignats qui ont grandement contribué aux difficultés économiques, à la pauvreté et à la famine ;
  • des textes importants, notamment Qu’est-ce que le tiers-état ? de Sieyès, et les discours d’ouverture des Etats-Généraux, qui furent diffusés en de très nombreux exemplaires de différents formats (le Fonds ancien conserve deux exemplaires in-8 et deux in-4, plus grands et destinés à un public plus fortuné).

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *