Carl von Linné (1707-1778)

Carl von Linné (voir la base biographique de la BIUS) était le fils d’un pasteur suédois, lui-même botaniste amateur. Il commença son parcours universitaire en Suède, où les études de médecine étaient peu développées, puis alla aux Pays-Bas ; il voyagea également en Angleterre et en France pour rencontrer d’autres botanistes.

Il était à la fois médecin et naturaliste. Il fut le Premier médecin du roi de Suède à partir de 1739 et obtint successivement le chaire de médecine et celle de botanique à l’Université d’Uppsala.

Abrégé du Système de la nature, de Linné, histoire des mammaires ou des quadrupèdes et cétacées / Jean Emmanuel Gilibert.- Lyon : Chez l’éditeur, 1805 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Service du Livre ancien, 71327)

Le Systema naturae

Grâce à plusieurs missions scientifiques, Linné observa plus de 7000 espèces de plantes, ce qui lui permit d’établir un nouveau système de classification botanique, qu’il présenta dans son Systema naturae, paru en 1735 aux Pays-Bas. Ce système « sexuel », qui reprenait la théorie du sexe des plantes de Sébastien Vaillant (1717), mettait l’accent sur l’importance des fleurs dans la reproduction ; il eut une très grand influence, mais, pour Linné, il n’était qu’un outil d’identification : les botanistes cherchaient en effet à mettre au point un système « naturel », afin de révéler la nature des plantes.

Ce livre classait également les animaux. Linné en proposa de nombreuses rééditions ; celui-ci fut également traduit dans plusieurs langues. Le Service du Livre ancien ancien de l’Université de Poitiers en possède quelques exemplaires.

71327_001

Abrégé du Système de la nature, de Linné, histoire des mammaires ou des quadrupèdes et cétacées / Jean Emmanuel Gilibert.- Lyon : Chez l’éditeur, 1805 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Service du Livre ancien, 71327)

L’Abrégé du Système de la nature, de Linné (de Jean Emmanuel Gilibert.- Lyon : Chez l’éditeur, 1805) est une édition française abrégée, qui ne comprend que la partie sur les animaux (quadrupèdes et cétacés).

Le Systême sexuel des végétaux, suivant les classes, les ordres, les genres et les espèces, avec les caractères et les différences (Carl von Linné.- Première édition française, calquée sur celles de Murray et de Persoon, augmentée et enrichie de notions élémentaires ; de notes diverses ; d’une concordance avec la méthode de Tournefort, et les familles naturelles de Jussieu.- Paris, chez Ronvaux, 1798) est la première traduction française de la partie botanique de la treizième édition, partie que fit paraître en 1774 le suédois John Andreas Murray, un élève de Linné, sous le titre Systema vegetabilium.

Abrégé du Système de la nature, de Linné, histoire des mammaires ou des quadrupèdes et cétacées / Jean Emmanuel Gilibert.- Lyon : Chez l’éditeur, 1805 (Poitiers, Bibliothèques universitaires, Service du Livre ancien, 71327)

Le Species plantarum

Bien des années après le Systema naturae, en 1753, Linné, dans son Species plantarum, choisit de reprendre le système de la nomenclature binomi(n)ale, créé par Tournefort au XVIIe siècle : deux noms en latin, l’un pour le genre et l’autre pour l’espèce, sont choisis pour chaque espèce. L’adoption par Linné de cette nouvelle nomenclature facilita la diffusion des recherches, même si elle ne fut pas immédiatement utilisée par tous.

Jusqu’au 17 juin, l’Abrégé du Système de la nature, de Linné et le Systême sexuel des végétaux sont exposés à la BU Médecine-Pharmacie. Le mardi 10 mai, une Petite pause méridienne (30 mn environ) leur sera consacrée, à l’issue de laquelle il sera possible de consulter les deux ouvrages. 

Pour aller plus loin

Linné, 1707-1778 : le prince des botanistes / Wilfrid Blunt ; trad. de l’anglais par Françoise Robert ; préf. et notes de G.-G. Aymonin,….- Paris : Belin, 1986.- 349 p. : ill., couv. ill. ; 22 cm.- (Un Savant, une époque, 0764-5511)

Linné : le rêve de l’ordre dans la nature / photographies [de] Hélène Schmitz ; textes [de] Nils Uddenberg ; légendes [de] Pia Östensson ; traduit de l’anglais par Michel Laurin.- Paris : Belin, DL 2007.- 1 vol. (255 p.) : ill. en coul., couv. ill. en coul. ; 28 cm

 

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *